Une nouvelle façon d'aborder l'astrologie
Annonces
Service 0.40€/appel + prix appel Votre voyance immédiate au 08 92 42 9000
Mon compte
16 janvier, 15h27 T.U.
Soleil 26°43'   Capricorne
Lune  9°16'   Poissons
Mercure 13°03'   Verseau
Vénus 10°01'   Capricorne
Mars  4°38'   Taureau
Jupiter  6°25'   Verseau
Saturne  3°27'   Verseau
Uranus  6°43'   Taureau
Neptune 18°49'   Poissons
Pluton 24°42'   Capricorne
Chiron  5°24'   Bélier
Nœud vrai 19°19'  Я Gémeaux
Lilith vraie 19°28'  Я Taureau
Thème astral actuel, Paris
Phase de la lune
Lune croissante, 13.08%
Premier croissant
Jeu. 28 janv. 19h13 T.U.
Recherche de célébrité

Prognostic astrologique 2004 : Bush ou Kerry ?

Elections américaines : Bush ou Kerry ?

Additif du 3 novembre 2004

A l'heure où nous écrivons ce dossier, 18 heures, heure de Paris, G.W. Bush remporte les élections, avec plus de 3 millions et demi de voix d'avance dans le pays, seul président des Etats-Unis depuis 1988 à obtenir un tel plébiscite et une victoire écrasante en voix avec une participation beaucoup plus élevée qu'en 2000.

Annonces

Ce dossier avait été écrit et mis en ligne le 11 octobre 2004, plus de trois semaines avant les élections, alors que les sondages donnaient une égalité à peu près parfaite entre les deux candidats, et pendant que les informations indiquaient que la mobilisation sans précédent et les inscriptions des jeunes devaient favoriser John Kerry, puisque aux Etats-Unis, les moins de 30 ans et les plus de 65 ans votent traditionnellement démocrate.

Il y avait donc beaucoup d'éléments qui rendaient risquées des prévisions astrologiquement favorables à Bush.

Laura Bush, très présente pendant la campagne, a beaucoup contribué à la victoire de son mari

Rappelons que ces dossiers n'ont aucun contenu subjectif ou politique : le seul point de vue est celui de l'astrologie.

Les prévisions astrologiques ne doivent jamais avoir un caractère fataliste ou déterministe : celles-ci sont pour ainsi dire semblables à une météo, la qualité d'un astrologue se révélant non pas sur une seule prévision, mais sur un grand nombre.

Notre avis, concernant les prévisions astrologiques mondiales, est qu'il convient d'être encore plus prudents : autant l'astrologie prévisionnelle fonctionne correctement pour l'approche individuelle - avec ses limites et son caractère non fataliste - autant l'astrologie mondiale, celle des évènements, ne nous semble pas encore très fiable, même si les travaux remarquables d'André Barbault vont dans le sens d'encourager la recherche dans ce domaine difficile.

Le dossier ci-dessous a été mis en ligne le 11 octobre et écrit quelques jours avant.

John Forbes Kerry
George W. Bush

John Forbes Kerry devient le nouveau Président des USA ! George W. Bush est réélu Président des USA ! Que va-t-on entendre d'ici quelques semaines ?

Il est intéressant aujourd'hui de regarder les cartes des transits de ces deux candidats, alors qu'aujourd'hui, 11 octobre 2004, les sondages donnent toujours une possibilité de gagner tous les deux.

Les élections américaines se déroulent conformément au calendrier suivant :

De septembre 2003 à janvier 2004 : entrée en course des candidats potentiels pour chaque parti.

De janvier à juin 2004 : début des élections primaires... L'enjeu est de désigner le candidat délégué de chaque parti. Elles se pratiquent dans 35 Etats, le New Hampshire donne le coup d'envoi.

Mardi 2 mars 2004 : Super Tuesday. La désignation des candidats pour les deux partis est arrêtée.

Juillet et août 2004 : conventions nationales des grands partis. Les délégués des partis Républicain et Démocrate se réunissent dans deux grandes villes des Etats-Unis. Investiture du candidat phare de chaque parti puis formation du "ticket" : président et vice-président.

De septembre à novembre 2004 : campagne électorale. Début réel le 6 septembre : Labor Day (fête du travail).

2 novembre 2004 : Election Day Election au suffrage universel. C'est le "vote populaire" auquel tous les citoyens américains âgés de plus de 18 ans participent.

6 décembre 2004 : dans chaque Etat, session du collège électoral formé par les grand électeurs. La liste des votes électoraux est alors envoyée à Washington au Président du Sénat. Les 538 électeurs votent pour le candidat qu'ils se sont engagés à soutenir. Le candidat doit obtenir la majorité absolue pour être élu.

6 janvier 2005 : séance plénière du Congrès. Scrutin officiel et désignation du Président des Etats-Unis...

20 janvier 2005 : Inauguration Day. Début de la nouvelle présidence, à midi.

Les deux dates les plus intéressantes à analyser du point de vue astrologique sont celle de l'élection du 2 novembre 2004 et celle de l'inauguration du 20 janvier 2005, qui correspond à la prise de fonction du nouveau président américain élu pour quatre ans.

Voici la carte de George W. Bush le 2 novembre 2004, date de l'élection

Carte des transits de George W. Bush le jour des élections

Dans le thème de Bush, Saturne fait son second retour natal, en maison 12, l'heure est au doute; mais Jupiter passe en excellente position, au sextile de son Ascendant et sextile de Mercure, et arrive bientôt en conjonction sur son Jupiter natal. Difficile de faire mieux pour un homme politique. Cependant, Mars est ce jour-là en opposition de son Milieu du Ciel, la partie n'est pas gagnée, l'heure est à la lutte malgré de bons atouts.

Voici la carte de George W. Bush le jour de l'inauguration le 20 janvier 2005

Carte des transits de George W. Bush le jour de l'inauguration

Les résultats sont connus, c'est la prise de fonction du Président. Ce jour-là, pour G.W. Bush, Jupiter est en conjonction parfaite de son Jupiter natal, trigone Uranus. Pluton est en trigone du Milieu du Ciel, mais Saturne est en carré de celui-ci. De toute façon, le climat est aux épreuves, même si la popularité de la conjonction Jupiter Lune et Jupiter natal semble assez favorable.

Voici la carte de John Forbes Kerry le 2 novembre 2004, date de l'élection

Carte des transits de John F. Kerry le jour des élections

Dans la carte des transits de John Kerry, Jupiter est en maison 10, mais Pluton fait un carré exact à son Milieu du Ciel, qui symbolise le destin professionnel. Uranus est en trigone de Vénus en maison 11, la vie sociale, c'est de bonne augure pour sa popularité. A cela, il faut ajouter que Pluton fait aussi, par sa conjonction au Soleil qui se termine, une opposition à la Lune et à Saturne, dans les maisons importantes 1 et 7, et Jupiter fait parallèlement un carré à Mercure, le maître de son MC. Rien n'est joué non plus pour John Forbes Kerry, son thème est un peu plus délicat que celui de George W. Bush en ce jour d'élections, même si ce dernier n'est pas non plus en situation claire avec un tel Saturne en carré sur son Milieu du Ciel.

Voici la carte de John Forbes Kerry le jour de l'inauguration le 20 janvier 2005

Carte des transits de John F. Kerry le jour de l'inauguration

Ce jour-là, le thème de John Kerry est terriblement contrasté : Uranus est en carré exact de son axe relationnel, mais en trigone éloigné de Vénus, la conjonction mondiale Pluton Mars est en proche de son Soleil, en opposition de sa conjonction Lune Saturne, et en carré de son Milieu du Ciel. Uranus fait en même temps un sextile à son Mercure natal.

Le bilan est mitigé, mais il semble tout de même que la terrible conjonction Pluton Mars fasse l'effet d'un couperet, c'est-à-dire de la perte des élections pour John Kerry. Son atout : Jupiter est la porte de sortie de cette terrible opposition, en faisant un sextile au Soleil et un trigone à sa conjonction Lune Saturne, mais sera-ce suffisant ? D'un pur point de vue technique, la probabilité que cela ne le soit pas l'emporte légèrement.

Synthèse des transits

Le bilan des transits pour ces deux dates fatidiques des élections américaines est plus favorable à George W. Bush, son adversaire John Forbes Kerry subissant des aspects délicats qui mettent en valeur et font résonner son opposition Lune / Saturne - Soleil éloignée natale, malgré un bon soutien de Jupiter. Pour Bush, c'est l'inverse, cette conjonction Pluton Mars est en parfait trigone de son Milieu du Ciel, et Jupiter passe sur son Jupiter natal.

Quoiqu'il en soit, le gagnant aura fort à faire, puisque si c'est George W. Bush, Saturne est encore là pour semer son lot de difficultés, et Jupiter en carré de son Soleil un peu plus tard lui vaudra sans doute quelques soucis de légitimité. Ceci est habituel pour lui, vu son carré natal Jupiter / Lune - Soleil. Mais globalement, l'année 2005 s'annonce plutôt positive pour lui.

John Kerry semble jouer une partie très difficile. Il est malsain de trancher puisque l'astrologie ne donne que des probabilités; il est clair que chacun des deux candidats souhaite farouchement l'emporter. Dans ces conditions, un ciel assombri de John F. Kerry ne paraît pas trop de bonne augure pour lui, dans la mesure où une telle victoire représenterait normalement dans son ciel un feu d'artifice, et ce n'est pas le cas. Les atouts sont là pour ne pas le condamner, mais s'il gagne, ses chances sont minces.

A titre indicatif, ci-dessous sont affichées les cartes du ciel natales des deux candidats.

Carte natale du Président George W. Bush

Ci-dessus la carte du ciel de George W. Bush

Carte natale de John Forbes Kerry

Ci-dessus la carte du ciel de John Kerry

Il est amusant de vérifier que le profil de l'intellectuel brillant John Forbes Kerry, considéré comme un voltigeur tant son habileté oratoire et sa capacité d'adaptation sont fortes et rapides, montre une facette Mutable (aptitude et goût pour le changement au détriment de la persévérance) prédominante et une majorité d'éléments Air.

Concernant George W. Bush, les éléments Cardinaux et Fixes (impulsion et consolidation) l'emportent au détriment de la souplesse et du changement, et comme son adversaire John Forbes Kerry, Air et Feu sont majoritaires, indiquant que les fonctions de communication et l'énergie sont bien valorisées, ce qui est heureux voire indispensable pour des hommes politiques de premier plan.

Avec un Pluton Mercure à l'Ascendant Lion, cette combinaison fait de lui un homme d'une détermination à toute épreuve, avec beaucoup d'autorité. La triple dominante Pluton Jupiter Mercure paraît logique, avec Mercure conjoint à l'Ascendant, et Jupiter en conjonction étroite avec la Lune (popularité forte, du moins aux USA), proche d'un angle (le Fond du Ciel), trigone Uranus et sextile Vénus.

Concernant John Kerry, ses deux dominantes sont Uranus, Mars et Jupiter : Jupiter en Lion et en maison 9, la maison de la politique en analogie avec le signe du Sagittaire, occupe la plus haute place dans son thème, quant à Uranus et Mars en signe mutable, ils renforcent la souplesse et la répartie du diplomate. L'opposition Saturne / Lune - Soleil paraît un peu problématique pour la place qu'il convoite; Mars est en opposition éloignée du Soleil. C'est le Soleil natal de Kerry qui paraît en difficulté dans son thème, sera-t-il suffisant pour vaincre dans un tel contexte ? Il a ses chances, mais que ce soit par son thème natal ou les prévisions lors de ces élections, celles-ci sont moindres que celle du titulaire George W. Bush, mais encore une fois, les astres inclinent mais ne déterminent pas.

Il est illusoire d'affirmer les résultats d'une élection, en astrologie, il ne faut parler que de possibilités plus ou moins fortes, et aucun astrologue sérieux ne se lancera à clamer une certitude : John F. Kerry peut donc être élu, tout comme George W. Bush, avec les remarques précédentes concernant les probabilités pour chacun qui font de ce dernier le favori.

Annonces