Astrologie Horoscope gratuit Etudes Astrologiques Thème Astral
  Rejoignez-nous sur Google+     
 
 

Pierre-Jean Jouve : astrologie et thème astral

Né le : 11 octobre 1887 à 11h15
à :Arras (France)
Soleil :17°49' Balance AS : 10°51' Sagittaire
Lune :3°10' Lion MC : 9°16' Balance
Dominantes : Balance, Lion, Scorpion
Uranus, Jupiter, Pluton
Maisons 8, 10, 11 / Feu, Air / Fixe
Numérologie : chemin de vie 9
Popularité : 7 943 clics, 7 243e homme, 11 777e célébrité

Thèmes astraux avec le même anniversaire : Amitabh Bachchan, Jean-Jacques Goldman, Marc-Laurent Turpin, Michelle Trachtenberg, Matt Bomer, Dawn French, Emily Deschanel, Eleanor Roosevelt, Luke Perry, Takeshi Kaneshiro, John Nettles, Joan Cusack... Voir tous les thèmes astraux des célébrités nées un 11 octobre.

Thèmes astraux ayant le même aspect Mars carré Neptune (orbe 1°30') : Britney Spears, Cristiano Ronaldo, Demi Moore, Zac Efron, Alexandre le Grand, Kylie Jenner, Andy Warhol, Barbra Streisand, Gary Oldman, Henri VIII d'Angleterre, Patti Smith, Mélanie Laurent... Voir les célébrités ayant cet aspect.

Thèmes astraux ayant le même aspect Lune sextile Pluton (orbe 1°37') : Justin Timberlake, Katie Holmes, Zac Efron, Romy Schneider, Bono (U2), Joan Baez, Sean Penn, Oussama ben Laden, Charlène de Monaco, Marie Curie, Sting, Aleister Crowley... Voir les célébrités ayant cet aspect.

Base astrologique de célébrités mise à jour dimanche 28 mai 2017 à 23h35
52 411 célébrités et évènements dont 22 711 avec heure de naissance connue.
Rechercher par filtres, aspects, positions, catégories, tailles ou derniers ajouts.
Célébrités cliquées par les visiteurs en temps réel : 455 525 917 fois.

Carte du ciel de Pierre-Jean Jouve (domification Placidus)

Passez votre souris sur un objet et cliquez pour afficher ses informations

Signes : Le Bélier
 
"je suis"
21 mars - 20 avril

1er signe de Feu - 1er signe Cardinal (Equinoxe de printemps) - Masculin

En analogie avec Mars, son maître et la Maison 1

Le Bélier maîtrise la tête.

Sa couleur est le rouge, son minéral l'héliotrope, son jour le mardi, son style dynamique, sportif ou aventurier, ses métiers, entrepreneur, policier, sportif, chirurgien...

Il est courageux, franc, enthousiaste, dynamique, très rapide, extraverti, direct, démonstratif, chaleureux, impulsif, aventureux, intrépide, guerrier, possède un grand esprit de compétition, mais est aussi parfois naïf, dominateur, égocentrique, impatient, imprudent, inconscient, gaffeur, infantile, colérique, téméraire ou primaire.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Bélier : Pays : Angleterre, France, Allemagne, Danemark. Villes : Marseille, Florence, Naples, Birmingham, Cracovie, Leicester, Capoue, Vérone. Animaux : Béliers et moutons. Aliments : Poireaux, houblon, oignons, échalotes, épices. Herbes et aromates : Moutarde, Câpres, poivre de Cayenne, piments rouges. Fleurs et plantes : Chardon, menthe, bryone, chèvrefeuille. Arbres : Aubépine, Arbres et buissons épineux. Pierres Métaux et Sels : Diamant, fer, phosphate de potassium.

Signes : Le Taureau
 
"j'ai"
21 avril - 20 mai

1er signe de Terre - 1er signe Fixe - Féminin

En analogie avec Vénus, son maître et la Maison 2

Le Taureau maîtrise le cou et la gorge.

Sa couleur est le vert ou le brun, son minéral l'émeraude, son jour le vendredi, son style naturel, confortable, cossu voire sophistiqué, ses métiers, l'immobilier, les arts, la cuisine, les finances, le chant...

Il est fidèle, constant, solide, patient, endurant, persévérant, fort, attaché, sensuel, stable, concret, réaliste, régulier, loyal, robuste, constructif, tenace, a un besoin important de sécurité, mais peut aussi parfois être têtu, rigide, possessif, rancunier, matérialiste, figé, statique ou lent.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Taureau : Pays : Suisse, les îles Grecques, Irlande, Chypre, Iran. Villes : Dublin, Palerme, Parme, Lucerne, Mantoue, Leipzig, Saint Louis, Ischia, Capri. Animaux : Bovins. Aliments : Pomme, poire, baies, blé et autres céréales, raisin, artichauts, asperges, haricots. Herbes et aromates : Oseille, menthe verte, clou de girofle. Fleurs et plantes : Coquelicot, rose, digitale, violette, primevère, ancolie, pâquerette. Arbres : Pommier, poirier, figuier, cyprès, frêne. Pierres Métaux et Sels : Cuivre, sulfate de calcium et sulfate de potassium, émeraude.

Signes : Les Gémeaux
 
"je pense"
21 mai - 21 juin

1er signe d'Air - 1er signe Mutable - Masculin

En analogie avec Mercure son maître et la Maison 3

Les Gémeaux maîtrisent les bras, les poumons et le thorax.

Leur couleur est le vert ou l'argenté, leur minéral le cristal, leur jour le mercredi, leur style androgyne, léger ou décontracté, leurs métiers, journalistes, avocats, animateurs, danseurs, vendeurs, agents de voyage, enseignants...

Ils sont nerveux, expressifs, vifs, adaptables, mobiles d'esprit, pleins d'humour, pétillants, ludiques, sociables, habiles, curieux, fantasques, indépendants, touche-à-tout, intellectuels, souples, ingénieux, fantaisistes, imaginatifs, charmeurs, cérébraux, mais peuvent aussi être capricieux, dispersés, lunatiques, superficiels, indiscrets, opportunistes, insouciants, égoïstes, fragiles, ironiques ou changeants.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe des Gémeaux : Pays : Belgique, Pays de Galles, Etats-Unis, Basse-Egypte, Sardaigne, Arménie. Villes : Londres, Plymouth, Cardiff, Melbourne, San Francisco, Nuremberg, Versailles, Bruges. Animaux : Singe, papillon, perroquet, perruche. Aliments : Fruits secs, châtaignes, légumes poussant au-dessus du sol : pois, fèves, etc. Herbes et aromates : Graines d'anis, marjolaine, mélisse, cumin. Fleurs et plantes : Muguet, lavande, myrte, fougère, cheveu-de-Vénus, douce-amère. Arbres : Arbres à fruits secs comme le châtaigner. Pierres Métaux et Sels : Agate, mercure, silices et potasses.

Signes : Le Cancer
 
"je sens"
22 juin - 22 juillet

1er signe d'Eau - 2ème signe Cardinal (Solstice d'été) - Féminin

En analogie avec la Lune son maître et la Maison 4

Le Cancer maîtrise l'estomac et la poitrine.

Sa couleur est le blanc ou le noir, son minéral la pierre de lune, son jour le lundi, son style rêveur ou flou, instinctif, élégant, ses métiers, la restauration, l'hôtellerie, l'immobilier, antiquaire, archéologue...

Il est émotif, sentimental, paisible, imaginatif, sensible, fidèle, résistant, protecteur, vulnérable, généreux, romantique, tendre, poète, paternel ou maternel, rêveur, indolent, gourmand, dévoué, mais peut aussi être craintif, irréaliste, fuyant, passif, susceptible, angoissé, dépendant, entêté, lunatique, passéiste, paresseux, pesant, casanier ou hermétique.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Cancer : Pays : Hollande, Ecosse, Afrique de Nord et de l'Ouest, Nouvelle-Zélande, Paraguay, Algérie. Villes : Amsterdam, Manchester, Tokyo, New York, Istanbul, Stockholm, Milan, Venise, Gênes, Cadix, Alger, Tunis, Berne, Magdebourg. Animaux : Crabe, animaux à carapace. Aliments : Lait, poisson, fruits et légumes riches en eau, navet, chou blanc et chou rouge. Herbes et aromates : Estragon, verveine, saxifrage. Fleurs et plantes : Géranium, rose blanche et fleurs blanches en général, nénuphar, volubilis, acanthe, lys. Arbres : tous les arbres riches en sève. Pierres Métaux et Sels : Perle, argent, chaux et phosphate de calcium.

Signes : Le Lion
 
"j'aime"
23 juillet - 22 août

2ème signe de Feu - 2ème signe Fixe - Masculin

En analogie avec le Soleil son Maître et la Maison 5

Le Lion maîtrise le coeur et la colonne vertébrale, les yeux pour certains auteurs.

Sa couleur est le doré ou l'or, le jaune ou l'orangé, son minéral le diamant, son jour le dimanche, son style spectaculaire, élégant, princier, ses métiers, acteur, dirigeant, joaillier, la mode, les arts, l'action aussi (pompier)...

Il est fier, déterminé, volontaire, loyal, solennel, généreux, ambitieux, courageux, héroïque, plein de vitalité, créatif, confiant, séduisant, heureux, audacieux, orgueilleux, majestueux, droit, magnanime, charismatique, responsable, noble, brillant, rayonnant, théâtral, affectueux, plein d'humour, démonstratif, conquérant, sûr de lui mais peut aussi être dominateur, vaniteux, susceptible, autoritaire, entêté, intolérant, égocentrique, colérique, violent, nonchalant.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Lion : Pays : Italie, Roumanie, Sicile, République tchèque, Slovaquie, Irak, Liban, Midi de la France. Villes : Rome, Prague, Bombay, Madrid, Philadelphie, Chicago, Los Angeles, Bath, Bristol, Portsmouth, Syracuse, Damas. Animaux : Lion et tous les félins. Aliments : Viande et surtout viande rouge, riz, miel, céréales, raisin, légumes riches en fer : cresson, épinard etc. Herbes et aromates : Safran, menthe, romarin, rue (Ruta graveolens). Fleurs et plantes : Souci, tournesol, chélidoine, passiflore. Arbres : Palmier, laurier, noyer, olivier, citronnier et oranger. Pierres Métaux et Sels : Or, rubis, phosphate de magnésium et de sodium.

Signes : La Vierge
 
"je sers"
23 août - 22 septembre

2ème signe de Terre - 2ème signe Mutable - Féminin

En analogie avec Mercure son maître et la Maison 6

La Vierge maîtrise les intestins.

Sa couleur est le vert ou le jaune, son minéral l'agate, son jour le mercredi, son style discret, passe-partout, neutre, pratique, ses métiers, comptable, secrétaire, écrivain, informaticien, infirmier, médecin...

Elle est cérébrale, perspicace, amoureuse du détail et des chiffres, analytique, sérieuse, compétente, pointilleuse, raisonnable, pudique, pleine de bon sens, ordonnée, organisée, propre, appliquée, prévoyante, honnête, fidèle, réservée, timide, serviable, désireuse de progresser, parfois bavarde, perfectionniste, logique, travailleuse, discrète, patiente, précise, concrète, spirituelle, mais peut aussi être étroite d'esprit, calculatrice, agaçante, mesquine, tatillonne, coincée, angoissée, froide, refoulée ou caustique.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe de la Vierge : Pays : Brésil, Grèce, Turquie, Indes occidentales, Etats-Unis (comme les Gémeaux), Yougoslavie, Crète, Mésopotamie, basse Silésie, Etat de Virginie. Villes : Paris, Boston, Athènes, Lyon, Corinthe, Heidelberg, la plupart des villes d'eaux. Animaux : Chiens, chats et tous les animaux domestiques. Aliments : Légumes qui poussent sous la terre : carottes, céleri-rave, chou-rave, pommes de terre etc. Egalement les fruits secs, les châtaignes comme pour le signe des Gémeaux. Herbes et aromates : Tout comme les Gémeaux dont le maître est également Mercure, muguet, lavande, myrte, fougère, cheveu-de-Vénus, douce-amère, trèfle. Fleurs et plantes : Petites fleurs de couleurs vives, surtout bleues et jaunes, comme le pissenlit, le bouton-d'or, l'ortie jaune, la buglosse, le myosotis. Cardamome, feuilles de chêne, glands. Arbres : Tous les arbres portant des fruits secs comme le noisetier, de la même façon que pour les Gémeaux maîtrisés par Mercure. Pierres Métaux et Sels : Sardoine (agate rougeâtre), mercure et nickel, sulfate de potassium et phosphate de fer.

Signes : La Balance
 
"nous sommes"
23 septembre - 22 octobre

2ème signe d'Air - 3ème signe Cardinal (Equinoxe d'automne) - Masculin

En analogie avec Vénus son maître et la Maison 7

La Balance maîtrise les reins et la vessie.

Sa couleur est le bleu ou le rouge (pas trop vif), son minéral l'opale, son jour le vendredi, son style raffiné, élégant, sophistiqué, ses métiers, la beauté, le luxe, la mode, la musique, la création artistique, avocat, médiateur...

Elle est sentimentale, charmeuse, polie, délicate, raffinée, loyale, pacifiste, équitable, distinguée, légère, romantique, cultivée, aérienne, sympathique, soignée, perfectionniste, prévenante, douce, calme, ordonnée, mondaine, artiste, esthète, tolérante, indulgente, sociable, séductrice, élégante, gentille, respectueuse, équilibrée, mais peut aussi être hésitante, faible, velléitaire, égoïste, fragile, indécise, peureuse, indolente, froide ou même insensible.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe de la Balance : Pays : Japon, Canada, Indochine, Iles du Pacifique Sud, Birmanie, Argentine, Haute-Egypte, Tibet. Villes : Lisbonne, Vienne, Francfort, Leeds, Nottingham, Johannesburg, Anvers, Fribourg. Animaux : Lézards et petits reptiles. Aliments : Baies, Pommes, poires, raison, artichauts, asperges, haricots, épices, blé et autres céréales. Herbes et aromates : Menthe, poivre de Cayenne. Fleurs et plantes : Hortensia, grosses roses, fleurs de couleur bleue ainsi que les fleurs associées au signe du Taureau également maîtrisé par Vénus, c'est-à-dire coquelicot, digitale, violette, primevère, ancolie, pâquerette. Arbres : Frêne, peuplier, pommier, poirier, figuier, cyprès. Pierres Métaux et Sels : Saphir, jade, cuivre, phosphate de potassium et phosphate de sodium.

Signes : Le Scorpion
 
"nous avons"
23 octobre - 21 novembre

2ème signe d'Eau - 3ème signe Fixe - Féminin

En analogie avec Pluton son maître (et Mars) et la Maison 8

Le Scorpion maîtrise les organes sexuels et l'anus.

Sa couleur est le noir ou le rouge foncé, son minéral la malachite, son jour le mardi, son style sensuel, provocant, mystérieux, ses métiers, gynécologue, psychiatre, détective, la police, l'armée, la Bourse, la gestion de patrimoine...

Il est secret, puissant, dominateur, résistant, intuitif, affirmé, charismatique, magnétique, volontaire, audacieux, perspicace, passionné, créatif, indépendant, vigoureux, généreux, loyal, travailleur, persévérant, indomptable, possessif, rusé, obstiné, ambitieux, instinctif, tenace, sexuel, sexy, fier, intense, a l'esprit de compétition, mais peut aussi être agressif, destructeur, têtu, angoissé, tyrannique, pervers, sadique, violent, égocentrique, complexe, critique, cruel, méchant, dur, jaloux, calculateur, vulnérable, dissimulateur.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Scorpion : Pays : Maroc, Norvège, Algérie, Syrie, Corée, Uraguay, Transvaal. Villes : Washington, La Nouvelle-Orléans, Valence, Liverpool, Milwaukee, Fès, Halifax, Hull, Cincinnati. Animaux : Insectes et autres invertébrés. Aliments : Aliments ayant un goût fort ou prononcé comme pour le signe du Bélier : viandes rouges, ail, oignon, poireaux, épices. Herbes et aromates : Aloès, hamamélis, cataire, moutarde, câpres, poivre, épices. Fleurs et plantes : Géranium, rhododendron, chardon, menthe, chèvrefeuille. Arbres : Epine noire, buissons. Pierres Métaux et Sels : Opale, acier et fer, sulfate de calcium et sulfate de sodium.

Signes : Le Sagittaire
 
"nous pensons"
22 novembre - 20 décembre

3ème signe de Feu - 3ème signe Mutable - Masculin

En analogie avec Jupiter son maître et la Maison 9

Le Sagittaire maîtrise les cuisses et le foie.

Sa couleur est l'indigo ou l'orange, le rouge, son minéral l'escarboucle, son jour le jeudi, son style décontracté, sportif, naturel, ses métiers, explorateur, voyageur de commerce, pilote d'avion, philosophe, écrivain, homme d'église...

Il est charismatique, fougueux, énergique, sympathique, bienveillant, ordonné, jovial, optimiste, extraverti, drôle, direct, démonstratif, charmeur, indépendant, aventurier, franc, audacieux, adaptable, fascinant, intéressant, entreprenant, sociable, expansif, exubérant, épris de liberté mais peut être aussi colérique, égoïste, autoritaire, inconstant, infidèle, brutal, peu fiable, inconscient, manquant de tact, ou désobligeant.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Sagittaire : Pays : Espagne, Australie, Hongrie, Afrique du Sud, Arabie, Yougoslavie. Villes : Stuttgard, Tolède, Budapest, Cologne, Avignon, Sheffield, Naples, Toronto. Animaux : Daim, biche et tous les gibiers. Aliments : Pamplemousse, raisins secs de Corinthe et de Smyrne, oignon, poireau, légumes à bulbe. Herbes et aromates : Anis, sauge, airelle, cannelle, bourrache, patience, mousses, balsamine. Fleurs et plantes : Pissenlit, oeillet, mignardise. Arbres : Mûrier, châtaigner, frêne, citronnier, chardon, chêne. Pierres Métaux et Sels : Topaze, étain, silice, chlorure de potassium.

Signes : Le Capricorne
 
"nous réalisons"
21 décembre - 19 janvier

3ème signe de Terre - 4ème signe Cardinal (Solstice d'hiver) - Féminin

En analogie avec Saturne son maître et la Maison 10

Le Capricorne maîtrise les genoux, le système osseux et la peau.

Sa couleur est le noir, ou le gris, le vert et le marron, son minéral le jade, son jour le samedi, son style classique, sobre, bon genre ou neutre, ses métiers, la politique, la recherche, la justice, les sciences, la mécanique, l'administration...

Il est sérieux, froid, discipliné, patient, concentré, réfléchi, ambitieux, sec, indomptable, prudent, lucide, obstiné, prévoyant, dense, stable, introverti, sévère, volontaire, travailleur, responsable, persévérant, honnête, réaliste, fidèle, réservé, résolu, moralisateur, tranquille, rigoureux, attaché, fiable mais vous peut être aussi renfermé, calculateur, mesquin, cruel, antipathique, impitoyable, égoïste, terne, rigide, lent ou sceptique.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Capricorne : Pays : Inde, Mexique, Afghanistan, Macédoine, Thrace, côte yougoslave, Orcades et Shetland, Albanie, Bulgarie, Saxe. Villes : Delhi, Oxford, Bruxelles, Mexico, Port-Saïd, Gand, Constance, Mecklembourg, tous les centres administratifs des capitales. Animaux : Chèvre, bouc, porc et tous les animaux à sabots fendus. Aliments : Viande, pomme de terre, orge, betterave, épinard, malt, nèfle, oignon, coing, farine et féculents en général. Herbes et aromates : Chanvre indien, consoude, centaurée, ciguë, jusquiame. Fleurs et plantes : Lierre, pensée sauvage, amarante, pensée. Arbres : Pin, saule, orne, tremble, peuplier, aulne. Pierres Métaux et Sels : Turquoise, améthyste, argent, plomb, phosphate de calcium, fluor de calcium.

Signes : Le Verseau
 
"nous aimons"
20 janvier - 18 février

3ème signe d'Air - 4ème signe Fixe - Masculin

En analogie avec Uranus son maître (et Saturne) et la Maison 11

Le Verseau maîtrise les chevilles et les jambes.

Sa couleur est le bleu marine ou l'indigo, son minéral le saphir, son jour le samedi, son style révolutionnaire, avant-gardiste, audacieux ou moderne, ses métiers, l'astrologie, les hautes technologies, les sciences, astronaute, psychiatre, acteur, électricien...

Il est idéaliste, altruiste, détaché, indépendant, original, surprenant, doué, contradictoire, innovant, humaniste, sympathique, amical, sûr de lui, impassible, calme, intuitif, créateur, charitable, insaisissable, déroutant, généreux, tolérant, paradoxal, ne supportant aucune contrainte, mais peut aussi être marginal, résigné, distant, utopique, inadapté, excentrique et froid.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe du Verseau : Pays : Russie, Suède, Pologne, Israël, Iran, Abyssinie. Villes : Moscou, Salzbourg, Brême, Hambourg, Saint-Petersbourg. Animaux : Grands oiseaux volant sur de longues distances comme l'albatros. Aliments : Agrumes, pomme, citron vert, fruits séchés et d'une façon générale tous les aliments qui se conservent bien. Herbes et aromates : Poivre, piment, carambole et généralement les herbes et aromates qui piquent ou qui possède un parfum inhabituel. Fleurs et plantes : Orchidée, pluie-d'or, sceau de Salomon. Arbres : Arbres fruitiers. Pierres Métaux et Sels : Aigue-marine, aluminium, chlorure de sodium et phosphate de magnésium.

Signes : Les Poissons
 
"nous servons"
19 février - 20 mars

3ème signe d'Eau - 4ème signe Mutable - Féminin

En analogie avec Neptune son maître (et Jupiter) et la Maison 12

Les Poissons maîtrisent les pieds et la circulation sanguine.

Leur couleur est le vert ou le violet, le bleu turquoise, leur minéral l'améthyste, leur jour le jeudi, leur style bohème, romantique, changeant ou flou, leurs métiers, la marine et les voyages lointains, la musique, les métiers dans l'humanitaire, la médecine, l'écriture et les postes éloignés du brouhaha...

Ils sont émotifs, sensibles, dévoués, adaptables, aimables, exaltés, compatissants, romantiques, imaginatifs, souples, opportunistes, intuitifs, inclassables, irrationnels, séduisants, placides, secrets, introvertis, agréables, artistes, charmeurs mais peuvent aussi être indécis, lunatiques, passifs, fuyants (la réalité), confus, velléitaires, paresseux, étourdis, vulnérables, imprévisibles et crédules.

Voici quelques associations traditionnelles avec le signe des Poissons : Pays : Portugal, Scandinavie, petites îles de la Méditerranée, désert de Gobi, Sahara. Villes : Jérusalem, Varsovie, Alexandrie, Séville, Saint-Jacques-de-Compostelle. Animaux : Poissons, mammiphères aquatiques et d'une façon générale tous les animaux qui habitent les eaux. Aliments : Melon, concombre, laitue, vergeoise, potiron. Herbes et aromates : Citron, chicorée, tilleul, mousses. Fleurs et plantes : Nénuphar, saule, plantes aquatiques. Arbres : Figuier, Saule, arbres aquatiques. Pierres Métaux et Sels : Héliotrope, pierre de lune, platine, étain, phosphate de fer et sulfate de potassium.

Soleil 17°49' Balance, en Maison X

Aspects au Soleil
Soleil conjonction Uranus orbe +4°37'
Soleil quintile Saturne orbe +0°33'
Soleil sesqui-carré Pluton orbe -1°58'
Planètes : Le Soleil

Le Soleil représente la vitalité, l'individualité, la volonté et l'énergie créatrice rayonnante, les honneurs. Pour une femme, il représente également le père, puis le mari. Le Soleil est l'un des significateurs les plus importants du thème natal, ex-aequo avec l'Ascendant, puis la Lune (un peu moins pour un homme), le maître de l'Ascendant et les planètes rapides.

Son élément est le feu, il est chaud et sec; il maîtrise le Lion et est en exaltation dans le Bélier; il est en analogie avec le coeur. Il représente le chef, l'autorité, en plus du père et du mari, ; l'âge du Soleil va de 20 ans à 40 environ, il suit l'âge de Vénus, qui correspond à la prise de conscience de la séduction amoureuse.

Tempérament : Bilieux

Caractérologie : Emotif, Actif Secondaire. C'est un passionné.

Soleil en Balance

D'un naturel sociable, vous recherchez l'harmonie au sein de votre vie. Aussi avez-vous en horreur les situations violentes. Vous appréciez la souplesse des comportements, l'équilibre, l'alternative. Qui parle d'hésitation ? Vous préférez en fait vous poser des questions plutôt que d'avoir à y répondre. Afin d'avoir toujours le choix, vous retardez vos décisions. Mais qu'on ne s'y trompe pas : La Balance est souvent plus déterminée qu'elle n'en a l'air. Certes, la sociabilité de votre Signe est légendaire. On serait en présence d'êtres à la souplesse de comportement sans équivalent, d'humeur toujours égale, apte à harmoniser une équipe, à dissiper les tensions... C'est aller un peu vite en besogne et oublier que la Balance est très chatouilleuse quant à son équilibre. Vous ne confondez pas le blanc et le noir, le oui et le non. Si le natif de la Balance s'avère si soucieux d'entendre les différents partis en présence et d'examiner les diverses options possibles, qu'on ne s'y trompe pas : c'est souvent pour mieux trancher. Sans cette faculté, vous pourriez vous laisser aller à des adhésions douteuses, voire certaines compromissions. Et c'est peut-être votre point fort que de laisser justement s'exprimer les alternatives antinomiques, aussi longtemps qu'il le faut pour clairement effectuer un choix.

Soleil en Maison X

Le Soleil est dans votre thème en Maison X. Sensible à votre image sociale, vous cherchez à faire reconnaître vos capacités, à susciter respect et admiration. En un mot, à faire votre place au Soleil. Pas facile... Si les succès décuplent votre enthousiasme et votre efficacité, les échecs peuvent vous décourager. Mieux vaut donc vous faciliter la tâche, renforcer une confiance en vous-même parfois défaillante. Votre épanouissement passe par la réussite sociale, la reconnaissance d'autrui.

Soleil dominante

Si le Soleil est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Solarien (ou une Solarienne) : étranger aux mesquineries et manœuvres machiavéliques, vous aimez la noblesse naturelle, les attitudes directes, franches. Vous vous efforcez de sortir au plus vite des situations confuses ou obscures. Le désir de tout clarifier peut parfois vous conduire à porter des jugements trop simplifiés : c'est oui ou non, blanc ou noir. Mais votre honnêteté vous vaut la considération de votre entourage. On vous dit autoritaire ? Il est vrai que vous ne désirez jamais passer pour le grand absent, cherchant à faire en sorte que l'on vous regarde, que l'on tienne compte de vos desseins et appréciations. Parfois, le Solaire développera pour cela un sens du spectacle hors du commun, ne ratant jamais une occasion de susciter l'intérêt alentour. Certains, plus discrets, feront tout de même en sorte de se situer au centre des débats, jusque dans l'exclusion. Une manière d'être présent sans en avoir l'air... Vous serez plus que d'autres sensible à l'estime que l'on vous porte. Inutile de tricher : dans tous les domaines, vous n'envisagez de relation durable qu'avec ceux ou celles qui vous aiment ou vous admirent, vous respectent ou vous témoignent une certaine affection. Ce désir de clarifier votre vie relationnelle est votre force et parfois votre talon d'Achille. Rien ne peut se faire réellement dans l'ombre. De là certains comportements héroïques, des prises de position sans ambiguïté, dans le sens d'un engagement sans faille ou d'un refus irrémédiable.

Signification du degré symbolique 17° Balance

"Une jolie maison dont la porte et les fenêtres sont largement ouvertes." (version Janduz)

Caractère tranquille, hospitalier et attachant, toujours désireux de rendre service. On vient d'une famille riche ou bien on gagne sa fortune sans beaucoup d'efforts. Ce degré décrit une personne éprise de paix qui fait office de médiateur et qui s'attache à aplanir les conflits et alléger la peine des personnes démunies.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Lune 3°10' Lion, en Maison VIII

Aspects à la Lune
Lune conjonction Saturne orbe +2°05'
Lune sextile Pluton orbe -1°37'
Lune carré Mercure orbe +4°34'
Lune sextile Neptune orbe +3°28'
Lune carré Jupiter orbe +6°59'
Planètes : La Lune

La Lune représente la réaction instinctive, la prédestination inconsciente, l'humeur de tous les jours, la sensibilité, l'émotivité, la partie féminine du caractère, l'intuition, l'imagination. Pour un homme, elle représente aussi sa mère puis plus tard son épouse, et, d'une façon générale, également un peu son rapport avec les femmes. Pour une femme, la Lune est pratiquement aussi importante que le Soleil et l'Ascendant. Son élément est l'Eau, elle est froide et humide; elle maîtrise le Cancer et est en exaltation dans le Taureau; elle est en analogie avec l'estomac.

Elle représente la mère, l'épouse, la foule; l'âge de la Lune va de la naissance à l'enfance avant la puberté ou même avant selon certains auteurs (la petite enfance). La tradition lui accorde aussi la fin ultime de la vie, encore après Saturne, la vieillesse; ainsi par exemple, il est d'usage d'être enterré à son lieu de naissance, la fin de la vie rejoint le tout début.

Tempérament : Lymphatique

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou bien non-Emotif, non-Actif, Primaire. C'est un Nerveux ou un Amorphe.

Lune en Lion

Au jour et à l'heure de votre naissance, la Lune occupait le Signe du Lion. Comment être royal au quotidien ? Vous rêvez d'une vie privée hors du commun, brillante, pleine de plaisirs et de noblesse. L'existence est pour vous une sorte de théâtre. Vous soignez l'image que vous donnez de vous-même, car il y a chez vous un désir très vif de séduire, de briller. Le temps ne doit pas nous faire oublier le maintien sans lequel on ne s'estime plus. Même un moment de repos n'est pas "laisser aller". S'il y a relâchement, il n'est jamais absolu. Car toute véritable quiétude repose sur le sentiment d'être à la hauteur de la situation. Cette exigence, si elle complique parfois votre vie privée, reste un moteur d'évolution sans égal : elle interdit l'usure du temps, le sacrifice des aspirations aux habitudes. Irritable, vous l'êtes pour préserver la qualité de votre existence quotidienne. Votre point faible est une certaine vulnérabilité aux flatteries de toutes sortes.

Lune en Maison VIII

La Lune occupe la Maison VIII. Votre univers intime est peuplé de fantômes, de fantasmes, de fantastique. Votre sensibilité s'accorde naturellement avec l'idée de crise, de transformation. Sans doute n'êtes vous jamais aussi bien que lorsqu'il vous faut renoncer, abandonner les perspectives illusoires du jour pour reconstruire un monde différent. Masochisme ? A voir... L'évolution se fait au prix de certains sacrifices. Sacrifice du bien-être, du clan, de l'intime.

Lune dominante

Si la Lune est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Lunaire (ou une Lunaire) : la recherche du bien-être et de la quiétude motive beaucoup de vos actes. Votre nature sensible, romanesque, se nourrit de ces moments de repos durant lesquels vous laissez votre imaginaire vagabonder à loisir : c'est votre manière de trouver inspiration et équilibre. Rien ne doit alors déranger le sentiment de plénitude et de sécurité d'une cellule homogène, famille ou clan. Le lunaire est plus que d'autres attaché à ces moments durant lesquels on oublie tout, on se laisse aller à la dérive, sans but défini, sans autre dessein que celui de se sentir bercé par une ambiance, une situation, un moment privilégié. Certains ne comprennent pas ces absences et n'en saisissent pas l'enjeu : se ressourcer. Ceux-là vous accordent volontiers des qualificatifs peu flatteurs aujourd'hui : apathie, nonchalance. Qu'importe ! Il est des inspirations que l'on ne peut trouver qu'en lâchant prise, des équilibres qui reposent sur une alternance d'activité et de laisser-aller. Vos qualités s'exprimeront pleinement dès que la situation réclame familiarité ou intimité. Vos capacités à respecter le milieu dans lequel vous évoluez, à vous y fondre, valent bien les dispositions agressives de certains. Il importe cependant d'éviter l'indolence, le renoncement par paresse ou indifférence.

Signification du degré symbolique 3° Lion

"Au bord d'un étang, un chat guette une proie." (version Janduz)

Caractère patient, observateur et habile doté d'une excellente capacité à attendre la bonne occasion aussi longtemps qu'il le faut. On est capable de prendre de temps d'analyser une situation en profondeur et, le moment venu, on sait immédiatement prendre les bonnes décisions. La réussite peut être obtenue dans la diplomatie et dans tous les métiers qui exigent du sang-froid, de la flexibilité et de la persévérance.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Mercure 7°44' Scorpion, en Maison XI

Aspects à Mercure
Mercure conjonction Jupiter orbe +2°25'
Lune carré Mercure orbe +4°34'
Mercure carré Saturne orbe +2°28'
Planètes : Mercure

Mercure représente la communication, l'esprit logique et cartésien, l'habileté intellectuelle. Son élément est la Terre, il est froid et sec; il maîtrise la Vierge et les Gémeaux et est en exaltation dans la Vierge; il est en analogie avec les bras, les mains, le système nerveux. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 23 jours par an.

Il représente les commerçants, les avocats, les messagers; l'âge de Mercure va de 8 ou 10 ans à 15 ans environ, Vénus prend la relève à la puberté en général.

Tempérament : Nerveux

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou bien non-Emotif, Actif, Primaire. C'est un Nerveux ou un Nerveux Sanguin.

Mercure en Scorpion

Mercure se rapporte à votre vie relationnelle, à vos facultés de communication et à la manière dont vous vous reliez au monde extérieur. Domaines dans lesquels d'autres facteurs astrologiques interviennent toutefois. Votre Signe mercurien n'aura donc de valeur réellement significative que si Mercure compte parmi vos dominantes planétaires. Mercure est dans votre thème en Scorpion. Votre forme d'esprit est tranchante, critique, polémique. Vous tenez à remettre en question les bases de votre savoir, à percevoir le sens caché des informations, les enjeux sous-jacents des relations humaines. Rien n'est simple. Si vous êtes parfois cynique ou provocant, c'est pour découvrir la véritable nature de ceux qui vous entourent. Communiquer, c'est comprendre les mécanismes intimes d'une personnalité, quitte à parfois pousser l'autre dans ses derniers retranchements. Aimer ou détester, qu'importe ! L'essentiel est de n'être jamais indifférent.

Mercure en Maison XI

Mercure est en Maison XI. Vous recherchez les liaisons intellectuelles, les amitiés fondées sur des sources d'intérêt partagées. L'amour peut être platonique, les relations idéalistes. On communique pour construire un monde meilleur - au moins chez soi ou à sa porte. Les projets ne manquent pas : Promesses, engagements... Mais combien d'entre eux seront concrétisés ? Vous faire des amis est un jeu dont vous raffolez. Encore faut-il se garder des relations en surface.

Mercure dominante

Si Mercure est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Mercurien (ou une Mercurienne) : la tradition souligne l'importance de la communication. Du bavardage gratuit - mais enrichissant - au don d'observation, la palette d'expression d'une telle dominante est large : les êtres ont mille facettes, mille masques à porter suivant les circonstances et les hasards du jeu de la vie. Vous vous situez dans l'existence comme un observateur avide de nouveautés, de découvertes et de surprises. Tout retient votre attention et est prétexte à rencontre, relation, apprentissage. Le monde vous étonne, vous amuse parfois, sollicite votre curiosité. Parce que l'essentiel est à découvrir et que chaque situation nouvelle est porteuse de virtualités, vous cherchez à combler les lacunes de votre savoir. Cette ouverture d'esprit, si elle peut parfois disperser vos centres d'intérêt, vous permet d'éviter soigneusement de limiter votre manière d'être à un discours immuable, unique, figé. Au moindre signe, vous percevez l'envers du décor, l'infinie complexité des êtres ou des situations. Ainsi, sur le plan humain, vous recherchez le dialogue, l'information sans laquelle vous ne pouvez espérer saisir vraiment la nature de l'autre. Cette perméabilité à l'inconnu aiguise vos facultés relationnelles. Qualités traditionnellement attachées à Mercure.

Signification du degré symbolique 7° Scorpion

"Un beau coq bat des ailes près de plusieurs poules en train de picorer tandis qu'un archer tire sur un vol d'oiseaux." (version Janduz)

Caractère fier, vigilant et courageux possédant de multiples talents. Les compétences sont mises au service de son pays, sans doute dans le domaine de la justice et la diplomatie. Les récompenses prennent la forme de renommée, d'honneurs et d'un beau mariage. Cependant, il est nécessaire de ne pas écouter ses instincts et sa jalousie, et de s'abstenir de toute infidélité amoureuse.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Vénus 20°16' Я Vierge, en Maison IX

Aspects à Vénus
Vénus semi-carré Saturne orbe +0°00'
Planètes : Vénus

Vénus représente la façon d'aimer, l'échange et le partage avec autrui, l'affectivité en général et la capacité de séduction. Pour les hommes, elle représente aussi le type de femme idéale pour l'amour (et non pour le mariage forcément qui lui est indiqué plutôt par la Lune, Vénus est la maîtresse et non l'épouse). Son élément est l'Air, elle est humide; elle maîtrise le Taureau et la Balance et est en exaltation dans les Poissons; elle est en analogie avec les reins, le système veineux, la vessie, le cou. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 42 jours par an.

Elle représente les artistes, les commerçants, les occupations en rapport avec la beauté et le charme; l'âge de Vénus va de 15 ans à 25 ans environ.

Tempérament : Sanguin et Lymphatique

Caractérologie : Emotive, non-Actif, Primaire ou bien Emotive, non-Active, secondaire.

Vénus en Vierge

Votre vie affective est marquée par Vénus, en Vierge le jour de votre naissance. La maîtrise de vos émotions est pour vous essentielle. Vous avez besoin de saisir tous les aspects de votre vie sentimentale. Aussi refusez-vous d'engager votre affectivité dans des sentiers trop tortueux ou hasardeux. Ce qui peut parfois être perçu comme une forme de réserve, de pudeur ou de timidité. Vous compliquez vos relations amoureuses, pour le plaisir... De la mesure en toutes choses, même et surtout en amour ! Qu'on ne s'y trompe pas : Si votre attitude parait prudente, voire timide ou timorée, l'affectivité est bien là... Mais le coeur se fait discret, ses élans contrôlés et mesurés. La maîtrise de votre relation de couple ne peut et ne doit pas vous échapper. Fidèle dans l'âme, serviable quand il le faut, vous évitez les crises, les heurts et les drames, afin de ne pas livrer votre couple au hasard. Vous tenez à préserver l'équilibre de vos unions. Mais à trop vouloir garder intact son bonheur, on prend le risque de le perdre. Vous n'osez pas toujours jouer le jeu de la passion, du coup de foudre. Le sentiment brûlant est pour vous dangereux. Dans ces conditions, il importe de ne pas étouffer l'émotion, et de savoir prendre le risque de vivre l'amour passion. Les sentiments ne se calculent pas, et n'obéissent qu'à peu de lois.

Vénus en Maison IX

Vénus s'exprime à travers les valeurs de la Maison IX. L'amour n'est pas une voie sans issue, mais un chemin toujours porteur d'émotions nouvelles, de découvertes affectives. Sans doute avez-vous tendance à idéaliser votre relation de couple. Les sentiments permettent d'aller au-delà de soi-même. Avec l'amour, on se dépasse, on s'évade, on voyage. Votre philosophie se fonde sur le plaisir, l'émotion, les attachements du coeur. Et vive l'inédit ! Vous effeuillez les fleurs exotiques, pas les marguerites. Car votre affectivité se nourrit des explorations qui toujours donnent à votre vie affective une dimension nouvelle, comme si tout restait à découvrir, à partager.

Vénus dominante

Si Vénus est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Vénusien (ou une Vénusienne) : vous êtes une personne sensuelle, émotive, particulièrement réceptive aux sympathies et antipathies naturelles éprouvées au contact d'autrui. Les aversions instinctives sont aussi fréquentes chez vous que les passions authentiques mais motivées par la seule sensation d'aimer. Le cœur a ses raisons que la raison ignore... Votre équilibre passe par la richesse de votre vie affective. Sans amour, le vénusien est démuni, désemparé, privé de ce pour quoi il vit avant tout. Il y a chez vous une volonté évidente de séduire, de susciter les attachements sans lesquels vous ne pouvez fonctionner de manière optimale. Tous les domaines de votre existence sont ainsi marqués par votre affectivité. Le risque est parfois de vous "laisser avoir au charme". Vous aimeriez alors pouvoir mieux maîtriser vos affects, montrer plus de détachement. L'hypersensibilité a ainsi ses désagréments. Mais vous savez mieux que d'autres jouer avec les sentiments et attirances. Si les pièges d'une émotivité à fleur de peau se referment parfois sur vous, ils restent vos plus sûrs atouts en maintes circonstances. Autre aspect d'une dominante vénusienne : la tradition prête à cette planète la maîtrise des arts... ceci peut aller de la sûreté des goûts aux dispositions artistiques bien réelles.

Signification du degré symbolique 20° Vierge

"Un grossiste en produits alimentaires tient une bourse bien pleine dans une main et des pièces d'argent dans l'autre." (version Janduz)

Caractère mesquin, avare et mercantile. On est intéressé seulement par le profit financier et l'on s'efforce sans relâche d'augmenter sa fortune en comptant chaque centime dépensé, y compris ce qui est destiné à satisfaire les besoins de base de tous les jours tels que les repas et l'habillement. Les spéculations sur les produits alimentaires et les matières premières sont très lucratifs.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Mars 28°11' Lion, en Maison VIII

Aspects à Mars
Mars carré Neptune orbe -1°30'
Mars semi-carré Uranus orbe +0°00'
Mars quintile Jupiter orbe -0°01'
Mars carré Pluton orbe -6°36'
Planètes : Mars

Mars représente le désir d'action et l'énergie physique, la sexualité, la force. Pour une femme, Mars représente le type d'homme vers lequel elle se sent attirée (et non pas forcément pour le mariage, indiqué plutôt par le Soleil, l'amant et non le mari). Son élément est le Feu, il est chaud et sec; il maîtrise le Bélier et le Scorpion (avec Pluton) et est en exaltation dans le Capricorne; il est en analogie avec les muscles et la rate. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 73 jours par an.

Il représente les militaires, sportifs, guerriers, chirurgiens, forgerons...; l'âge de Mars va de 42 ans à 50 ans environ.

Tempérament : Bilieux

Caractérologie : Emotif, Actif, Primaire. C'est un Colérique.

Mars en Lion

La planète Mars renseigne sur votre manière de réagir aux sollicitations concrètes de l'existence. Elle traduit la forme prise par votre combativité, vos capacités de défense et d'action. Avec Mars en Lion, votre nature passionnée et votre affectivité toujours en éveil font passer votre vie sentimentale au premier plan. Il vous faut agir selon vos propres règles, jouer la sincérité avant tout. Mais il vous est difficile d'accepter les compromis et d'aller à l'encontre de vos désirs. Cette configuration prédispose aux comportements tranchés, parfois héroïques : vous ne reculez que rarement devant les obstacles, mettant un point d'honneur à vaincre jusqu'aux limites extrêmes de vos forces. Les éventuelles confrontations prendront alors une tournure homérique, pour peu que vos contradicteurs ne cèdent pas. Vous savez mobiliser votre énergie à volonté, faire preuve lorsque les circonstances l'exigent d'un esprit de compétition et d'un sens peu commun des défis. Quitte à parfois accorder à quelque évènement mineur une importance qu'il n'a pas.

Mars en Maison VIII

Avec Mars en Maison VIII, vous semblez adapté naturellement aux confrontations, aux crises. Cette configuration prédispose aux défis, aux actes héroïques. Les luttes vont parfois jusqu'au sacrifice de soi, de ses intérêts, de sa vie (dans les cas pathologiques !). La tradition évoque les pouvoirs psychiques, un magnétisme intérieur sur lequel la volonté a peu de prise... La passion. L'amour vache vous fascine. La veuve noire (une araignée) tue son conjoint après l'amour.

Mars dominante

Si Mars est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Marsien (ou une Marsienne) : en corps à corps avec la vie, vous faites preuve d'un sens aigu de la confrontation. Confrontation active au monde, aux autres, à votre propre destin. Il vous faut agir, lutter pour réaliser vos projets, vos désirs. Vous ressentez la situation présente avec une rare intensité, réagissant à l'ici et maintenant sans parfois montrer le recul nécessaire à la maîtrise des faits. Vous relevez alors les défis avec trop de témérité, victime de votre propre impulsivité. Mais vous savez mieux que personne mobiliser vos ressources en cas de crise, agir lorsque les évènements l'imposent, être présent quand il le faut. Avec Mars, nos attitudes sont dictées par les réalités du moment, les émotions, l'éprouvé. Mal intégrée, cette dominante est susceptible d'induire des comportements agressifs ou par trop épidermiques. Il vous faudra alors apprendre à maîtriser cette sensibilité à fleur de peau, à réguler vos humeurs. Restent les qualités marsiennes : la combativité, le sens et le goût du duel sans lesquels on peut se laisser passivement dépasser par les évènements. Bien canalisée, cette volonté de faire face à toute éventualité s'avère précieuse. Il est mille manières de vaincre, mille défis à relever avec toute la fougue et l'énergie qui font la saveur de l'existence. Une certaine idée de la vie, que vous voulez intense, passionnelle, en prise directe avec les faits.

Signification du degré symbolique 28° Lion

"Face à un lion couché et richement harnaché, l'ange du soleil fait jaillir une pluie d'étincelles en frappant le sol de la pointe de son épée." (version Janduz)

Caractère indépendant, courageux et idéaliste. On poursuit des objectifs nobles et, une fois qu'ils sont atteints, on demeure aussi généreux et honnête qu'avant la victoire. Ce degré annonce un destin remarquablement brillant rempli de réalisations altruistes et de gloire. Si dans la carte natale, ce degré est en conjonction avec Mercure, il indique un musicien ou un poète. Avec le Soleil, promotions et privilèges. Avec Saturne, et sans le soutien d'autres planètes, échec et pauvreté. Avec la Part de Fortune, fortune et le pouvoir.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Jupiter 10°10' Scorpion, en Maison XI

Aspects à Jupiter
Mercure conjonction Jupiter orbe +2°25'
Mars quintile Jupiter orbe -0°01'
Jupiter carré Saturne orbe +4°54'
Lune carré Jupiter orbe +6°59'
Planètes : Jupiter

Jupiter représente l'expansion et la puissance, la bienveillance, la largesse de vue et la générosité. Son élément est l'Air, il est chaud et humide; il maîtrise le Sagittaire et les Poissons (avec Neptune) et est en exaltation dans le Cancer; il est en analogie avec les hanches et le système endocrinien. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 121 jours par an.

Il représente les gouvernants, les magistrats, les grands professeurs, les religieux aussi; l'âge de Jupiter va de 50 ou 55 ans à 70 ans environ.

Tempérament : Sanguin

Caractérologie : Emotif, Actif, Primaire. C'est un extraverti Colérique. En somme, la version humide de Mars, tournée comme lui vers l'action.

Jupiter en Scorpion

La planète Jupiter exprime l’idée d’expansion, de largesse, de générosité. Elle correspond aux fonctions de synthèse, d’enthousiasme et d’optimisme : sa présence en maison dans le thème natal a une importance beaucoup plus grande que sa présence en signe puisque Jupiter, comme Saturne, Uranus, Neptune et Pluton est une planète lente. Beaucoup de gens nés à la même époque possèdent Jupiter dans le même signe. Il s’agit donc pour sa présence en signe d’une signification mineure, moins personnelle que les planètes dites rapides, Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars, à lire donc avec prudence. Jupiter dans le signe du Scorpion renforce votre univers émotionnel, votre capacité instinctive à ressentir plus fortement, dans la durée et dans la profondeur. Votre sensualité et votre sexualité sont favorisées par cette configuration, et vous pouvez bénéficier d’une certain baraqua dans le domaine financier, celui de la spéculation, des placements ou des héritages. Cette position vous rend en tout cas plus sensible que d’autres pour cerner les mystères, pour vous frotter à l’Inconnu.

Jupiter en Maison XI

Jupiter se trouve en Maison XI. Vous avez le don de vous faire des amis. N'hésitant pas à faire preuve de générosité, vous recevez en retour une affection mêlée d'estime. Aussi certaines opportunités peuvent-elles survenir à la suite d'un contact, d'un appui amical. Vous pensez pouvoir compter sur votre entourage. Et si, parfois, les évènements vous déçoivent, vous n'en continuez pas moins à croire aux vertus des relations fraternelles.

Jupiter dominante

Si Jupiter est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Jupitérien (ou une Jupitérienne) : parce que cette planète sensibilise à la réussite socioprofessionnelle, la tradition la dit bénéfique. Vous savez en effet vous adapter aux évènements, saisir les opportunités au vol. Votre entourage vous confie volontiers certaines responsabilités, souvent séduit par vos dons d'apprentissage et d'adaptation à de nouvelles structures, de nouveaux langages. Le secret de votre bonne étoile ? Une confiance en vous qui force l'adhésion. Votre charme ? L'enthousiasme, l'euphorie, l'exaltation... La démesure. Bien intégrée, cette dominante est un facteur d'aisance et d'optimisme : une certaine jovialité vous permet une intégration facile dans divers milieux. Atout essentiel pour gérer son existence. Vous prendrez soin cependant de tempérer parfois votre désir d'insertion, faute de quoi le sens des opportunités pourrait devenir opportunisme outrancier. Là encore, la clé du succès réside dans une juste estimation des chances et des possibilités de chacun. Si la gestion des faits est l'un de vos points forts, si vous savez mieux que d'autres adapter vos objectifs aux réalités du moment, vous manque parfois la distance qui permet d'échapper au court terme et aux fluctuations des évènements du jour. A trop vouloir s'adapter, on prend le risque de se trahir soi-même. C'est là le revers de la médaille du traditionnel "Grand Bénéfique".

Signification du degré symbolique 10° Scorpion

"Un lièvre observe une étoile brillante dans le ciel et ne voit pas le fusil braqué sur lui." (version Janduz)

Caractère vigilant, astucieux et craintif. On est si absorbé dans ses recherches, dans l'occultisme, l'astrologie et les mystères de la vie que l'on ne voit pas le danger qui rôde. Par conséquent, l'on est pris au dépourvu quand les difficultés et les épreuves surgissent. Il est indispensable de faire preuve de plus de prudence et de lucidité si l'on veut parvenir à la réussite et à la renommée que ce degré promet.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Saturne 5°15' Lion, en Maison VIII

Aspects à Saturne
Lune conjonction Saturne orbe +2°05'
Saturne sextile Pluton orbe +0°27'
Mercure carré Saturne orbe +2°28'
Vénus semi-carré Saturne orbe +0°00'
Jupiter carré Saturne orbe +4°54'
Soleil quintile Saturne orbe +0°33'
Saturne sextile Neptune orbe +5°33'
Planètes : Saturne

Saturne représente la concentration, l'effort, la persévérance, le temps, le rendez-vous avec soi-même, la dure réalité. Son élément est la Terre, il est froid et sec; il maîtrise le Capricorne et le Verseau (avec Uranus) et est en exaltation dans la Balance; il est en analogie avec le système osseux (le squelette) et la peau. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 138 jours par an.

Il représente les grands-parents, les sages, les vieillards, les hommes de sciences, de connaissance; l'âge de Saturne est la vieillesse, de 70 ans ou parfois avant en fonction de la santé du sujet jusqu'à la mort.

Tempérament : Nerveux

Caractérologie : Non-Emotif, Actif, Secondaire ou bien Emotif, non-Actif, Secondaire ou parfois non-Emotif, non Actif, Secondaire . C'est un Flegmatique, un Sentimental ou un Apathique.

Saturne en Lion

La planète Saturne exprime l’idée de contraction, d’effort, de durée, de limitation, de concentration. Avec Saturne, tout ce qui n’est pas authentique est amené tôt ou tard à être éliminé. On ne peut pas tricher avec Saturne, il correspond à un désir irrésistible de ne faire qu’un avec soi-même avec responsabilité et sagesse. Il est le grand purificateur, il représente nos limites mais aussi notre vérité : sa présence en maison dans le thème natal a une importance beaucoup plus grande que sa présence en signe puisque Saturne, comme Jupiter, Uranus, Neptune et Pluton est une planète lente. Beaucoup de gens nés à la même époque possèdent Saturne dans le même signe. Il s’agit donc pour sa présence en signe d’une signification mineure, moins personnelle que les planètes dites rapides, Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars, à lire donc avec prudence. Saturne dans le signe du Lion a tendance à vous détacher des plaisirs et des loisirs en vous rendant plus sérieux et plus responsable : une bonne qualité si Saturne n’est pas mal aspecté, même si votre sens de la fête n’est pas spécialement amplifié avec cette configuration planétaire...

Saturne en Maison VIII

Saturne est en Maison VIII dans votre thème. La mauvaise réputation... Le sombre Saturne se mêle au secteur des morts, héritages et destructions. On aurait tort cependant d'oublier que la mort est renaissance, et l'abandon l'amorce d'une nouvelle quête. Cette configuration adapte l'individu aux transformations radicales. Vous savez bâtir, perdre et reconstruire inlassablement, au rythme des épreuves que la vie vous impose. Vous recherchez l'isolement, une certaine ascèse.

Saturne dominante

Si Saturne est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Saturnien (ou une Saturnienne) : vous laissez volontiers à d'autres le soin de "prendre la vie comme elle vient", préférant tirer profit des expériences pour découvrir, évoluer, vous remettre en question. L'existence comporte plus d'énigmes que de réponses ou de certitudes. Vous cherchez avant tout à faire preuve de lucidité, de rigueur. Vous savez que la réalité cache souvent ses sources, ses mécanismes profonds. La volonté de découvrir les racines sous-jacentes des faits vous conduit à bien des interrogations. Aussi exigeant à l'égard de votre entourage que de vous-même, vous conduisez votre vie avec ténacité, maturité et endurance. On vous connaît ainsi de grandes qualités de résistance en cas de crise : la faculté de tirer les leçons d'un échec éventuel fait de vous un être en perpétuel devenir. L'existence n'est-elle pas une éternelle recherche ? Certes, il est difficile de dire que vous vous simplifiez la vie - pour les mauvaises langues, vous compliquez à loisir les évènements. Peut-être laissez-vous parfois passer quelque opportunité fugace, à force de douter des chances réelles de réussite. Mais qu'on vous laisse le temps de faire vos preuves, et vous voici efficace et raisonnable, en confiance. On s'accorde à reconnaître votre honnêteté de fond : loin des compromissions et concessions faciles, vous êtes en quête d'une perfection absolue et - souvent - chimérique. Gage incontestable d'évolution, moteur de créativité. Vous fait défaut parfois la souplesse des comportements, la sociabilité. La perfection, on le sait, n'est pas de ce monde...

Signification du degré symbolique 5° Lion

"Un escrimeur sans masque teste la souplesse de son épée. Non loin de lui, il y a deux sabres et un gantelet dans lequel est caché un poignard." (version Janduz)

Caractère intrépide, fier et courageux attiré par l'athlétisme, les actions dangereuses et les prouesses militaires. La réussite peut être obtenue dans l'armée, la politique ou dans tous les métiers qui nécessitent beaucoup d'énergie et de combats. Ce degré met en garde contre les revers de fortune, les blessures et les pièges, et exhorte à éviter les situations de violence. Si dans la carte natale, ce degré est en conjonction avec l'Ascendant et avec le Soleil ou la Lune, il indique un danger potentiel pour la tête et les yeux.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Uranus 13°12' Balance, en Maison X

Aspects à Uranus
Soleil conjonction Uranus orbe +4°37'
Mars semi-carré Uranus orbe +0°00'
Uranus sesqui-carré Neptune orbe -1°30'
Planètes : Uranus

Uranus représente la liberté individuelle, l'originalité, l'indépendance surtout, la marginalité et l'esprit d'avant-garde, l'ultra-modernisme. Son élément est le feu, il est sec; il maîtrise le Verseau et est en exaltation dans le Scorpion; il est en analogie avec le cerveau et les nerfs. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 152 jours par an.

Il représente les inventeurs, les originaux, les fous, les révolutionnaires.

Tempérament : Nerveux à l'extrême

Caractérologie : Emotif, Actif, Secondaire. C'est un Passionné.

Uranus en Balance

La planète Uranus correspond aux notions d’originalité, d’indépendance et d’énergie cérébrale qui explose brutalement : Uranus déclenche le besoin irrésistible de liberté que nous avons en nous, il tend à faire éclater les contraintes qui nous semblent désormais insupportables, il nous donne le courage et la volonté de nous débarrasser de ce qui devenait un fardeau pour nous ; bien aspecté, il est aussi quelque part la marque du génie : sa présence en maison dans le thème natal a une importance beaucoup plus grande que sa présence en signe puisque Uranus, comme Jupiter, Saturne, Neptune et Pluton est une planète lente. Beaucoup de gens nés à la même époque possèdent Uranus dans le même signe. Il s’agit donc pour sa présence en signe d’une signification très mineure, moins personnelle que les planètes dites rapides, Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars, à lire donc avec beaucoup de prudence. Pour Uranus, Neptune et Pluton, leur signification en signe est quasiment collective, il ne faut donc quasiment pas en tenir compte pour votre personnalité, sauf si ces planètes sont en relation avec un point individuel de votre thème astrologique natal : par exemple maître de votre Ascendant, planète angulaire c’est-à-dire proche de l’Ascendant, du Milieu du Ciel, du Fond du Ciel ou du Descendant, activité très forte par multiples aspects etc. Uranus dans le signe de la Balance peut faire de vous un négociateur redoutable tant votre détachement émotionnel vous rend apte à ne jamais perdre le Nord pendant vos discussions; votre personnalité originale déconcerte vos interlocuteurs et vous savez en jouer à merveille pour plaire.

Uranus en Maison X

Uranus en Maison X : Vocation originale, aspirations individualistes et tranchantes : Uranus n'est pas une planète de tout repos. Vous savez où vous voulez aller et acceptez d'en payer le prix. Une farouche détermination vous anime : Pas question d'accepter ci et ça, de laisser sa vie sociale et professionnelle aux mains d'autrui. Vous entendez mener la barque de votre destinée sans craindre de ramer à contre-courant.

Uranus dominante

Si Uranus est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Uranien (ou une Uranienne) : les valeurs personnelles deviennent prépondérantes. Les certitudes intérieures animent une volonté inflexible, un désir de se singulariser et d'aller jusqu'au bout de ses convictions. Cette planète incite à se comporter avec détermination, à faire valoir sa vérité propre, à mener sa révolution personnelle. Vous tenez plus que d'autres à garder en toutes circonstances une certaine autonomie, manifestant souvent un tempérament individualiste. Aussi, pour atteindre votre idéal de liberté et d'indépendance, vous pouvez parfois faire preuve de despotisme, cherchant à convaincre et à imposer vos points de vue en douceur ou en force. Quelle que soit par ailleurs la souplesse de vos comportements, il est des situations qui imposent une fermeté absolue, une attitude franche et directe excluant tout compromis. On pourra vous reprocher votre intransigeance et vous dire jusqu'au-boutiste. Qu'importent alors les jugements extérieurs ! l'essentiel est pour vous d'agir conformément à votre for intérieur, d'atteindre un objectif primordial. Vous savez mieux que quiconque tendre votre volonté et consacrer toute votre énergie à un but défini, sans relâche et quelles que soient les conséquences de ce cheminement. Au chapitré des qualités, citons un sens des responsabilités certain, un esprit novateur, ouvert aux techniques et idées d'avant-garde, une discipline naturelle qui vient à bout de bien des obstacles. Mais sans doute manquez-vous parfois de souplesse, heurtant inutilement votre entourage. Mieux vaut donc ne pas vous pousser dans vos derniers retranchements.

Signification du degré symbolique 13° Balance

"Des masques, des postiches et d'autres accessoires de déguisement sont posés sur une table sous un miroir. Un homme et une femme cachés derrière des tentures s'épient mutuellement." (version Janduz)

Caractère rusé, subtil et manipulateur qui possède de nombreux dons, parmi lesquels des talents artistiques et de comédie. On est capable de simuler un large éventail de sentiments pour parvenir à ses fins dans le domaine professionnel et affectif. Dans la plupart des cas, on est motivé par des intérêts personnels.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Neptune 29°42' Я Taureau, en Maison VI

Aspects à Neptune
Neptune conjonction Pluton orbe +5°05'
Mars carré Neptune orbe -1°30'
Lune sextile Neptune orbe +3°28'
Uranus sesqui-carré Neptune orbe -1°30'
Saturne sextile Neptune orbe +5°33'
Planètes : Neptune

Neptune représente l'évasion dans l'irréel, l'impressionnabilité, les rêveries, le virtuel, l'illusion, le laisser-aller, la tromperie ou l'intuition, la malhonnêteté ou l'inspiration, la télépathie. Son élément est l'Eau, il est humide; il maîtrise les Poissons et est en exaltation dans le Cancer mais certains auteurs donnent l'exaltation dans le Lion, la question n'est pas tranchée; il est en analogie avec le système végétatif. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 159 jours par an.

Il représente les rêveurs, les médiums, les magiciens, les marchands d'illusion, les drogués.

Tempérament : plutôt Lymphatique

Caractérologie : Emotif, non-Actif, Primaire ou Secondaire. C'est un Sentimental parfois Amorphe.

Neptune en Taureau

La planète Neptune correspond aux notions de réceptivité extrême, d’acuité émotionnelle intense, d’impressionnabilité et d’inspiration ; c’est la planète des médiums, des mystiques, de la foi religieuse. Son influence dans un thème astrologique natal pousse à la dilution, au flou, à la compréhension de l’environnement par les émotions, à l’absence de limite et de structure claire et déterminée : sa présence en maison dans le thème natal a une importance beaucoup plus grande que sa présence en signe puisque Neptune, comme Jupiter, Saturne, Uranus et Pluton est une planète lente. Beaucoup de gens nés à la même époque possèdent Neptune dans le même signe. Il s’agit donc pour sa présence en signe d’une signification très mineure, moins personnelle que les planètes dites rapides, Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars, à lire donc avec beaucoup de prudence. Pour Uranus, Neptune et Pluton, leur signification en signe est quasiment collective, il ne faut donc quasiment pas en tenir compte pour votre personnalité, sauf si ces planètes sont en relation avec un point individuel de votre thème astrologique natal : par exemple maître de votre Ascendant, planète angulaire c’est-à-dire proche de l’Ascendant, du Milieu du Ciel, du Fond du Ciel ou du Descendant, activité très forte par multiples aspects etc. Neptune dans le signe du Taureau apporte une note sentimentale et romantique à tous les domaines matériels : maison décorée avec imagination d’une façon délicate, objets d’arts, jardins extraordinaires…Votre côté matérialiste, pratique et sensuel prend une dimension romantique et attachante.

Neptune en Maison VI

Neptune se situe en Maison VI. S'il ne vous est pas facile de définir votre rôle social, c'est sans doute parce que votre attitude est d'abord instinctive, intuitive, inspirée parfois. Vous sentez l'appel d'une sorte de mission, de vocation. Encore faut-il en cerner la nature et les limites. Dans le domaine professionnel, vous préférez laisser votre sixième sens vous guider et attendre l'inspiration du moment que de répondre à des règles strictes, figées.

Neptune dominante

Si Neptune est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Neptunien (ou une Neptunienne) : l'intuition est très développée chez vous. D'une nature contemplative, vous faites preuve d'une réceptivité particulière à l'égard des ambiances, des lieux, des personnes. Vous cultivez volontiers l'art du lâcher-prise, laissant le déroulement naturel des faits construire votre univers. Vous suivez vos inspirations, pour le meilleur et pour le pire. Parfois, vous faites preuve d'une exceptionnelle clairvoyance. Vous semblez pouvoir lire à livre ouvert dans votre subconscient, dépistant les mécanismes subtils sous-jacents, les failles ou les brèches ouvertes. Ce flair naturel explique les coups de chance qu'on attribue parfois au neptunien. Mais vous pouvez aussi être victime d'illusions, de fausses intuitions. Idéaliste, vous laissez votre vouloir profond prendre le pas sur les réalités du moment. C'est alors la quête d'un objectif chimérique, l'existence d'un Don Quichotte poursuivant sans relâche un dessein fictif. Vous avez un sens peu commun de la psychologie, du mystère de l'âme humaine. Percevant naturellement les intentions des uns, les motivations des autres, vous nagez dans la complexité humaine comme un poisson dans l'eau. Cette subtilité dont vous pouvez faire preuve est tout autant source d'affections particulières que de rejets irrévocables. Le risque d'une telle configuration ? Le manque de volonté, s'il n'est pas compensé par d'autres éléments du thème. Votre atout-maître... l'instinct, poussé parfois jusqu'à la clairvoyance.

Signification du degré symbolique 29° Taureau

"Dans le patio d'une magnifique demeure, un homme vêtu d'habits somptueux est allongé sur un sofa et entouré de serviteurs et de courtisans." (version Janduz)

Caractère brillant, généreux et raffiné. On vient d'une famille puissante et riche et l'on se plaît dans la beauté et le luxe. On utilise une part importante de sa fortune pour construire ou restaurer un monument prestigieux pour lequel son nom passera à la postérité. On peut aussi participer au financement d'établissements de soins de santé bénéficiant d'une technologie de pointe.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

Pluton 4°47' Я Gémeaux, en Maison VI

Aspects à Pluton
Lune sextile Pluton orbe -1°37'
Neptune conjonction Pluton orbe +5°05'
Saturne sextile Pluton orbe +0°27'
Soleil sesqui-carré Pluton orbe -1°58'
Mars carré Pluton orbe -6°36'
Planètes : Pluton

Pluton représente les transformations profondes, les mutations et éliminations, la sexualité et le magnétisme, le pouvoir et le secret, la destruction en vue de la régénération, le phoenix qui renaît de ses cendres. Son élément est indéfini, il est brûlant (la lave en fusion ?); il maîtrise le Scorpion et est en exaltation dans les Poissons; il est en analogie avec les fonctions sexuelles et de déjection. Sa durée moyenne de rétrogradation est d'environ 162 jours par an.

Il représente les dictateurs, les sadiques, les personnages violents, instinctifs et puissants mais aussi les forces cachées et mytérieuses.

Tempérament : plutôt Bilieux

Caractérologie : Emotif ou non-Emotif, Actif, Primaire. C'est un Passionné Colérique.

Pluton en Gémeaux

La planète Pluton correspond aux bouleversements et secousses en profondeur, à l’instinct de domination y compris sexuelle, à la puissance intérieure que nous avons en nous. Pluton détruit pour reconstruire, il provoque les crises douloureuses mais souvent nécessaires pour changer les choses du tout au tout. Pluton représente la force brutale de nos instincts les plus profonds, la violence cachée et inconsciente qui peut se déchaîner en nous avec une intensité inouïe pour se projeter ensuite dans nos actes; cette planète n'est pas en elle-même négative : il s'agit d'une énergie puissante qui peut être canalisée et dépasser en intensité l'imaginable et c'est justement parfois la seule possibilité que nous possédions pour dépasser nos blocages intérieurs ou éliminer certaines situations devenues complètement inextricables. Pluton représente une énergie indispensable et utile par la destruction irrémédiable de ce qui posait problème, et non pour le côté négatif des choses ou par perversité. Il permet la reconstruction ou la régénération d'une partie de notre personnalité ou d'un pan entier de notre existence, à condition peut-être d'arriver à canaliser cette énergie si sauvage et garder une forme de recul. La dompter n'est évidemment pas possible en raison de son essence, mais arriver à l'utiliser dans un but précis comme par une forme d'identification temporaire avec elle d'une partie de notre être peut nous faire évoluer ou plutôt nous transformer définitivement. Sa présence en maison dans le thème natal a une importance beaucoup plus grande que sa présence en signe puisque Pluton, comme Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune est une planète lente. Beaucoup de gens nés à la même époque possèdent Pluton dans le même signe. Il s’agit donc pour sa présence en signe d’une signification très mineure, moins personnelle que les planètes dites rapides, Soleil, Lune, Mercure, Vénus et Mars, à lire donc avec beaucoup de prudence. Pour Uranus, Neptune et Pluton, leur signification en signe est quasiment collective, il ne faut donc quasiment pas en tenir compte pour votre personnalité, sauf si ces planètes sont en relation avec un point individuel de votre thème astrologique natal : par exemple maître de votre Ascendant, planète angulaire c’est-à-dire proche de l’Ascendant, du Milieu du Ciel, du Fond du Ciel ou du Descendant, activité très forte par multiples aspects etc. Pluton dans le signe des Gémeaux peut rendre caustique et dominatrice votre façon de communiquer.

Pluton en Maison VI

Avec Pluton en Maison VI, l'art des manipulations est votre signature. Pluton est la planète des prises de distance, des mondes souterrains. La Maison VI est au contraire le secteur des fonctions sociales définies, des champs d'activité cernés. Autant dire que votre rôle social est pour le moins ambigu, paradoxal. Sans doute alors votre manière d'être dans le monde professionnel sera t-elle déconcertante, et votre fonction obscure, cachée, efficace parce qu'insidieuse, non déclarée.

Pluton dominante

Si Pluton est l'une des dominantes planétaires de votre thème, vous êtes ce que l'on appelle en astrologie un Plutonien (ou une Plutonienne) : vous vous sentez parfois étranger au monde, à ses lois comme à ses préoccupations. Les règles du jeu social ne sont pas nécessairement les vôtres. Vous êtes sensible à l'inconnu, aux lois subtiles d'un ordre caché. Aussi, vous prenez un malin plaisir à tourner en dérision les modèles trop simples ou trop rigides, à souligner les limites de toute explicative communément rencontrée. Il y a donc quelque chose de marginal dans votre manière d'être, de penser ou d'agir. Est-ce un partenaire hors-normes ? Une vie en dehors des sentiers battus ? Ou, plus simplement, une distance vis-à-vis de la morale conventionnelle qui fait votre spécificité ? Vous éprouvez le sentiment, confus parfois, de n'être de nulle part, de ne vous sentir appartenir réellement et intimement à aucun groupe bien défini... Bref, de ne pouvoir vous laisser réduire à quelque modèle que ce soit. Ce fossé qui vous sépare de l'autre, du commun des mortels, fait aussi votre force : une force de lucidité, tout d'abord, permettant de relativiser les évènements, de ne leur accorder que l'importance qu'ils méritent. Egalement remarquable, un pouvoir d'intervention en coulisses, une faculté d'agencer secrètement les faits, de créer la situation souhaitée sans avoir l'air d'imposer ou de dicter quoi que ce soit. Reste à vaincre l'une des difficultés majeures d'une telle configuration : faire admettre sa différence, s'intégrer sans heurt

Signification du degré symbolique 4° Gémeaux

"Un personnage en tenue de cérémonie tend la main vers un homme qui le salue respectueusement devant lui." (version Janduz)

Caractère magnanime, conciliant et sincère doté d'excellentes facultés de jugement. On pardonne volontiers à ses ennemis et l'on s'applique à soulager les peines des démunis. Bien que l'on ne soit pas particulièrement attiré par les gains matériels, l'on attire aisément la réussite, la fortune et les honneurs grâce à une vive imagination et des talents artistiques. On peut aussi s'attendre à de beaux succès dans la diplomatie ou la politique.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Vous pouvez si vous le désirez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique détaillé, un cadeau intéressant pour vous ou vos proches qui en seront ravis.

%DYNAMIQUE_22%
Astéroïdes : Chiron

Chiron est pratiquement reconnu et utilisé partout. La plupart des astrologues le considèrent comme une espèce de "médiateur" entre Saturne et les planètes extérieures. En conséquence, Chiron est de la nature de Saturne et influencé par Uranus, la première des planètes "superlentes". Astrologiquement, il représente la sagesse, la patience et la faculté de réduire la souffrance des autres : on dit qu'il est le "grand guérisseur" du zodiaque. Comme tous les corps secondaires, il lui est nécessaire d'être en conjonction étroite avec des planètes ou des angles pour exprimer son action.

%TEXTES_22%
%DYNAMIQUE_23%
Astéroïdes : Cérès

Cérès, le plus grand des quatre astéroïdes mineurs utilisés en dehors de Chiron, est associé à la déesse mythologique du grain et de la moisson et symbolise à la fois la constitution physique, la vitalité et la fertilité. Elle était aussi connue comme Demeter et, selon l'astrologue Zipporah Dobyns, associée avec le symbolisme de la mère mais d'une façon moins émotive et plus physique que la Lune. On attribue à Cérès le domicile de la Vierge et l'exaltation en Gémeaux, l'exil en Poissons et la Chute en Sagittaire. En terme de mots clés, Cérès pourrait symboliser l'ordre, le sens pratique, l'inquiétude, la précision, la pudeur, la méthode, la sobriété, la maternité, la fertilité, la Terre : une sorte de Lune cérébrale en quelque sorte...

%TEXTES_23%
%DYNAMIQUE_24%
Astéroïdes : Pallas

Pallas est parfois utilisé en Astrologie moderne : il représente l'intelligence et la capacité d'abstraction et le talent à synthétiser. Il est d'usage de considérer qu'il est un élément déterminant en stratégie politique.

%TEXTES_24%
%DYNAMIQUE_25%
Astéroïdes : Junon

Junon est l'astéroïde correspondant à l'adaptation au partenaire conjugal et à la défense des droits personnels; il est ainsi très utilisé pour le domaine du mariage.

%TEXTES_25%
%DYNAMIQUE_26%
Astéroïdes : Vesta

Vesta est relativement peu utilisé et apporte la note de capacité de se dévouer à une cause et d'y apporter la plus grande efficacité.

%TEXTES_26%
Nœud Nord vrai 16°59' Lion, en Maison VIII
Le Noeud Nord

Le Noeud Nord représente les buts à conquérir de l'existence, au sens karmique selon certaines traditions. Sa position en maison renseigne sur le domaine où l'effort doit être entrepris pour progresser. Le Noeud Nord est appelé souvent la tête du Dragon, il est généralement considéré comme bénéfique, un peu comme Jupiter l'est pour les planètes. Les Noeuds lunaires sont des points fictifs et non des corps célestes concrets : ce sont les intersections de la Lune avec l'écliptique (le cercle décrit par le Soleil dans son orbite apparente vue de la Terre). L'axe des noeuds lunaires progresse d'environ 19 degrés par an, soit un peu plus de 3 minutes par jour.

Le Noeud Sud est diamétralement opposé au Noeud Nord, en face donc, (non dessiné ici, son symbole est le même la tête en bas) et représente ce qui a déjà été acquis, au sens karmique : c'est le passé à partir duquel il convient de progresser, en s'y éloignant de façon à évoluer. Le Noeud Sud est plutôt négatif, de la nature de Saturne, l'expérience par la douleur.

Signification du degré symbolique 16° Lion

"Près d'une oasis, un homme riche sur un chameau voyage en compagnie de ses serviteurs." (version Janduz)

Caractère constant, exigeant et rancunier. On montre toujours sa gratitude mais on ne pardonne jamais une mauvaise action. Les contrées éloignées et les longs voyages constituent les éléments importants d'une brillante carrière. De grandes facultés intellectuelles, un dur labeur, et un excellent talent d'organisateur, aidés par la chance, permettent de se bâtir une belle réputation. Il est plus que probable que la majeure partie de la vie se passera à l'étranger au service de son pays. Si la carte natale le confirme, dans la seconde partie de la vie, on rencontrera le bonheur et l'on obtiendra des succès extraordinaires. Dans les pays où l'on a travaillé, son nom restera gravé dans l'histoire.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Lilith vraie 1°48' Я Taureau, en Maison IV
Lilith

Lilith ou la Lune Noire représente le seuil infranchissable, les tabous, la part de provocation et de fascination de l'individu, y compris sur le plan sexuel. C'est "l'indomptabilité" et la violence, le refus total et viscéral de se soumettre. En termes de mots clés, Lilith symbolise la stérilité, le sadisme, la perversité, la castration, le sadomasochisme, l'érotisme, la jouissance, les fantasmes interdits, la marginalité, le désespoir, la cruauté, la rédemption, l'illumination, l'insoumission... L'opposé de Lilith, point qui n'est pas spécialement heureux, est appelé Priape; c'est le périgée lunaire, le lieu où la Lune est la plus proche de la Terre. Il symbolise la nature primitive de l'homme, l'horreur parfois cachée au fond de notre être, le masochisme, la volupté, l'impulsivité, la volupté mais aussi l'irrationnel et la démesure. Physiquement, la Lune Noire est le foyer "vide" de l'orbite de la Lune, l'autre étant la Terre : ce n'est pas un corps concret mais un point mathématique.

Signification du degré symbolique 1° Taureau

"Un homme en train d'agoniser est étendu par terre sous les rayons du soleil couchant. Une femme à moitié dévêtue, mollement allongée sur un petit char tiré par un cheval, passe non loin de l'homme." (version Janduz)

Caractère paresseux, passif et faible. Les ambitions sont envahissantes et démesurées. C'est la raison pour laquelle tous les efforts demeurent vains. Il est nécessaire de se fixer des objectifs qui correspondent à ses capacités. Ce degré met en garde contre les risques de faillite frauduleuse ou de destruction causées par une catastrophe naturelle telle qu'un tremblement de terre, un incendie, etc.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Fortune 26°12' Vierge, en Maison IX
La part de Fortune

La part de Fortune est une notion ancienne, utilisée par Ptolémée et d'autres astrologues avant lui. Précisons qu'elle n'a rien à voir avec la Fortune ! D'une façon moderne, elle est en fait surtout utilisée pour mettre en valeur une planète ou un angle si elle est en conjonction étroite avec elle : elle amplifie ainsi la signification associée au point touché par sa présence. Son calcul est le suivant :

Part de Fortune = AS + Lune - Soleil (c'est l'emplacement de la Lune quand le Soleil se lève)

Pour la Part de Fortune, on a donc coutume de distinguer la Part de Fortune classique, dont la formule ne change pas en cas de nativité diurne ou nocturne, et la Part de Fortune diurne/nocturne, calculée par la formule AS + Soleil - Lune pour une nativité nocturne, et AS + Lune - Soleil en nativité diurne.

Nous utilisons cette dernière formule actuellement pour nos programmes de cartes du ciel.

Signification du degré symbolique 26° Vierge

"Dans son atelier, un menuisier découragé est planté debout sans rien faire, tandis que son employé tire gaiement un établi encombré d'outils mal entretenus." (version Janduz)

Caractère maladroit, incompétent et paresseux. On est handicapé par un manque de qualification et surtout, par la certitude que la richesse tombe du ciel sans effort. La passivité peut encourager d'autres personnes plus actives et travailleuses à saisir toutes les belles opportunités. Cependant, l'employé courageux de l'image de ce degré représente aussi la personne influencée par ce degré. Pour réussir, il suffit de se prendre en main, de suivre une bonne formation et de commencer à s'exercer, immédiatement.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Ascendant 10°51' Sagittaire
L'Ascendant

La maison I ou Ascendant représente le comportement aux yeux des autres et également partiellement la santé. Elle exprime la façon dont le sujet agit dans le monde. Elle est l'image de la personnalité vue par autrui et de l'attitude extérieure du sujet. Elle est en analogie avec le Bélier, et donc avec Mars, et secondairement le Soleil. C'est une maison angulaire et très importante, la plus importante avec le Milieu du Ciel, sans doute un peu plus en raison de son lien avec la santé physique.

Ascendant en Sagittaire

Psychologiquement, vous êtes d'une nature extravertie et indépendante, tournée vers les valeurs d'expansion et de sociabilité avec une âme de leader, énergique et actif, parfaitement intégré à la vie collective par votre charisme et votre entrain. En effet, Signe de Feu tout en action, se créant des défis et les réalisant dans la foulée, le Sagittaire est difficile à suivre tant sa fougue et son esprit indépendant le poussent constamment plus loin et plus haut.

Avec un tel Ascendant, votre comportement laisse apparaître qu'aux yeux des autres, vous êtes charismatique, fougueux, énergique, sympathique, bienveillant, ordonné, jovial, optimiste, extraverti, drôle, direct, démonstratif, charmeur, indépendant, aventurier, franc, audacieux, adaptable, fascinant, intéressant, entreprenant, sociable, expansif, exubérant, épris de liberté mais vous pouvez être aussi colérique, égoïste, autoritaire, inconstant, infidèle, brutal, peu fiable, inconscient, manquant de tact, ou  désobligeant.

Signification du degré symbolique 10° Sagittaire

"Un singe assis sur le dos d'un loup fait des grimaces au tigre qui les suit en rampant." (version Janduz)

Caractère perfide, rusé et violent totalement dépourvu de scrupules. Les objectifs sont atteints au moyen de stratégies dangereuses, retorses et même cruelles. La carte natale montre si l'intelligence et les subterfuges sont mis au service de buts nobles tels que la défense des intérêts supérieurs de son pays, ou s'ils servent seulement de basses ambitions personnelles. Dans les deux cas, les inimitiés abondent et la perte d'un bien foncier est une forte probabilité.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Milieu du Ciel 9°16' Balance
Le Milieu du Ciel

La maison X encore appelée le Milieu du Ciel, tout au zénith, en haut du thème, au Sud, est le domaine du destin et de la carrière au sens global (et non le travail dans la vie quotidienne comme signifié par la maison six). Le Milieu du Ciel représente la place que se fait le sujet dans la vie sociale et devient de plus en plus important avec l'âge. Il est en relation avec le Capricorne et Saturne. La maison X est une maison angulaire et très importante, la plus importante avec l'Ascendant.

Milieu du Ciel en Balance

Peu intéressé par les contingences matérielles, votre destin est surtout lié aux rencontres que vous faites et bien sûr plus particulièrement à votre mariage ; en effet, en analogie avec la maison sept qui le symbolise, votre destinée prend un tournant majeur à ce moment là.

Les métiers tels que styliste, mannequin, créateur de mode, animateur, commerçant dans le domaine du luxe, avocat, juge, musicien, décorateur, artiste peintre, poète, dessinateur, danseur, fleuriste, écrivain, chanteur, conseiller matrimonial, esthéticienne, coiffeur, hôtesse de l'air ou steward, journaliste, médiateur, ministre des affaires étrangères, réceptionniste, paysagiste ou vedette de cinéma vous conviennent parfaitement.

Signification du degré symbolique 9° Balance

"En face de la porte fermée d'une forteresse délabrée, il y a un gibet et trois corbeaux qui picorent." (version Janduz)

Caractère méchant, négligent et entêté. Les instincts violents doivent être combattus dès le plus jeune âge. Ce degré décrit un enfant qui est trop choyé ou au contraire, complètement négligé et livré à lui-même. Dans les deux cas, il existe un grand danger de démêlés avec la loi et la nécessité de faire appel à un psychiatre. Cependant, on conserve son libre-arbitre et si l'on décide d'adopter des principes de stricte moralité, les malheurs annoncés par ce degré pourront être évités.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Ascendant 10°51' Sagittaire
Maison I (AS)

La maison I ou Ascendant représente le comportement aux yeux des autres et également partiellement la santé. Elle exprime la façon dont le sujet agit dans le monde. Elle est l'image de la personnalité vue par autrui et de l'attitude extérieure du sujet. Elle est en analogie avec le Bélier, et donc avec Mars, et secondairement le Soleil. C'est une maison angulaire et très importante, la plus importante avec le Milieu du Ciel, sans doute un peu plus en raison de son lien avec la santé physique; L'Ascendant est aussi important que le Soleil dans un thème natal.

Signification du degré symbolique 10° Sagittaire

"Un singe assis sur le dos d'un loup fait des grimaces au tigre qui les suit en rampant." (version Janduz)

Caractère perfide, rusé et violent totalement dépourvu de scrupules. Les objectifs sont atteints au moyen de stratégies dangereuses, retorses et même cruelles. La carte natale montre si l'intelligence et les subterfuges sont mis au service de buts nobles tels que la défense des intérêts supérieurs de son pays, ou s'ils servent seulement de basses ambitions personnelles. Dans les deux cas, les inimitiés abondent et la perte d'un bien foncier est une forte probabilité.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Maison II 17°18' Capricorne
Maison II

La maison II est le domaine de la sécurité matérielle, de l'argent que l'on gagne, des possessions en général, y compris au sens symbolique (ses proches etc.). Elle est en relation avec le Taureau et Vénus. C'est une maison dite succédente, assez importante.

Maison III 2°07' Poissons
Maison III

La maison III est le domaine de l'apprentissage social et intellectuel, des études, des relations avec les proches ou le voisinage, des petits déplacements, des contacts rapides et légers, des correspondances. Elle est en relation avec les Gémeaux et avec Mercure. C'est une maison cadente, de moindre importance que les angulaires et succédentes.

Maison IV 9°16' Bélier
Maison IV (FC)

La maison IV est le domaine de l'émotion intérieure, de la famille, du père, du foyer d'origine et de ses racines, mais aussi du foyer que l'on se crée. C'est le Home Sweet Home, la sécurité et le cocon. Elle est en relation avec le Cancer et la Lune. C'est une maison angulaire et importante.

Signification du degré symbolique 9° Bélier

"Un chasseur tenant sa carabine à la main se tient debout entre, d'un côté, des corps et des hommes blessés, et de l'autre côté, son tableau de chasse : faisans, perdrix et lièvres." (version Janduz)

Caractère calme, courageux et généreux. La réussite est obtenue dans un métier qui requiert de l'intrépidité tel que l'armée, la chasse au gros gibier, la politique, etc. Si la carte natale le confirme, on peut faire une carrière remarquable dans la chimie, la mécanique ou le travail des métaux, par exemple pour la fabrication d'armes. On remporte bien des victoires, y compris dans le domaine amoureux qui est rempli d'obstacles et de blessures d'amour-propre. Ce degré indique que la réussite est liée à la mort ou à la destruction, d'une manière ou d'une autre.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Maison V 5°18' Taureau
Maison V

La maison V est le domaine des plaisirs et des amours (au sens du plaisir et non de l'engagement, du mariage), des créations et des divertissements, des enfants, des arts et du jeu. Elle est en relation avec le Lion et le Soleil. C'est une maison dite succédente, assez importante.

Maison VI 24°37' Taureau
Maison VI

La maison VI est le domaine de l'apprentissage par le travail et l'effort, de la vie quotidienne, de la santé aussi au sens quotidien du terme et non des longues maladies ou opérations, des relations avec les collègues ou subordonnés dans le travail, du désir de se perfectionner, de l'analyse et du détail. Elle est en relation avec la Vierge et Mercure. C'est une maison cadente, de moindre importance que les angulaires et succédentes.

Maison VII 10°51' Gémeaux
Maison VII (DS)

La maison VII appelée aussi le Descendant (en face de l'Ascendant) est le domaine de l'association avec les autres, du mariage, des contrats, des contacts avec autrui, avec l'extérieur. Elle est en relation avec la Balance et Vénus, secondairement avec Saturne. C'est une maison angulaire et très importante.

Signification du degré symbolique 10° Gémeaux

"Abrités sous un gros rocher, un groupe de bohémiens se réunissent autour du feu pour le repas." (version Janduz)

Caractère sensuel, attentionné et inquiet possédant un solide sens de la famille. Les déplacements et les longs voyages jouent un rôle important dans la vie. De nombreux changements de résidence sont causés par la carrière, l'exil ou un veuvage. La famille constitue la source des plus grandes satisfactions comme des plus grands chagrins. La réussite peut être obtenue dans les voyages et le tourisme, l'aviation ou les sports de compétition.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Maison VIII 17°18' Cancer
Maison VIII

La maison VIII est le domaine de la sécurité émotionnelle, des profondeurs de l'âme, des secrets et du paranormal, de la transcendance, de la sexualité, des mystères, des bouleversements, des opérations chirurgicales, de l'argent des autres (placements, héritages), des crises, des métamorphoses après évolution, de la mort. Elle est en relation avec le Scorpion et Pluton, et secondairement Mars. C'est une maison dite succédente, assez importante.

Maison IX 2°07' Vierge
Maison IX

La maison IX est le domaine de l'apprentissage supérieur, du lointain au sens propre (les voyages, l'étranger), et au sens figuré (la philosophie, la spiritualité), avec la rébellion et le désir de dépaysement, avec énergie et désir de se frotter à l'inconnu. Elle est en relation avec le Sagittaire et Jupiter. C'est une maison cadente, de moindre importance que les angulaires et succédentes.

Milieu du Ciel 9°16' Balance
Maison X (MC)

La maison X encore appelée le Milieu du Ciel, tout au zénith, en haut du thème, au Sud, est le domaine du destin et de la carrière au sens global (et non le travail dans la vie quotidienne comme signifié par la maison six). Le Milieu du Ciel représente la place que se fait le sujet dans la vie sociale et devient de plus en plus important avec l'âge; il est en relation avec le Capricorne et Saturne. La maison X est une maison angulaire et très importante, la plus importante avec l'Ascendant.

Signification du degré symbolique 9° Balance

"En face de la porte fermée d'une forteresse délabrée, il y a un gibet et trois corbeaux qui picorent." (version Janduz)

Caractère méchant, négligent et entêté. Les instincts violents doivent être combattus dès le plus jeune âge. Ce degré décrit un enfant qui est trop choyé ou au contraire, complètement négligé et livré à lui-même. Dans les deux cas, il existe un grand danger de démêlés avec la loi et la nécessité de faire appel à un psychiatre. Cependant, on conserve son libre-arbitre et si l'on décide d'adopter des principes de stricte moralité, les malheurs annoncés par ce degré pourront être évités.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Maison XI 5°18' Scorpion
Maison XI

La maison XI est le domaine des amitiés et des protections, des projets, de la recherche de la sécurité et de la reconnaissance du sujet en société, de l'action collective et humanitaire. Elle est en relation avec le Verseau et Uranus, secondairement avec Saturne. C'est une maison dite succédente, assez importante.

Maison XII 24°37' Scorpion
Maison XII

La maison XII est le domaine des choses cachées, des ennemis, des lieux fermés (hôpital, prison, couvent etc.), des épreuves en général, du secret, de la solitude, des longues maladies mais aussi du dévouement authentique envers les autres sans besoin de retour, de la véritable compassion. Elle est en relation avec les Poissons et Neptune.

Vertex 25°15' Cancer, en Maison VIII
Le Vertex

Le Vertex, appelé parfois contre-Ascendant, est un point fictif qui est l'intersection de deux grands cercles, l'écliptique et le grand cercle vertical (premier vertical) à l'Ouest du lieu de naissance, liant l'Est, le Zénith, l'Ouest et le Nadir. Il se situe toujours à l'Ouest du thème autour du Descendant. Il est pour ainsi dire un cinquième angle du thème, de moindre importance que les autres. Son interprétation est controversée car certains astrologues ne lui prêtent aucun signification.

Le Vertex est parfois considéré comme un second Descendant car il est comme lui en rapport avec la communication et les échanges. Il correspond aux associations et rencontres prédestinées, celles que l'on ne choisit pas, et dévoile notre type de sensibilité et de réactivité avec autrui : d'une façon raffinée et tolérante en Balance, franche et spontanée en Bélier, etc.

Signification du degré symbolique 25° Cancer

"Des météores et des étoiles filantes au-dessus d'une cascade." (version Janduz)

Caractère généreux, rêveur et artistique qui fuit la routine quotidienne et les événements ordinaires. Comme le météore, on poursuit une voie personnelle et qui n'a rien de banal. La vie est brillante et remplie de nombreux succès qui sont irréguliers et ne durent pas. Si on parvient au sommet, on risquera de perdre le pouvoir. Néanmoins, il n'y a pas lieu de se tourmenter car une bonne étoile protège en permanence la personne influencée par ce degré, et la vie est beaucoup plus heureuse que celle de la plupart des gens.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

Point Est 7°49' Capricorne, en Maison I
Le Point Est

Le Point Est est un point fictif qui est l'intersection de deux grands cercles, l'écliptique et le grand cercle vertical (premier vertical) à l'Est du lieu de naissance, liant l'Est, le Zénith, l'Ouest et le Nadir. Il se situe toujours à l'Est du thème autour de l'Ascendant.

Le Point Est est considéré parfois comme un second Ascendant, moins important, mais également en relation avec l'apparence aux yeux des autres et la façon dont le sujet exprime sa personnalité.

Signification du degré symbolique 7° Capricorne

"Un aigle s'envole en important sa proie tandis qu'une jeune femme caresse une tourterelle." (version Janduz)

Caractère doux, méfiant, et réservé. On semble détaché des préoccupations matérielles et l'on n'a plus confiance en la nature humaine. Après plusieurs déceptions en amour et en amitié, c'est dans la solitude et la méditation que l'on trouve du réconfort. Les sujets d'ordre intellectuel et spirituel occupent une place très importante dans ses travaux solitaires.

N.B. : les degrés symboliques appartiennent à une branche fataliste de l'astrologie. La plus grande prudence est de mise concernant ces textes, et ce d'autant plus que les différents auteurs ne donnent pas tous les mêmes significations aux degrés. Pour cette raison, ces textes ne sont pas présents dans les études en vente sur Astrotheme.

%DYNAMIQUE_46%
Cupidon

Cupidon est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Cupidon ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Au positif, Cupidon est en relation avec la socialisation, l'art et la vie conjugale. Au négatif, elle correspond à la vanité, la dépendance vis-à-vis des plaisirs et une forte impressionnabilité par les groupes de personnes. D'autres auteurs parlent de capacité d'intégration apportée par cette planète hypothétique.

%TEXTES_46%
%DYNAMIQUE_47%
Hadès

Hadès est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Hadès correspond à la rigueur intellectuelle, le service à autrui, le but d'être utile. Au négatif, il conduit à la négligence, l'indifférence, l'apathie, le déclin et le désordre.

%TEXTES_47%
%DYNAMIQUE_48%
Zeus

Zeus est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Zeus est en relation avec la créativité, les capacités d'organisation et de leadership. Au négatif, il peut conduire à l'agressivité et au militantisme excessif.

%TEXTES_48%
%DYNAMIQUE_49%
Cronos

Cronos est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Cronos est en relation avec l'autorité et l'habileté à s'élever socialement. Mal aspecté, il peut rendre prétentieux, présomptueux ou élitiste.

%TEXTES_49%
%DYNAMIQUE_50%
Apollon

Apollon est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Apollon est en relation avec l'esprit de synthèse, la largeur d'esprit, l'expérience, l'apprentissage et la renommée. En aspect difficile, il peut apporter de la superficialité ou de l'extravagance.

%TEXTES_50%
%DYNAMIQUE_51%
Admète

Admète est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Admète apporte la profondeur de l'esprit et le dépouillement, la simplicité, l'esprit d'analyse. Mal aspecté, il peut rendre pinailleur, inflexible, immobile ou étroit d'esprit.

%TEXTES_51%
%DYNAMIQUE_52%
Vulcain

Vulcain est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Vulcain, dont on dit parfois qu'il est l'octave supérieure de Saturne, apporte de la volonté et de la force pour améliorer les relations collectives, structurer les choses, être efficace et aller droit au but. Au négatif, il peut apporter l'arrogance et la dispersion des efforts.

%TEXTES_52%
%DYNAMIQUE_53%
Poséidon

Poséidon est une planète hypothétique trans-neptunienne dont l'existence n'est pas prouvée. Elle a été inventée par Witte, fondateur de la célèbre École de Hambourg, et de son élève Friedrich Sieggrün. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Hadès ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Poséidon apporte de la sagesse, un esprit clair et parfois de la spiritualité. En négatif, il peut rendre dogmatique, manipulateur ou détaché des réalités.

%TEXTES_53%
%DYNAMIQUE_54%
Proserpine

Proserpine, parfois appelée Perséphone, est une planète hypothétique trans-plutonienne. De même qu'Uranus, Neptune et Pluton sont les octaves supérieures de Mercure, Vénus et Mars respectivement, Proserpine est considérée comme l'octave supérieure de Jupiter. N.B.: nombreux sont les astrologues qui ne croient pas en l'influence de Proserpine ni en celle de toutes les planètes hypothétiques, astéroïdes, parts arabes ou autres points fictifs.

Proserpine est en relation avec les mystères, la renaissance et la reconstruction, les cycles. Elle apporte de la richesse à l'inconscient, une possibilité de concilier vie moderne et spiritualité, Orient et Occident, mysticisme et vie concrète.

%TEXTES_54%

Paramètres d'affichage
 
 
Paramètres de calcul
 
 
  
 
 
 
 
Lien permanent
 
Lien
BBCode
 
* Une planète à moins de 1° de la maison suivante lui appartient, et 2° pour le cas de l'AS et du MC

Biographie de Pierre-Jean Jouve

Pierre Jean Jouve (né à Arras le 11 octobre 1887, mort à Paris le 7 janvier 1976) est un écrivain, poète, romancier et critique français.

Pierre Jean Jouve, un panorama

Reniements
Pierre Jean Jouve a renié toute son œuvre publiée avant 1925, année où il fait débuter sa "vita nuova". Il est traditionnel d'être allusif sur sa vie antérieure et de ne commenter que son oeuvre postérieure à cette date où il publie les poèmes de Mystérieuses Noces et le roman Paulina 1880 (quatre voix au prix Goncourt). C'est ce qu'il a fait lui-même dans En Miroir, son "Journal sans date" de 1954 où il ne décèle de sa vie que certaines grandes lignes soigneusement choisies. C'est aussi ce qui a été fait dans des ouvrages de référence, souvent écrits par des amis du poète, comme René Micha ou Robert Kopp. Cependant la biographie de Daniel Leuwers et les notes et commentaires de Jean Starobinski pour son édition de Œuvre, ont révélé des pans méconnus de sa vie et l'importance de sa première œuvre pour sa formation et son évolution. La récente biographie de Béatrice Bonhomme a apporté un nouvel éclairage sur la "crise" de Jouve entre 1921 et 1927. Cette crise a profondément marqué sa vie et orienté son écriture. Comme Jouve a mis beaucoup de sa vie dans ses romans et ses poèmes, en transformant profondément les données biographiques, la connaissance de son parcours est une clef de lecture sans doute plus nécessaire pour cet écrivain que pour bien d'autres.
On peut aussi considérer que la réédition de ses romans et de ses poèmes, avec peu de modifications mais beaucoup de coupures, que Jouve a effectuée de 1959 à 1968, est une nouvelle réécriture de sa vie et de son œuvre.

Plusieurs vies
Pierre Jean Jouve a eu plusieurs vies. Jouve pourrait être considéré comme un des écrivains de l'unanimisme, ce mouvement créé par Jules Romains, ou de l'Abbaye de Créteil (Groupe de l'Abbaye). Ou comme un membre actif du mouvement pacifiste animé par Romain Rolland pendant la Première Guerre mondiale.
Grâce à sa seconde épouse, la psychanalyste Blanche Reverchon, traductrice de Freud (1923) et amie de Jacques Lacan, il fut l'un des premiers écrivains à affronter la psychanalyse et à montrer l'importance de l'inconscient dans la création artistique, et cela dès le milieu des années 1920, avec ses poèmes de Noces (1925-1931), de Sueur de Sang (1933-1935) et de Matière céleste (1937), ou avec des romans, Hécate (1928), Vagadu (1931) et La Scène capitale (1935). Il montra aussi l'enrichissement que la lecture des grands mystiques, Thérèse d'Avila, Catherine de Sienne, Jean de la Croix, François d'Assise, peut apporter à l'écriture poétique. À ces mystiques il associa étroitement des poètes précurseurs, Nerval, Baudelaire, Mallarmé.
Ce fut aussi, dès 1938 et pendant son exil en Suisse, un important acteur de la résistance intellectuelle contre le nazisme, avec ses poèmes apocalyptiques de Gloire et de La Vierge de Paris.
Ses essais sur l'art et sur la musique ont été illustrés pendant la guerre par un important Don Juan de Mozart (1942, avec l'aide du musicien Fernand Drogoul) et ensuite par un essai sur Wozzeck d'Alban Berg (écrit avec le compositeur Michel Fano, 1953).
Après guerre, son art rencontra ceux de Saint-John Perse et de Victor Segalen, et il émigra vers sa "Chine intérieure" (selon la formule de Béatrice Bonhomme).

Artistes et écrivains
Jouve fut aussi le compag-non de route d'artistes, d'écrivains, de philosophes. Les artistes : le peintre cubiste Albert Gleizes (qui illustra Artificiel) ; le graveur expressionniste belge Frans Masereel, avec qui il fit de nombreux livres avant 1925 ; le grand artiste surréaliste André Masson (qui illustra la 1re édition de Sueur de Sang, 1933) ; le peintre tchèque Joseph Sima qui fit avec lui quelques uns des plus importants livres illustrés d'avant guerre (Beau Regard, 1927 et la 2e édition de Paradis perdu, 1938) ; l'éditeur typographe Guy Lévis Mano ("GLM") qui réalisa quelques uns de ses plus beaux livres ; et enfin le grand peintre Balthus, qu'il avait connu adolescent et sur qui il écrivit des textes importants.
Il a accompagné, par des collaborations, des correspondances et des traductions, des écrivains amis comme Pierre Klossowski (traduction de Hölderlin, 1930), Romain Rolland, Stefan Zweig, Albert Béguin, Jean Paulhan, Joë Bousquet, Bernard Groethuysen, Gabriel Bounoure, Jean Wahl (qui l'initia à Kierkegaard), Eugenio Montale et Giuseppe Ungaretti (qu'il traduisit), Catherine Pozzi. Cet écrivain souvent perçu comme un marginal hautain, refusant les embrigadements des "mouvements" a su toucher beaucoup d'écrivains et d'artistes, dont certains peuvent être considérés comme ses disciples (mais Jouve n'avait absolument pas la tournure d'esprit d'un maître d'école), Pierre Emmanuel (qui lui rendit hommage dans Qui est cet homme, 1947), Yves Bonnefoy, Salah Stétié, Henry Bauchau, Jules Roy, David Gascoyne, Fernand Ouellette, Heather Dohollau, Gérard Engelbach.

Mythes féminins
Surtout, Pierre Jean Jouve a créé de puissants mythes féminins qui ont renouvelé les figures de l’amour dans la littérature : Paulina, Baladine (du Monde désert, 1927), Catherine Crachat (l'héroïne d' Hécate, 1928 et de Vagadu, 1931), et tout particulièrement Lisbé et Hélène (La Scène capitale et Matière céleste), enfin Yanick, la chaste prostituée (En Miroir).

Ruptures
Enfin, Pierre Jean Jouve est l'homme des ruptures, d'avec son père (puis d'avec son fils) ; d'avec sa première épouse Andrée, grande militante de mouvements féministes et pacifistes ; d'avec ses amis pacifistes (Romain Rolland, Georges Duhamel, Charles Vildrac, Frans Masereel) qui au moment de la rupture créaient la revue Europe (1923), toujours vivante ; d'avec ses amis artistes (même Joseph Sima en 1954) ; d’avec ses éditeurs, Jean Paulhan et Gaston Gallimard (en 1945). Et donc d'avec sa première œuvre.

Les vies et les œuvres de Pierre Jean Jouve

De 1905 à 1921 : La première vie de Pierre Jean Jouve : symbolisme, unanimisme, pacifisme

De 1921 à 1927 : Ruptures, la rencontre avec Blanche Reverchon, la psychanalyse, les mystiques et Baudelaire.
En 1921, Pierre Jean Jouve rencontre Blanche Reverchon, alors psychiatre à Genèves où elle fréquente les milieux féministes et pacifistes. Leur « entente passionnée » conduira Jouve à divorcer d'avec Andrée Charpentier-Jouve, à découvrir la psychanalyse freudienne (Blanche a rencontré Freud), à lire les grands mystiques et à relire les grands poètes symbolistes. Il « surveille » en 1923 la traduction que Blanche fait des Trois essais sur la théorie de la sexualité. Ses poèmes publiés en 1921-1922 (Toscanes, Voyage sentimental) se souviennent de son inspiration passée (veine compassionnelle) et sont souvent explicitement autobiographiques. En 1923-1924, il dirige une collection de poésie chez Stock où il publie des traductions (de Rudyard Kipling, de Rabindranath Tagore) et son dernier recueil « manqué », Prière.
A partir de 1925, c'est une période d'intense création (premiers grands poèmes de Noces, parution de Paulina 1880 et du Monde désert) mais aussi de profonde crise morale et psychologique d'où il semble sortir en 1927. Quand il publie Noces en 1928, il précise dans une postface célèbre qu'il renie toute son œuvre antérieure à 1925. Il a divorcé (en 1925), il a rompu avec ses amis pacifistes (Romain Rolland, Frans Masereel, Georges Duhamel, Charles Vildrac, il interdit toute réédition de son « premier ouvrage ». Une « vita nuova » commence.

De 1925 à 1937, Vita Nuova : une création littéraire prodigieuse
La production littéraire de Jouve entre 1925 et 1937 est exceptionnelle, et un signe ne trompe pas : presque tous les livres de cette période ont été réédités dans des collections de poche (Folio, L’Imaginaire, Poésie/Gallimard).
Sa "vita nuova" débute en 1925 avec une plaquette de poèmes, Mystérieuses Noces et un roman qui trouve rapidement un grand public, Paulina 1880. Jusqu'en 1937, année de la parution de Matière céleste, Jouve publie en parallèle des romans et des poèmes.
Comme l'a souligné un récent Cahier Pierre Jean Jouve la référence psychanalytique est au cœur de la modernité de l'écrivain : dans ses grands textes, Jouve a su faire parler son inconscient dans les images et la musique de sa poésie et de sa prose, et parallèlement il a su mettre en résonnance l'inconscient de son lecteur pour que celui-ci sente et comprenne ce qui pourrait passer pour indicible et difficile à transmettre.

Les Romans, de Paulina 1880 à La Scène capitale

Paulina 1880 et Le Monde désert
On peut présenter les romans de Jouve en trois diptyques. Le premier comprend Paulina 1880 (1925) et Le Monde désert (1927).
On peut résumer schématiquement Paulina 1880 comme une « chronique italienne » qui mêle amour charnel et amour mystique, jouissance et pulsion de mort : la belle et passionnée Paulina connaît successivement la détestation de sa famille, la fascination pour les images religieuses sanglantes, un amour charnel passionné, et adultère, pour le comte Michele, puis une grande expérience mystique dans un couvent où elle finit par faire scandale. Revenue à la vie laïque, elle retrouve le comte Michele veuf, donc libre. Sa passion amoureuse refuse un mariage. Elle tue Michele pendant son sommeil et tente de se suicider. Son suicide échoue. Paulina connaît la prison et elle découvre enfin la sérénité en menant pauvrement la vie d’une paysanne. Ce résumé ne donne pas le ton du livre : vif et passionné, ironique et torturé, mêlant avec bonheur amour humain et amour divin. Paulina 1880 a été adapté au cinéma en 1972 par Jean-Louis Bertucelli et en opéra de chambre en 1983 par Claude Prey sous le titre Paulina ou la chambre bleue.
Le souvenir de Paulina réapparaît dans Le Monde désert de 1927 qui traite des difficiles relations entre la vie amoureuse et la création artistique chez trois personnages : Jacques de Todi, homosexuel qui a peut-être une vocation de peintre (son modèle, fils d’un pasteur genevois, s’est réellement suicidé), Luc Pascal, le poète maudit, et la mystérieuse Baladine qui aide les hommes qu’elle aime à se révéler, mais qui ne les protège pas de la mort physique ou symbolique. Le roman se lit à deux niveaux : la vie visible de ses personnages se distingue de leur vie intérieure à laquelle le romancier nous rend très sensible. Le Monde désert a été adapté en téléfilm par Pierre Beuchot et Jean-Pierre Kremer en 1985.

Aventure de Catherine Crachat : Hécate et Vagadu
Le second diptyque, Aventure de Catherine Crachat constitue une transition :
Il débute par Hécate (1928) qui conte l’histoire d’une star de cinéma, Catherine Crachat, qui cherche son destin entre différents hommes et différentes femmes. On retient surtout la figure de Pierre Indemini, mathématicien, peintre et poète, et celle de la baronne Fanny Felicitas Hohenstein, la « femme fatale ». Comme Hécate, la déesse lunaire à laquelle elle est comparée, Catherine conduit à la mort ceux et celles qu’elle aime. Le roman peut aussi être lue comme une percutante chronique de la vie dans les milieux intellectuels, mondains, artistiques et féministes des années vingt en Europe.
Le second volet de ce qui est devenu Aventure de Catherine Crachat (ce titre collectif est postérieur à la guerre) est Vagadu (1931) : moins qu’un roman, c’est une extraordinaire succession de scènes oniriques rêvées par Catherine lors du transfert qu’elle vit avec son psychiatre, le "Docteur Leuven" (où on peut reconnaître Rudolph Loewenstein, le célèbre psychiatre de Blanche Reverchon et Jacques Lacan et ami de Marie Bonaparte) : ce roman exploite explicitement la "matière psychanalytique" comme aucun roman ne l’avait fait auparavant. En 1990 Hécate et Vagadu ont été adaptés au cinéma par Pierre Beuchot sous le titre Aventure de Catherine C, avec Fanny Ardant, Hanna Schygulla et Robin Renucci.

Histoires sanglantes et La Scène capitale
En fait Vagadu inaugure un nouveau type d’écriture romanesque qu'on va retrouver dans le dernier diptyque : Jouve y exploite son savoir psychanalytique venue de son épouse Blanche Reverchon en le fécondant avec sa propre inventivité venue de sa vie intérieure, spirituelle et onirique.
On retrouve d'abord cette inspiration mettant en scène des personnages aux prises avec leurs névroses et leurs pulsions dans les nouvelles des Histoires sanglantes de 1932. Le recueil débute par une variation sur le thème de Wozzeck que Jouve avait connu à travers la suite tirée de l’opéra d’Alban Berg.
On peut également lire de la même façon les deux longs récits qui composent La Scène capitale de 1935 : La victime, récit dédié à Balthus qui en fit un tableau, et Dans les années profondes. Ce court roman mêle une riche matière oniriques avec un récit initiatique sur la quête de la création artistique à travers un épisode amoureux qui associe étroitement la découverte de la vie sensuelle avec celle de la mort. Dans les années profondes bénéficie d'une langue somptueuse qui déroule de riches images et il est souvent considéré comme un des plus beaux textes romanesques du vingtième siècle.
Après la guerre, Jouve regroupera Histoires sanglantes et La Scène capitale en un seul volume, d'abord sous le titre Histoires sanglantes puis sous le titre La Scène capitale. Le récit Dans les années profondes marque la fin officielle de l'œuvre romanesque en prose de Pierre Jean Jouve.

Romans reniés
Le premier roman de Pierre Jean Jouve est en réalité La Rencontre dans le carrefour de 1911, mais Jouve l'a renié comme toute son œuvre d'avant 1925. Ce roman fait cependant retour dans En miroir (1954) avec le personnage de Lisbé. Ce roman était admiré par Paul Éluard. Lisbé est une des sources du personnage d'Hélène du récit Dans le Années profondes.
Le conte Beau Regard de 1927, nouvelle variation sur des poèmes de 1922 (Voyage sentimental) et richement illustré par son ami, l'artiste tchèque Joseph Sima, a ensuite été renié : Jouve y mettait en scène trop explicitement son histoire d'amour avec Blanche Reverchon pendant son séjour à Salzbourg chez Stefan Zweig pendant l'été de 1921.

Les Poèmes, de Mystérieuses noces à Matière céleste
Les poèmes publiés par Jouve dans la période 1925-1937 représentent un des plus hauts sommets de la poésie française du vingtième siècle. Leur publication est complexe, car ces poèmes sont souvent publiés en revues et de de façon partielle, c'est-à-dire en plaquettes ou en minces volumes, puis regroupés en volumes collectifs. Certains de ces recueils contiennent des textes théoriques historiquement très importants (la postface des Noces, l'Avant-Propos de Sueur de Sang, la préface de la seconde édition du Paradis perdu), tous réédités en 1950 dans Commentaires. On peut distinguer deux périodes.

Les Noces et Le Paradis perdu
De 1925 à 1931, Jouve relit les écrivains symbolistes (au premier rang : Baudelaire), il découvre les mystiques (Thérèse d'Avila, Jean de la Croix, François d'Assise, Catherine de Sienne), et il traduit les poèmes de la folie de Hoelderlin : il trouve chez ces poètes les mots et les images qui vont lui permettre d'écrire ce qu'il ressentait depuis toujours. Cette inspiration traverse Les Noces et Le Paradis perdu qu'il faudrait lire en parallèle aux romans Paulina 1880 et Le Monde désert :
Les Noces, 1925-1931. La « Vita nuova » a commencé par la publication de la plaquette Mystérieuses Noces en 1925 (chez Stock) qui a été suivie par Nouvelles Noces en 1926 (chez Gallimard). Le premier recueil Noces en 1928 (au Sans Pareil), reprend les deux plaquettes précédentes et annonce dans une importante Postface sa rupture avec son œuvre antérieure à 1925: " (...) surtout pour le principe de la poésie, le poète est obligé de renier son premier ouvrage. Paris, février 1928." En 1930 paraît Symphonie à Dieu avec une gravure de Joseph Sima. En 1931 Jouve regroupe toutes ces publications dans un volume collectif chez Gallimard, Les Noces. Les poèmes de cet ensemble (voir article détaillé) développent plusieurs grands thèmes. Celui de la conversion qui doit être à la fois poétique et spirituelle. Le thème de la rupture qui, simultanément, libère des prisons morales et matérielles, mais qui entraîne des souffrances dues à l'abandon d'une première vie. Le thème du sentiment de la faute à cause de la présence de la culpabilité au sein du plaisir. Jouve y développe petit à petit une écriture musicale qui englobe les apports des grands écrivains mystiques et des grands poètes symbolistes, ses précurseurs revendiqués.
Le Paradis perdu, 1929-1938. En parallèle aux Noces, Jouve écrit et publie Le Paradis perdu en 1929 (chez Grasset). Le poète souhaitait que ce livre soit illustré par des gravures de Joseph Sima, ce qui sera fait en 1938 seulement, chez GLM. Cette deuxième édition est augmentée d'une préface-manifeste, La Faute.

Sueur de Sang et Matière céleste
De 1933 à 1937, la poésie de Jouve devient profondément originale : grâce à son compagnonnage avec la psychanalyste Blanche Reverchon, il a une connaissance directe de la pensée freudienne : il sait que ses « imaginations » viennent de son inconscient. Aidé par son passage par Baudelaire et par les mystiques, il va trouver une forme poétique nouvelle et puissante, emplie de heurts et de ruptures, pour dire ce qu'il voit, ce qu'il sent et ce qu'il entend, car chez Jouve les images et la musique des mots sont en accord profond :
Sueur de Sang, 1933-1935. Avec l'avant-propos « Inconscient, Spiritualité et Catastrophe », ce recueil a connu trois éditions successives, fortement augmentées à chaque fois (1933 et 1934 aux Cahiers libres, et 1935 chez Gallimard).
Matière céleste, 1936-1937. En 1936, Jouve publie deux plaquettes partielles chez GLM, Hélène et Urne (avec un dessin de Balthus) qui seront reprises et complétées par trois autres sections (Nada, Matière céleste et Récitatif) dans Matière céleste en 1937 chez Gallimard.
De 1963 à 1967 Jouve rééditera toutes ses œuvres poétiques (Mercure de France). Il les modifiera (coupures parfois importantes dans Les Noces, Sueur de sang et Matière céleste). Ce sont ces versions qu'on trouve aujourd'hui en livres de poche (Poésie/Gallimard). Dans son édition de Œuvre en 1987 (Mercure de France), Jean Starobinski donne en notes les "textes retranchés".

De 1938 à 1946 : L’annonce de la Catastrophe, la poésie résistante apocalyptique contre le nazisme, Baudelaire, la Musique
Dès le début des années 30, Pierre Jean Jouve a senti la montée des périls en Europe, sans doute parce qu'il connaissait bien l'Italie et Salzbourg : il était l'ami de Bruno Walter et d'Arturo Toscanini, et il a vu l'arrivée des nazis dans la cité de Mozart. Si la nouvelle édition du Paradis perdu avec des gravures de Joseph Sima est l'aboutissement d'un travail de 10 ans, sa nouvelle préface La Faute reprend la thématique de l'Avant-Propos de Sueur de Sang : la pulsion de mort, que Jouve a découverte chez les individus grâce à sa lecture de Freud (importance du rôle de son épouse Blanche Reverchon dans cette aventure), est élargie à la destinée tragiques des peuples. Cette thématique qui mêle aventure existentielle et spirituelle avec une vision apocalyptique de l'histoire de l'Europe se retrouve dans le quatrième grand recueil de poèmes, Kyrie (Gallimard, 1938). Les poèmes introspectifs de la section "Kyrie" y voisinent avec les poèmes visionnaires des "Quatre cavaliers".
Ses prises de position politique se retrouvent aussi bien dans ses chroniques musicales — voir dans l'article Le dernier concert de la Paix (NRF, décembre 1939) l'affrontement d'Arturo Toscanini contre Wilhelm Furtwaengler accusé de faire carrière en dirigeant Beethoven devant un "public spécial" — que dans des poèmes ouvertement anti-hitlériens : "L'Ode au Peuple" (chez GLM, mars 1939) sera intégrée dans le triptyque "A la France 1939" publiée par Jean Paulhan en ouverture de la N.R.F. du 1er février 1940.
En 1940, Jouve fuit Paris (c'est l'exode). Il entend l'Appel du 18 Juin du Général De Gaulle, vit quelques mois dans le sud de la France (Dieulefit), puis c'est l'exil en Suisse où il restera toute la guerre. Il y participera activement aux publications suisses (Cahiers du Rhône, "Le Cri de la France" de la L.U.F.) qui défendent la culture française résistant à l'oppression du régime de Vichy et à l'occupation allemande : son Défense et Illustration de 1943 "défend et illustre" des artistes révolutionnaires français, de Delacroix à Courbet. Un recueil de poèmes comme Gloire est engagé sur un chemin spirituel et sur un terrain politique.
Gloire (Hors commerce, Dijon,1940 et Fontaine, Alger, 1942) : les grands poèmes de Gloire sont à l'origine de la considération de Jouve par ses contemporains comme "témoin" et "prophète" annonçant la guerre. En 1947, Jean Paulhan et Dominique Aury ont écrit : "Ses poèmes Kyrie, Résurrection des Morts et À la France ont laissé pressentir la catastrophe". Ses sections, Tancrède, Résurrection des Morts, La Chute du Ciel et Catacombes, ont été écrites juste avant ou juste au début de la seconde guerre mondiale.
La Vierge de Paris (LUF, Paris, 1946): La Vierge de Paris de 1946 est une cathédrale dont les chapelles (les sections) reprennent les précédents recueils publiés un peu avant la guerre, comme certaines parties de Gloire, puis pendant la guerre : Porche à la Nuit des Saints (1941), Vers majeurs (1942) et La Vierge de Paris, plaquette de 1944 dont le volume de 1946 reprend le titre. Le recueil associe des poèmes sur la réflexion mystique de Jouve (thème du "Nada"), sur ses relations avec les figures féminines et sur la pulsion de mort. Celle-ci est à l'œuvre dans le désastre collectif qu'est la guerre engagée par le nazisme : "Ces poèmes conçus et écrits pendant le temps d'apocalypse, pour libérer l'âme, sont aussi des signes de la résistance française à un accablant ennemi" (prière d'insérer du volume de 1946).
La guerre a aussi été pour Jouve le temps de l'écriture de grands recueils de textes critiques : sur la littérature, voir son Tombeau de Baudelaire, mais aussi sur la peinture et la musique, comme dans Le Don Juan de Mozart (LUF, Fribourg, 1942). Le grand recueil Défense et Illustration montre l'étendue de ses champs de réflexion éthiques et esthétiques (poésie, peinture, musique).

De 1946 à 1965 : Art, musique et poésie intérieure
Diadème (Minuit, 1949)
Commentaires (La Baconnière, 1950)
Ce recueil regroupe les principaux textes théoriques publiés par Jouve, en accompagnement de ses romans ou ses poèmes, ou en revues, et devenus souvent introuvables. Certains sont historiquement très importants, comme l' Avant-propos de Sueur de Sang (1933-1934) qui marque une théorisation de l'arrivée de la psychanalyse dans la plus haute poésie. D'autres textes, à propos de la musique en particulier, nous rappellent que Jouve a été un écrivain participant précocement à la Résistance intellectuelle contre le nazisme.
Ode (Minuit, 1950)
Langue (ed. de l'Arche, avec trois lithographies de Balthus, André Masson, Joseph Sima (1952); rééd. Mercure de France, 1954)
Wozzeck ou le nouvel Opéra, avec Michel Fano (Plon, 1953)
En Miroir, (Mercure de France, 1954)
En Miroir est sous-titrée Journal sans date : Jouve y présente sa trajectoire artistique et spirituelle en la liant à un petit nombre de faits biographiques soigneusement choisis. Jouve a choisi de rompre avec sa première œuvre d'avant 1925, et il a souvent rompu avec ses proches : ce "journal sans date", écrit dans une langue somptueuse et percutante, illustre donc ses choix très aigus.
René Micha, Pierre Jean Jouve : parution en 1956 du premier ouvrage de référence sur l'écrivain dans la collection "Poètes d'aujourd'hui" des éditions Pierre Seghers.
Lyrique (Mercure de France, 1956)
Mélodrame (Mercure de France, 1957)
Tombeau de Baudelaire (Le Seuil, 1958)
Ce volume intitulé comme un petit livre de 1942, est en fait une nouvelle édition de Défense et Illustration. Il contient le Tombeau de Baudelaire, son essai sur le maître que s'est choisi Jouve, dans une version entièrement réécrite et trois textes sur des artistes aimés de Jouve : Delacroix, Meryon, Courbet.
Invention (Mercure de France, 1959)
Proses (Mercure de France, 1960)
A 73 ans, Jouve relève le défi de succéder à Baudelaire en publiant un recueil de poèmes en prose dont certains sont proches des contes à la façon de Poe. Il y revisite l'ensemble de ses thématiques (exergue : La voix, le sexe et la mort). Dans son style somptueusement imagé et subtilement dissonant, il nous offre de nouveaux portraits de ses mythes féminins (Retour chez Hélène, Coffre de fer, La Capitaine, La douce visiteuse).
Moires (Mercure de France, 1962)
Ténèbre (Mercure de France, 1965)

De 1959 à 1976 : Le retour sur la passé, les rééditions
À partir de 1958, Jouve réédite son œuvre, d'abord les romans, puis la poésie, principalement au Mercure de France, et aussi certains textes critiques. Il ne les réécrit guère (sauf le Tombeau de Baudelaire), mais il en coupe beaucoup. Le cas le plus flagrant concerne ses poésies du temps de la guerre (La Vierge de Paris). On peut donc considérer qu'il s'agit pour Jouve d'une nouvelle rupture et de la marque de son désir de maîtrise sur son œuvre et sur l'image qu'il veut en donner.

Jouve préfacier
Pierre Emmanuel, La Colombe, Fribourg, LUF, 1943, Avant-propos de Pierre Jean Jouve.

Jouve traducteur
Auteur, avec Georges Pitoëff, d'une des traductions de référence en français de Roméo et Juliette de William Shakespeare.

Orthographe
Le nom de Pierre Jean Jouve doit être orthographié sans trait d'union entre les prénoms. "Pierre" est son premier prénom, et son prénom d'usage par ses proches. "Jean" est son troisième prénom, le deuxième étant "Charles". À ses débuts, l'écrivain signait "P. J. Jouve", puis il a signé avec son nom complet. Jouve a toujours été très attentif à ce qu'on ne mette pas de trait d'union entre les deux prénoms, erreur assez fréquente.

Bibliographie : Œuvres de Pierre Jean Jouve

Avant 1925
Artificiel, Frontispice d'Albert Gleizes, imprimé par L. Linard (1909)
Les Muses romaines et florentines, Paris, Léon Vannier(1910)
Les Ordres qui changent, Paris, Eugène Figuière (1911)
La Rencontre dans le carrefour, Paris, Eugène Figuière (1911)
Les aéroplanes, Paris, Eugène Figuière (1911)
Présences, Paris, Georges Crès (1912)
Les deux forces, pièce de théâtre en quatre actes, Paris, Editions de l'Effort libre (1913)
Parler, Paris, Georges Crès (1913)
Vous êtes des Hommes, Paris, Editions de la Nouvelle Revue Française (1915)
Poème contre le grand crime, Genève, Editions de la Revue Demain (1916)
Danse des Morts, Genève, Edition des Tablettes (1917) et La Chaux-de-Fonds, Action sociale (1918)
A la Révolution russe, collectif, Genève, Editions de la Revue Demain (1918)
Hôtel-Dieu, récits d'Hôpital en 1915, avec 25 bois gravés par Frans Masereel, Genève, par les auteurs (1918), et Paris, Librairie Ollendorf, (1919).
Le défaitisme contre l'homme libre, La Chaux-de-Fonds, Action sociale (1918)
Heures, Livre de la Nuit, Genève, Éditions du Sablier, (1919)
Heures, Livre de la Grâce, Genève, Librairie Kundig (1920)
Les Poètes contre la Guerre, collectif (Romain Rolland, Georges Duhamel, Charles Vildrac, bois gravé de Frans Masereel, etc.), Genève, Éditions du Sablier, (1920).
Romain Rolland vivant, 1914-1919, Paris, Librairie Ollendorf (1920)
Toscanes, Genève, Librairie Kundig (1921)
Tragiques suivi de Voyage sentimental, Paris, Stock, (1922)
Prière, portrait gravé par Frans Masereel, Paris, Stock (1924)
Traductions
Cygne de Rabindranath Tagore, traduction du Bengali par Kâlidâs Nâg et Pierre Jean Jouve, portrait gravé par Frans Masereel, coll. Poésie du temps, Librairie Stock, 1923.
Les sept mers de Rudyard Kipling, traduction de l'anglais par Maud Kendall et Daniel Rosé, portrait gravé par Joseph Sima, coll. Poésie du temps, Librairie Stock, 1924. "Daniel Rosé" est le pseudonyme de Pierre Jean Jouve.

De 1925 aux années soixante
Paulina 1880, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1925)
Mystérieuses Noces, Stock (1925)
Nouvelles Noces, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1926), avec un portrait par Joseph Sima
Le Monde désert, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1927)
Beau Regard, avec des gravures de Joseph Sima, Paris, Au Sans Pareil (1927)
Noces, Paris, Au Sans Pareil, (1928), reprend "Mystérieuse Noces" et "Nouvelles Noces"
Hécate, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1928)
Paradis perdu, Paris, Grasset, (1929)
Symphonie à Dieu, avec un frontispice de Joseph Sima,Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1930)
Vagadu, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1931)
Œuvres poétiques, Les Noces, collectif, (reprend "Noces" et "Symphonie à Dieu"), Éditions de la Nouvelle Revue française(1931)
Histoires sanglantes, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1932)
Sueur de Sang, Paris, Cahiers libres, avec une gravure d'André Masson (1933) et l'avant propos "Inconscient, Spiritualité et Catastrophe"
Sueur de Sang, réédition très complétée, Paris, Cahiers Libres (1934)
Œuvres poétiques, Sueur de Sang, nouvelle édition, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1935)
La Scène capitale, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1935)
Hélène, Paris, GLM (1936)
Urne, Paris, GLM, (1936) avec un dessin de Balthus
Œuvres poétiques, Matière céleste, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1937), contient Hélène et Urne
Paradis perdu, réédition, Paris GLM, en (1938) avec la préface "La Faute" et 12 gravures de Joseph Sima
Kyrie, plaquette avec des lettrines de Joseph Sima, GLM (1938)
Œuvres poétiques, Kyrie , recueil collectif, Paris, Éditions de la Nouvelle Revue française (1938)
Ode au Peuple - 1939, Paris, GLM (1939)
Résurrection des Morts, Paris, GLM (1939)
A la France - 1939, Poème, Nouvelle Revue Française, 1er février (1940)
Gloire, Dijon, Édition hors commerce, (1940)
Porche à la Nuit des Saints, Neuchâtel, Ides et Calendes (1941)
Le Don Juan de Mozart, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1942)
Vers majeurs, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1942)
Tombeau de Baudelaire, Neuchâtel, La Baconnière (1942)
Gloire, Alger, Collection "Fontaine" dirigée par Max-Pol Fouchet, Edmond Charlot éditeur, (1942)
Défense et Illustration, Neuchâtel, Ides et Calendes (1943), comprend Tombeau de Baudelaire
Les Témoins - Poèmes choisis de 1930 à 1942, Neuchâtel, Les Cahiers du Rhône, La Baconnière (1943)
Le Bois des Pauvres, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1943)
La Vierge de Paris, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1944)
Gloire 1940, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1944) (reprend "Gloire" et "Porche à la Nuit des Saints")
Processionnal de la Force anglaise, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1944)
L'Homme du 18 Juin, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1945)
A une Soie, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1945)
La Louange, Librairie Universitaire de Fribourg, LUF, Egloff (1945)
La Vierge de Paris Paris, Librairie Universelle de France, LUF, Egloff (1946),reprend "Gloire 1940", "Vers majeurs" et "la Vierge de Paris". Repris sous une nouvelle couverture au Mercure de France, 1957.
Défense et Illustration, Alger, Edmond Charlot, nouvelle édition (1946)
Le Quartier de Meryon (1946)
Hymne, Paris, Librairie Universelle de France, LUF, Egloff (1947), reprend Louange
Aventure de Catherine Crachat, Paris, Librairie Universelle de France, LUF, Egloff (1947), rééd. en un volume de "Hécate" et "Vagadu"
Histoires sanglantes, Paris, Librairie Universelle de France, LUF, Egloff (1948), rééd. en un volume des "Histoires sanglantes" et de "La Scène capitale")
Génie, GLM, Paris, 1948.
Diadème, Paris, Éditions de Minuit (1949)
Commentaires, Neuchâtel, La Baconnière (1950)
Ode, Paris, Éditions de Minuit (1950)
Langue, Éditions de l'Arche, avec trois lithographies de Balthus, André Masson, Joseph Sima (1952); réédition Paris, Mercure de France (1954)
Wozzeck ou le nouvel Opéra, Librairie Plon (1953), avec Michel Fano
En Miroir, Paris, Mercure de France (1954)
Lyrique, Paris, Mercure de France (1956)
Mélodrame, Paris, Mercure de France (1957)
Invention, Paris, Mercure de France (1959)
Proses, Paris, Mercure de France (1960)
Moires, Paris, Mercure de France (1962)
Ténèbre, Paris, Mercure de France (1965)
Traductions
Poèmes de la Folie de Hölderlin, traduction de Pierre Jean Jouve avec la collaboration de Pierre Klossowski ; avant propos de Bernard Groethuysen, Fourcade, 1930 ; Gallimard, 1963.
La Tragédie de Roméo et Juliette de Shakespeare, traduction de Pierre Jean Jouve et Georges Pitoëff, Gallimard, 1937, revue en 1955.
Macbeth de Shakespeare, Club français du livre.
Sonnets de Shakespeare, version française par Pierre Jean Jouve, Le Sagittaire ; Club français du livre, 1955.
Lulu, de Frank Wedekind, version française et adaptation par Pierre Jean Jouve, L'Âge d'Homme, 1969.

A partir de 1958, réédition des romans et des recueils de poèmes
A partir de 1958, Jouve réédite son œuvre, principalement au Mercure de France : cette réédition est en fait une sorte de nouvelle écriture, non pas par des modifications des textes (elles sont rares), mais par de nombreuses suppressions (de poèmes, voire de sections entières pour les livres de poésie ; de chapitres pour certains romans). Celles-ci modifient souvent la signification des œuvres écrites trente ou quarante ans plus tôt (période 1925-1937). L'édition de Œuvre par Jean Starobinski donne de nombreux textes retranchés.

Tombeau de Baudelaire, Paris, Le Seuil (1958), nouvelle édition de Défense et Illustration, le texte du Tombeau de Baudelaire est entièrement réécrit.
Paulina 1880, Mercure de France, (1959)
Le Monde désert, Mercure de France, (1960)
Aventure de Catherine Crachat I, Hécate, Mercure de France, (1961)
La Scène capitale, Mercure de France, (1961), comprend Histoires sanglantes et La Scène capitale.
Aventure de Catherine Crachat II, Vagadu, Mercure de France, (1963)
Poésie*, 1925-1938, I Les Noces, II Sueur de Sang, III Matière céleste, IV Kyrie, Mercure de France, (1964)
Poésie**, 1939-1947, V La Vierge de Paris, VI Hymne, Mercure de France, (1965)
Le Paradis perdu, Grasset, (1966)
Poésie***, 1939-1947, VII Diadème, VIII Ode, IX Langue, Mercure de France, (1966)
Poésie****, 1939-1967, X Mélodrame, XI Moires, Mercure de France, (1967)
Le Don Juan de Mozart, Plon (1968), avec un avant-dire de P. J. Jouve.

Éditions posthumes
Pierre Jean Jouve avait interdit la réédition de ses œuvres antérieures à 1925, et il avait donné à la fin de sa vie de nouvelles versions de ses œuvres d'après 1925 qui les modifiaient sensiblement. La lecture moderne des écrivains recherche au contraire des informations très précises sur l'évolution littéraire et intellectuelle des grands auteurs. L'édition des deux volume de Œuvre par Jean Starobinski a permis d'accéder à de nombreux textes retranchés. Il manque un troisième volume (qui aurait dû paraître) principalement consacré aux textes critiques : les rééditions par Christian Bourgois et Fata Morgana donnent accès à certains d'entre eux.

Œuvre I, Paris, Mercure de France, 1812 p., 1987. Texte établi et présenté par Jean Starobinski, avec une note de Yves Bonnefoy et pour les textes inédits la collaboration de Catherine Jouve et de René Micha.
Œuvres II, Paris, Mercure de France, 2224 p., 1987. Texte établi et présenté par Jean Starobinski, avec une note de Yves Bonnefoy et pour les textes inédits la collaboration de Catherine Jouve et de René Micha.
Paradis perdu, Pandora, 1978, Fata Morgana, 1985.
Génie, Fata Morgana, 1983.
Folie et génie, introduction par Daniel Leuwers, Fata Morgana, 1983.
Sacrifices, Fata Morgana, 1986.
Apologie du poète, suivi de Six lectures, Fata Morgana/Le Temps qu'il fait, 1987.
Beau Regard, Fata Morgana, 1987, avec les illustrations de Joseph Sima.
Le Don Juan de Mozart, Christian Bourgois, 1993, 2004.
Wozzeck d'Alban Berg, avec Michel Fano, Christian Bourgois, 1999.
Lettres à Jean Paulhan - 1925-1961, Édition établie, préfacée et annotée par Muriel Pic, Paris, Éditions Claire Paulhan, 2006
Tombeau de Baudelaire, Fata Morgana, 2006.
Traductions

Saint François d'Assise, Cantique du Soleil; Sainte Thérèse d'Avila, Glose sur le Pater, traductions de Pierre Jean Jouve, Fata Morgana, 1987.

Livres de Pierre Jean Jouve publiés dans des collections de poche
Les lecteurs de Jouve ont accès à ses œuvres les plus célèbres de la période 1925-1937 par des rééditions en collections de poche. Mais il faut savoir que les textes sont ceux des rééditions tardives au Mercure de France.

Paulina 1880, livre de poche, 1964; Folio, 1974.
Wozzeck d'Alban Berg, avec Michel Fano, 10/18, 1964.
Les Noces, suivi de Sueur de Sang, Préface de Jean Starobinski, poésie/Gallimard, 1966.
Le Monde désert, livre de poche, 1968; L'Imaginaire, Gallimard, 1992.
En miroir, 10/18, 1972.
Aventure de Catherine Crachat I, Hécate, Folio, 1972.
Aventure de Catherine Crachat II, Vagadu, Folio, 1989.
La Scène capitale, L'Imaginaire, Gallimard,1982.
Diadème, suivi de Mélodrame, Poésie/Gallimard,1970; nouvelle éd. 2006.
Dans les Années profondes - Matière céleste - Proses, Présentation de Jerôme Thélot, Poésie/Gallimard, 1995.
Traductions

Shakespeare, Roméo et Juliette, avec Georges Pitoëff, GF-Flammarion, 1992.
Shakespeare, Macbeth, GF-Flammarion, 1993.
Shakespeare, Sonnets, Poésie/Gallimard, 1975.

Bibliographie : Études sur Pierre Jean Jouve
Pierre Jean Jouve n'est pas assez connu du grand public, mais son importance a toujours été reconnue par les meilleurs écrivains, poètes et critiques, de différentes générations. Afin de distinguer les approches, la bibliographie critique sur Jouve distingue les livres écrits par des "Témoins" (c'est à dire par des auteurs qui ont connu Jouve et qui ont souvent été ses amis) d'avec les livres écrits par des auteurs qui ne l'ont pas connu personnellement. Certains livres collectifs sont difficiles à classer, car s'y mêlent études distanciées et témoignages personnels.


Livres écrits par des Témoins
Henry Bauchau, La Déchirure, Paris, Gallimard, 1966: Bruxelles, Labor, 1986 et 1998.
Henry Bauchau, La grande Muraille, Journal de la Déchirure (1960-1965), Arles, Actes Sud, 2005.
Albert Béguin, Quatre de nos poètes, Alger, revue Fontaine, juin 1942, rééd. in Création et destinée II - La Réalité du rêve, édité par Pierre Grotzer, préface de Marcel Raymond, Paris, Seuil, 1974.
Gabriel Bounoure, Pierre Jean Jouve entre abîme et sommets, Fata Morgana, 1989, avec la correspondance entre Pierre Jean Jouve et Gabriel Bounoure.
Joë Bousquet, Lumière, infranchissable pourriture et autres essais sur Jouve, Fata Morgana, 1987.
Martine Broda, Jouve, Lausanne, L'Age d'Homme, 1981.
Georges-Emmanuel Clancier, Panorama critique de Rimbaud au Surréalisme, Paris, Seghers, 1953.
André Delons, Au Carrefour du grand Jeu et du Surréalisme, textes polémiques et artistiques réunis et présentés par Odette et Alain Virmaux, Rougerie, 1988.
Pierre Emmanuel, Qui est cet Homme, Paris, Librairie Universelle de France, LUF, 1947.
Max-Pol Fouchet, Les Poètes de la Revue Fontaine, Paris, Poésie 1, N° 55-61, septembre-novembre 1978.
Sigmund Freud, Trois essais sur la théorie de la sexualité, éditions de la Nouvelle Revue Française, Documents bleus N° 1, 1923, traduction par B. Reverchon-Jouve, travail fait avec Bernard Groethuysen; rééd. Gallimard, 1962; Collection Idées, 1971.
Léon-Gabriel Gros, Poètes contemporains, Les Cahiers du Sud, 1944.
Pierre Klossowski, Tableaux vivants, Paris, Le Promeneur, 2001.
Robert Kopp et Dominique de Roux : Pierre Jean Jouve, Cahiers de l'Herne, 1972. Textes, lettres et témoignages : Jean Starobinski, Giuseppe Ungaretti, Pierre Emmanuel, Yves Bonnefoy, André Pieyre de Mandiargues, Jules Romains, Jean Paulhan, Rainer Maria Rilke, Freud, Heinrich Mann, Valery Larbaud, Roger Martin du Gard, Max Jacob, André Gide, René Char, Gaston Bachelard, S. Corinna Bille, Henri Bauchau, Jules Roy, Jean Cassou, Michel Fano, Jean Amrouche, Martine Broda, François Lallier, René Micha, Dominique de Roux, Christiane Blot-Labarrère, Robert Abirached, Marcel Raymond, Pierre Klossowski, Denis Roche.
Daniel Leuwers, Jouve avant Jouve ou la naissance d'un poète, Paris, Klincksieck, 1984.
Daniel Leuwers, Pierre Jean Jouve, revue Europe N° 543-544, La Poésie et la Résistance, Juillet-Août 1974.
René Micha, L'Œuvre de Pierre Jean Jouve, Bruxelles, Les Cahiers du Journal des poètes, 1940.
René Micha, Pierre Jean Jouve, Paris, Poètes d'Aujourd'hui, Seghers, 1956.
Louis Parrot, L'Intelligence en Guerre, Paris, La jeune Parque, 1945; rééd. Paris, Le Castor astral, 1990.
Jean Paulhan et Dominique Aury, La Patrie se fait tous les Jours, textes français 1939-1945, Paris, Éditions de Minuit, 1947.
Marcel Raymond, De Baudelaire au Surréalisme - Essai sur le Mouvement poétique contemporain, Paris, Editions Corréa, 1933; rééd. Paris, José Corti,1940.
Pierre Seghers, La Résistance et ses poètes, Paris, Seghers, 1974, rééd. 2004.
Jean Starobinski, Paul Alexandre, Marc Eigeldinger : Pierre Jean Jouve poète et romancier, Neuchâtel, A la Baconnière, 1946.
Jean Starobinski, La Douce Visiteuse. Pages retrouvées et textes inédits de Pierre Jean Jouve, La Nouvelle Revue française N° 417, Paris, 1er octobre 1987.
Jean Starobinski, La Poésie et la Guerre - Chroniques 1942-1944, Carouge-Genève, Mini Zoe, 1999.
Collectifs

Pierre Jean Jouve, Les Cahiers du Sud N° 182, Marseille, avril 1936, avec des articles de Joe Bousquet, Robert Guiette et Roger Bastide.
De la poésie comme exercice spirituel, Revue Fontaine N° 19-20, Alger, mars-avril 1942, rééd. Paris, Le Cherche midi, 1978 avec une préface de Max-Pol Fouchet.
Pierre Jean Jouve, La Nouvelle Revue française Paris, 1er mars 1968, avec des textes de Giuseppe Ungaretti, Jean Starobinski, Jean Cassou, Henry Amer, René Micha, André Marissel, Dominique Noguez.
Pierre Jean Jouve et l'Italie, une rencontre passionnée, par Wanda Rupolo, Roma 2007, Edizioni di Storia et Letteratura. Contient des entretiens et des témoignages : Mario Luzi, André Orsini, Nelo Risi, Dianella Selvatico Estense, Christiane Blot-Labarrère.

Livres écrits par des écrivains, des critiques et des historiens
Christiane Blot-Labarrère, Relation de la faute de l'éros et de la mort dans l'œuvre romanesque de Pierre Jean Jouve, Aix en Provence, La Pensée universitaire, 1961.
Béatrice Bonhomme, Jeux de la psychanalyse - initiation, images de la femme dans l'écriture jouvienne, Paris, archives des lettres modernes, 1994.
Béatrice Bonhomme, Pierre Jean Jouve ou la quête de l'Hélène intérieure, Paris, Editions Aden, 2008.
Benoît Conort, Pierre Jean Jouve - Mourir en poésie, Villeneuve d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2002
Jean Decottignies, Pierre Jean Jouve romancier ou l'expérience de l'abîme, Paris, José Corti, 1994.
Alain Paire, Chronique des Cahiers du Sud 1914-1966, Paris, IMEC éditions, 1993.
Muriel Pic, Pierre Jean Jouve. Le désir monstre, Paris, Le Félin, 2006.
Pierre Silvain, Passage de la morte - Pierre Jean Jouve, L'Escampette Éditions - Essai, 2007.
Elisabeth Roudinesco, Histoire de la psychanalyse en France.2., Paris, Seuil, 1986.
Franck Venaille, Jouve l'Homme grave, Paris, jeanmichelplace/poésie, 2004.
Ouvrages collectifs
Bousquet Jouve Reverdy, Colloque Poésie-Cerisy, direction Charles Bachat, Daniel Leuwers, Etienne-Alain Hubert, revue Sud, Marseille, 1981.
Série Pierre Jean Jouve La Revue des Lettres modernes, Paris-Caen, éditée de 1981 à 1987 par Daniel Leuwers, et depuis 1987, par Christiane Blot-Labarrère. Jouve 3, Jouve et ses curiosités esthétiques 1, 1998. Jouve 4, Jouve et ses curiosités esthétiques 2, 1992. Jouve 5, Jouve et les jeux de l’Écriture1, 1994. Jouve 6, Jouve et les jeux de l’Écriture 2, 2001. Jouve 8, Modernité de Jouve, 2006.
Pierre Jean Jouve, revue nord' N° 16,Lille, décembre 1990.
Jouve, revue l'Autre, Paris, 1992, dirigé par François Xavier Jaujard avec la collaboration de Robert Bensimon.
Pierre Jean Jouve, sous la direction de Christiane Blot-Labarrère et Béatrice Bonhomme, Actes du colloque international Pierre Jean Jouve, Université de Nice, 24-26 novembre 1994, Arras, Éditions Roman 20/50, 1996.
Jouve poète, romancier, critique, Colloque de la Fondation Hugot du Collège de France réuni par Yves Bonnefoy. Actes rassemblés par Odile Bombarde, Lachenal et Ritter, 1995.
L'Unanimisme et l'Abbaye, revue in'hui, Bruxelles-Paris, 1996, Le Cri et Jacques Darras.
Relecture de Pierre Jean Jouve, Nice, revue NU(e), coordonnée par Béatrice Bonhomme, Hervé Bosio, Giovanni Dotoli, François Lallier. (1) N° 28, 2003, avec un entretien avec Yves Bonnefoy. (2) N° 30, 2005, avec un entretien avec Salah Stétié.
Pierre Jean Jouve, revue Europe N° 907-908, novembre 2004.
Pierre Jean Jouve et Henry Bauchau : les voix de l'altérité, sous la direction de Myriam Watthee-Delmotte et Jacques Poirier, Éditions Universitaires de Dijon, 2006.

Films et Documentaires
Paulina 1880 (1972), adaptation pour le cinéma par Jean-Louis Bertucelli, avec Romolo Valli, Michel Bouquet, Maximilian Schell, Olga Karlatos, Eliana De Santis, Sami Frey.
Le Monde désert (1985), adaptation pour la télévision par Pierre Beuchot et Jean-Pierre Kremer.
Pierre Jean Jouve, court-métrage documentaire (1989) réalisé par Pierre Beuchot pour la collection "Préfaces", production La Sept/DLL/Archipel 33 (26 min.).
Hécate, adaptation du roman pour la télévision par Pierre Beuchot (1989).
Aventure de Catherine C, 1990, adaptation pour le cinéma de Hécate et Vagadu par Pierre Beuchot, avec Fanny Ardant, Hanna Schygulla et Robin Renucci.
Robert Kopp et Olivier Mille, Pierre Jean Jouve, film pour la série Un siècle d'écrivains de Bernard Rapp diffusée sur France 3, 1996. Lire un commentaire par Magali Jauffret sur le site de l'Humanité

Hommages
Grand Prix national des lettres décerné par le Ministère de la Culture en 1962.
Grand Prix de poésie de l'Académie française le 19 juin 1966.
Grand Croix de la Légion d'Honneur remise par le général Charles de Gaulle.

Portrait astrologique de Pierre-Jean Jouve (extrait)

Avertissement : ces extraits de thèmes astrologiques sont traités informatiquement pour les 52 411 célébrités présentes et n'ont aucun caractère personnel : les textes correspondent aux significations des planètes ou combinaisons de planètes en signes et/ou en maisons ainsi qu'aux interprétations des dominantes planétaires, conformes à l'astrologie occidentale moderne. De plus, aucun aspect négatif pouvant porter atteinte à l'honneur d'une personnalité n'est affiché, contrairement au portrait astrologique complet en vente, Astrotheme n'étant pas un site polémique. A noter : les dominantes planétaires sont recalculées automatiquement si vous choisissez une autre domification avec le formulaire sous la carte du ciel, pour le cas des heures connues.

Introduction

Votre portrait astrologique complet

Voici quelques traits de caractères de Pierre-Jean Jouve que l'on peut extraire de son thème astrologique natal. Cette description n'est pas un portrait complet loin de là, mais un simple éclairage partiel sur sa personnalité qui n'en demeure pas moins intéressant pour les amateurs et les professionnels de l'astrologie.

Vous pouvez recevoir immédiatement à votre email votre portrait astrologique (environ 35 pages), bien plus complet que cet extrait du portrait de Pierre-Jean Jouve.

Les dominantes planétaires de Pierre-Jean Jouve

Lorsque l'on interprète un thème astral de naissance, la meilleure méthode consiste à partir du général pour aller au particulier, graduellement. Ainsi, l'usage est de suivre un plan qui part de l'analyse globale du thème, de sa structure, pour ensuite décrire les différents traits de la personnalité.

L'analyse globale du thème dans une première partie permet de cerner quelques traits généraux de la personnalité, de souligner quelques points qui pourront ou non être confirmés par l'analyse détaillée : quoi qu'il en soit, ces traits généraux seront à prendre en compte. Une personnalité humaine est une entité infiniment complexe à décrire et il est illusoire de vouloir la résumer de façon courte, ce qui ne signifie pas non plus qu'il s'agisse d'un défi impossible. Plusieurs lectures d'un thème natal sont indispensables afin de s'imprégner des différentes significations et appréhender toute cette complexité. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Un thème natal est constitué schématiquement de dix planètes principales (deux luminaires, le Soleil et la Lune, trois planètes rapides dites individuelles, Mercure, Vénus et Mars, deux planètes lentes, Jupiter et Saturne, et trois planètes très lentes, Uranus, Neptune et Pluton), d'éléments secondaires (les noeuds lunaires, la lune noire dite Lilith, Chiron et autres objets mineurs), de douze maisons astrologiques, le tout positionné dans un zodiaque qui comporte douze signes, du Bélier aux Poissons.

En premier lieu, il faut apprécier l'importance de chaque planète dans le thème, c'est ce que l'on appelle la recherche des dominantes planétaires. Cette recherche obéit à des règles qui dépendent de la sensibilité et l'expérience de l'astrologue mais qui ont également des bases claires et solides : ainsi, les paramètres d'activité d'une planète peuvent être pris en compte - le nombre d'aspects actifs qui arrivent à cette planète, l'importance de chacun de ces aspects qui dépend de leur nature mais aussi de leur exactitude - puis les paramètres d'angularité - la proximité aux quatre angles Ascendant, Milieu du Ciel, Descendant et Fond du Ciel, tout ceci pouvant être aussi apprécié numériquement en fonction de la nature de l'angle et de l'écartement de la planète à ceux-ci - les paramètres de qualité également - la valorisation en fonction des maîtrises, exaltations, exils et chutes - et un certain nombre d'autres critères comme la prise en compte des maîtrises de l'Ascendant et du Milieu du Ciel seront nécessaires.

Ces différents critères permettent de valoriser les planètes et d'en déduire quelques conclusions utiles pour l'interprétation du thème astrologique natal.

L'analyse globale d'un thème va tenir compte d'abord des trois répartitions planétaires dans le thème : hémisphères Est ou Ouest, Sud ou Nord, et quadrants les plus occupés, Nord Est, Nord Ouest, Sud Est et Sud Ouest. Ces trois répartitions donnent une tonalité générale en terme d'introversion et d'extraversion, de volonté et de sociabilité, de prédisposition à certains comportements.

Viennent ensuite trois autres répartitions : les éléments (les triplicités puisqu'il existe trois groupes de signes de chaque) - Feu Air Terre et Eau - qui apportent une typologie de personnalité, les modes (les quadruplicités puisqu'il existe quatre groupes de signes de chaque) - Cardinal, Fixe et Mutable - et les polarités (Yin et Yang) qui renseignent sur certains traits de caractère fondamentaux.

Suivent les trois types de dominantes : dominantes planétaires, dominantes signes et dominantes maisons. Le néophyte imagine que l'astrologie, c'est "être Bélier" ou parfois être "Bélier Ascendant Vierge" par exemple. La réalité est bien plus riche. S'il est vrai que le Soleil et l'Ascendant apportent à eux deux une bonne partie de la personnalité - entre un tiers et la moitié environ en fonction du thème natal - une personne n'est pas "que Soleil" (ce que l'on appelle le signe) ni "que maison 1" (ce que l'on appelle l'Ascendant). Ainsi, telle planète peut-être fortement valorisée, tel signe ou telle maison peuvent recevoir un important groupe de planètes et du même coup apporter une signification qui va tempérer et relativiser le rôle de l'Ascendant, du signe solaire etc.

Enfin deux autres critères, les accentuations - angulaires, succédentes et cadentes - qui sont une classification des maisons astrologiques, et les types de décans occupés - chaque signe est découpé en trois décans de dix degrés chacun - apporteront leur supplément de signification.

Ces traits généraux de caractère ne sont pas à prendre au pied de la lettre : ils enrichissent la lecture du thème en la préparant pour ainsi dire, et permettent de mieux comprendre la seconde partie plus détaillée et plus précise qui analyse chaque domaine de la personnalité en faisant une synthèse des critères de positions, de signes, de maisons et d'aspects selon certaines règles hiérarchiques.

Hémisphères et Quadrants pour Pierre-Jean Jouve

L'axe qui lie la pointe de la maison 1, l'Ascendant, à la pointe de la maison 7, le Descendant, sépare le zodiaque en deux bols, un bol supérieur, au Sud, et un bol inférieur, au Nord. La partie Sud et la partie Nord, pour reprendre une expression du célèbre astrologue américain Rudhyar, correspondent aux deux fonctions "être" ou "fonctionner"; bien d'autres concepts sont aussi associés à cette répartition entre hémisphères Nord et Sud, comme ceux de l'introversion - pour l'hémisphère Nord - et l'extraversion - pour l'hémisphère Sud - l'être ou le paraître, la vie intérieure ou la vie extérieure, la réflexion ou l'action, rêver sa vie ou vivre ses rêves, l'abstrait ou le concret, la discrétion ou la mise en vedette etc.

Il ne s'agit pas forcément d'une détermination, mais d'une sensibilité personnelle : ainsi, certains ou certaines seront projetés dans la vie publique malgré un hémisphère Nord très chargé, mais si cela se produit, cela ne sera pas forcément vécu de façon volontaire, par goût ou par nature. Réciproquement, certains hémisphères Sud très chargés ne provoqueront pas automatiquement chez leurs propriétaires une destinée célèbre, mais ceux-ci auront tendance, si leur vie est trop "calme" à rechercher le devant de la scène. Il est question ici de nature profonde et d'inclination naturelle. Bien sûr, aucune des typologies n'est "supérieure" à une autre.

Dans votre thème natal, Pierre-Jean Jouve, les dix planètes principales sont réparties de la façon suivante :

Pierre-Jean Jouve, la prédominance d'éléments planétaires dans l'hémisphère Sud vous pousse à agir, à vous montrer et rendre visibles à tous vos actes et ce que vous avez en tête. Au mépris et au détriment parfois d'une vie intérieure plus riche et d'une réflexion plus profonde et sage. L'action et la communication vous interpellent et vous avez tendance à considérer que ce qui compte, c'est ce qui se voit ! Ce n'est pas forcément exact et il vous appartient pour évoluer de ne pas négliger les forces de l'être, la méditation, la solitude et l'imagination sans lesquelles toute manifestation ne peut aboutir que de façon limitée et sans vous rendre pour autant plus fort.

Le thème astral de naissance est découpé en deux autres parties, orientale et occidentale, par l'axe vertical qui relie le Milieu du Ciel au Fond du Ciel.

La partie orientale, à l'Est, du coté de l'Ascendant, est le monde du moi, de la volonté, du magnétisme personnel, de la vitalité, alors que la partie occidentale, à l'Ouest, du côté du Descendant, est le monde des autres, de la communication, du rapport à autrui et de son influence, de la souplesse et de l'adaptabilité.

La prédominance des éléments planétaires à l'Ouest de votre thème natal vous apporte, Pierre-Jean Jouve, souplesse et empathie, convivialité et sens de la communication. Un facteur excellent pour nombre d'activités professionnelles ou pour votre vie amicale ou sentimentale par exemple.

Un atout très clair, à condition... que vous ne vous trouviez pas souvent au centre des décisions à prendre dans votre vie : vous risquez d'écouter le dernier qui a parlé et votre souplesse ne vous tirera pas forcément toujours du mauvais pas. Il vous faut donc apprendre à décider seul parfois, à affronter les conséquences de vos actes avec courage et rapidité, sans regret. Cette attitude vous permettra d'allier souplesse et action, adaptabilité et absence d'hésitation.

Chaque quadrant est une combinaison des quatre hémisphères de votre thème et correspond à une typologie de caractère. L'hémisphère Sud - le haut de votre thème, autour du Milieu du Ciel - est associé aux valeurs d'extraversion, d'action et à la vie publique, alors que le Nord favorise l'introversion, la réflexion et la vie privée. L'hémisphère Est - la partie gauche, autour de l'Ascendant - est lié au moi et à la volonté, alors que l'Ouest privilégie l'influence des autres et la souplesse dans la prise de décision.

Pierre-Jean Jouve, le quadrant Sud Est, diurne, constitué des maisons 10 11 et 12, prédomine chez vous : l'affirmation et la concrétisation de vos buts sont au centre de vos préoccupations. Vous avez à cœur de ne pas laisser vos rêves en vous sans suite. Vous réalisez aussitôt que possible vos ambitions, que ce soit par une vie sociale développée, une vie amicale survoltée ou un besoin forcené d'agir pour récolter - aux yeux du monde bien sûr - le fruit de votre dynamisme. Il n'est pas rare que le spirituel ou l'humanitaire fassent partie de vos motivations, et cela au prix parfois d'un certain isolement, volontaire ou non.

Eléments, Modes et Polarités pour Pierre-Jean Jouve

Pierre-Jean Jouve, voici les diagrammes de vos éléments et modes dominants, constitué à partir des présences des planètes et angles dans les douze signes :

Pierre-Jean Jouve, le Feu prédomine dans votre thème natal et vous apporte intuition, énergie, courage, confiance en vous et enthousiame ! Vous êtes enclin à la passion et savez affirmer votre volonté, aller de l'avant et contre vent et marée, avec force, aller jusqu'au bout de vos rêves et de vos buts. La faiblesse relative de cet élément est sans doute le manque de recul ou peut-être une forme de hardiesse qui peut vous pousser à des imprudences risquées.

Vive la communication et la mobilité, Pierre-Jean Jouve ! La prédominance des signes d'Air dans votre thème favorise et amplifie votre goût pour les relations avec autrui et les déplacements de toutes sortes, qu'ils soient réels - voyages - ou symboliques - idées nouvelles, évasion par l'esprit. Vous gagnez en souplesse et en adaptabilité ce qui peut vous manquer éventuellement en affirmation ou en sens du concret.

Les douze signes du zodiaque sont répartis en trois groupes ou modes, appelés les quadruplicités, nom savant qui signifie simplement que ces trois groupes comprennent quatre signes. Le mode Cardinal, le mode Fixe et le mode Mutable sont plus ou moins représentés dans le thème natal, en fonction de la présence et de l'importance des planètes et des angles dans les douze signes.

Le mode Fixe est majoritaire dans votre thème natal, Pierre-Jean Jouve, et vous prédispose au désir de sécurité et de durée : vous savez apprécier concrètement une situation et sa stabilité, et préférez nettement jouer votre rôle loyal de personnage tenace, obstiné - attention cependant à ne pas confondre obstination et rigidité ou intransigeance - et rude à la tâche plutôt que de tenter des expériences nouvelles ou vous risquer à changer l'environnement que vous trouvez. Vous solidifiez, structurez, sécurisez tout ce que vous trouvez sur votre passage : c'est votre nature, même si souvent, la rapidité ne vous intéresse pas particulièrement : rien ne sert de courir...

Les douze signes sont répartis en deux groupes de polarités, appelés groupe actif et groupe passif, ou encore parfois masculin et féminin, positif et négatif, Yang et Yin : Cette répartition correspond à deux tonalités assez distinctes, la première apportant extraversion, action, assurance et dynamisme, la seconde introversion, réactivité, réflexion et prudence. L'une n'est pas supérieure à l'autre, chaque groupe ayant ses atouts et ses faiblesses. Les signes impairs, Bélier, Gémeaux, Lion, Balance, Sagittaire et Verseau font partie du premier groupe, alors que les signes pairs - parce qu'ils commencent au second signe - Taureau, Cancer, Vierge, Scorpion, Capricorne et Poissons appartiennent au second groupe.

N.B. : cette dominante est mineure et à lire avec précaution.

En fonction de la disposition et des qualités de vos planètes et de vos angles, vous faites partie, Pierre-Jean Jouve, plutôt du groupe Yang, le groupe actif : plus préoccupé par l'action que la réflexion, vous foncez parfois sans prendre le recul et la profondeur nécessaire, mais vous avez cette spontanéité de ceux qui sauront repartir du bon pied, même après un ou même des échecs répétés par imprudence.

Les maisons sont réparties en trois types : les maisons angulaires, succédentes et cadentes.

Les premières sont les plus importantes, les plus "typées" et les plus énergétiques. Ce sont les maisons 1, 4, 7 et 10 dont les pointes – ou début – correspondent aux quatre fameux angles : l'Ascendant ou AS pour la maison 1, le Fond du Ciel ou FC pour la maison 4, le Descendant ou DS, en face de l'Ascendant pour la maison 7, et le Milieu du Ciel ou MC pour la maison 10, en face du Fond du Ciel.

Les planètes de votre thème natal, valorisées selon une batterie de critères complets intégrant toutes les règles de l'astrologie occidentale, valorisent à leur tour des types de maisons, de la même façon que les signes, les maisons, les répartitions etc. comme précédemment.

N.B. : cette dominante est relativement peu importante.

Chez vous, Pierre-Jean Jouve, les maisons succédentes – le groupe des maisons 2, 5, 8 et 11 – sont majoritaires selon les critères complets d'angularité, de maîtrise, d'activité et de qualité des planètes de votre thème astral : cette configuration indique généralement une accentuation des qualités affectives et sensibles de votre personnalité. Au détriment forcément d'une certaine assurance ou affirmation, mais vos qualités de cœur peuvent être très importantes. Ces maisons sont aussi des maisons de réalisation, le temps et la patience faisant partie de leurs caractéristiques. Il ne s'agit ici que d'indications, qui doivent être mises en relation avec les autres significations de votre thème qui peuvent infirmer ou confirmer cela !

Chaque signe est constitué de 30 degrés et peut être partagé en trois parties égales : les décans. La tradition indique que l'on peut associer à ces trois décans une certaine signification. L'usage est en général de limiter leur champ d'application au signe solaire, mais il est encore plus intéressant d'effectuer une répartition de toutes les planètes pour avoir une idée de l'importance respective de ces trois décans dans le thème natal en vue d'obtenir un éclairage complémentaire de la personnalité.

Ces significations sont à prendre en compte avec la plus grande prudence, il s'agit en effet de caractéristiques mineures, mais qui peuvent parfois accentuer d'autres traits saillants du caractère.

Pour une planète, individuellement, l'usage est de considérer que le premier décan accentue les caractéristiques du signe. Les deux autres décans correspondent à des sous-dominantes, fonctions de la nature de chaque signe. Ce système conduit à une multiplication des significations et une impossibilité d'y voir clair : nous préférons ne donner que le sens de l'accentuation d'un décan par rapport aux deux autres, dans l'ensemble du thème natal. La prudence la plus grande est de mise pour cette indication à la fois générale pour votre thème, mais aussi mineure et pas forcément fiable : il ne nous paraît pas essentiel de lire sa signification dans un premier temps.

Le deuxième décan, c'est-à-dire la partie entre 10° et 20° des signes zodiacaux, est majoritaire dans votre thème astral de naissance, Pierre-Jean Jouve : ces 10 degrés zodiacaux correspondent à une accentuation des valeurs mentales, de la pensée logique. Vous pourriez donc être favorisé pour les activités de type scientifique, la recherche, l'écriture ou toute forme d'expression où vous devez... penser beaucoup.

Dominantes : planètes, signes et maisons pour Pierre-Jean Jouve

La question de la dominante est évoquée depuis la nuit des temps en astrologie : comme il serait agréable de définir une personne par quelques mots, par une ou plusieurs planètes qui représenteraient son caractère simplement, sans être obligé d'analyser longuement aspects et maîtrises, aspects et angularité, présence en signes et en maisons !

Les dix planètes - du Soleil à Pluton - sont un peu comme dix personnages d'un jeu de rôle, avec chacun son caractère, son mode d'action, ses atouts et ses faiblesses. Elles représentent en fait une classification en dix personnalités bien distinctes et les astrologues ont depuis toujours - et depuis peu pour les trois dernières planètes, Uranus, Neptune et Pluton - essayé d'associer à un thème astral de naissance une ou plusieurs dominantes planétaires, mais également une ou plusieurs dominantes signes et maisons.

En effet, pour les signes et les maisons, c'est un peu la même chose : si les planètes symbolisent des personnages, les signes représentent des teintes, les structures mentales, affectives et physiques d'un sujet. Chaque planète en signe est un peu comme un personnage qui verrait ses caractéristiques modifiées en fonction du lieu où il habite. Dans un thème, il existe ainsi en général un, deux ou trois signes bien valorisés, qui vont permettre de décrire son propriétaire rapidement.

Pour les maisons astrologiques, l'idée est encore plus simple : les douze maisons correspondent aux douze domaines de la vie et leur occupation privilégiée par les dix planètes principales, pondérées par les différents critères dont nous venons de parler en introduction, vont les valoriser différemment, et mettre en relief certaines "cases" de la vie : cela peut être le mariage, le travail, la vie amicale etc.

Pierre-Jean Jouve, voici votre diagramme de valorisation des planètes :

Les trois planètes les mieux représentées dans votre thème sont Uranus, Jupiter et Pluton.

Uranus fait partie de vos dominantes planétaires : tout comme Neptune et Pluton, la typologie de l'Uranien est moins nettement définie que celle des sept planètes dites classiques et visibles à l'œil nu, du Soleil jusqu'à Saturne. Cependant, il est quand même possible d'associer à votre nature uranienne certaines caractéristiques claires : Uranus rime en effet avec les mots indépendance, liberté, originalité, quand ce n'est pas révolte, insoumission et marginalité dès que rien ne va plus...

Uranus est l'octave supérieure de Mercure et à ce titre, emprunte certains de ses traits de caractère, en commençant par le côté cérébral poussé au détriment des émotions et un certain détachement affectif, du moins un affectif en dents de scie.

Une des facettes de votre personnalité est donc celle d'un homme passionné appréciant les nouveautés, à l'affût de toute forme d'action ou d'idée révolutionnaire. Un Uranien n'est jamais prévisible, et c'est justement souvent lorsque l'on vous croit stable et installé que... vous changez tout, de vie, de partenaire, de job ! Vous êtes finalement le personnage le plus allergique à toute forme de routine même si le prix à payer pour la fuir est le risque.

Jupiter, la planète de l'expansion, de l'organisation, du pouvoir et de la bienveillance, fait partie des dominantes de votre ciel natal. Comme tout bon Jupitérien, vous êtes chaleureux, ouvert, liant, consensuel et actif : optimiste, vous savez utiliser votre confiance en vous pour convaincre, gommer les différences d'opinions et laisser aux spécialistes le soin d'analyser et de parfaire les choses. Votre rôle à vous, vous le savez assez jeune déjà, c'est de rassembler, de faire preuve d'esprit de synthèse et de conciliation, et naturellement, d'en recevoir les fruits : le pouvoir.

Vous appréciez la légalité, l'ordre social mais aussi l'ordre en général. Avec vous comme leader, tout projet ou toute entité humaine peut s'organiser, se structurer. Vous savez à merveille diriger. Le Jupitérien est en effet l'homme politique par excellence et un bon Jupiter dans un thème natal est toujours synonyme d'une bonne intégration dans la Société, quelle que soit la voie choisie.

Ce tableau idyllique est-il vraiment sans ombre ? Non, évidemment : chaque typologie planétaire possède ses faiblesses. L'une des vôtres est l'orgueil, tout comme le Solarien, mais votre volonté d'expansion à tout prix peut y mêler en même temps une forme d'exagération en tout, de jouissance sans fin, de confiance en soi mal placée qui risque de conduire aux erreurs, au matérialisme primaire et parfois à la soif d'un confort matériel absurde. Dans le pire des cas naturellement.

Avec Pluton comme dominante planétaire de votre thème natal, vous êtes quelque part un prédateur, magnétique et puissant, qui, à l'instar du signe du Scorpion que cette planète gouverne, a besoin d'exercer une forme de pression pour "tester" son entourage ou son environnement. Vous êtes toujours prêt à évoluer, à risquer la destruction pour la reconstruction - y compris la vôtre - à vivre plus intensément tout en manifestant avec autorité votre être, à asseoir votre autorité secrète mais réelle sur les choses et les gens que vous croiserez dans votre vie.

On pourrait vous dire dominateur parfois, presque cruel en apparence ou trop autoritaire, mais en fait, c'est votre instinct qui parle, vous sondez les autres et aimez exercer votre pouvoir tout simplement parce qu'au fond de vous-même, l'énergie vitale est là, trop puissante pour ne pas sortir et faire de vous un homme d'action mais aux motivations cachées. Vous êtes finalement un être de passion, quelquefois incompris mais l'immense atout du Plutonien que vous êtes est de rebondir avec une force toujours plus grande après chaque épreuve de la vie : une grande qualité assurément.

Dans votre thème natal, les trois signes les plus importants - en fonction des critères cités plus haut - sont dans l'ordre Balance, Lion et Scorpion. Souvent, ces signes sont importants parce que votre Ascendant ou votre Soleil s'y trouvent. Mais ce n'est pas forcément le cas : un amas de planètes peut s'y trouver, ou une planète proche d'un angle autre que le Milieu du Ciel ou l'Ascendant, quand ce n'est pas tout simplement parce que deux ou trois planètes sont très actives par les nombreux aspects qu'elles font à partir de ces signes.

Vous emprunterez ainsi une partie des caractéristiques de ces trois signes, un peu comme une superposition de caractéristiques au reste de votre thème, et cela d'autant plus fort que le signe en question est valorisé.

Avec la Balance en signe dominant, vous aimez faire plaisir, séduire, vous faire apprécier des autres. D'ailleurs, votre naturel est justement tout en tolérance et en mesure, en délicatesse et en élégance, presque fabriqué pour plaire ! Forcément, vous trouverez toujours des mécontents qui vous reprocheront votre manque d'authenticité ou votre tiédeur voire votre manque de courage, mais pour vous, la victoire, c'est de vous faire aimer, et sur ce terrain, vous serez sans doute le champion toutes catégories !

Avec le Lion en signe dominant, vous brillez naturellement de mille feux et votre loyauté, votre sens de l'honneur et votre générosité vous feraient presque passer pour un héros solaire de la mythologie, pour un Paladin ou un Seigneur d'un autre temps. Certains peuvent vous reprocher votre égoïsme, votre orgueil ou votre autorité naturelle parfois un peu... voyante, mais si vous êtes sûr de vous, que votre cœur est noble et que vous avez de la volonté, quel est le problème de le montrer pensez-vous finalement à juste raison, tant que l'excès n'est point là...

Le Scorpion fait partie des signes dominants de votre thème et fait de vous un être tout en force et en perspicacité, compliqué et passionné, peu tolérant et parfois destructeur, mais volontaire, résistant à tout et d'une audace qui peut quelquefois friser l'agressivité. Tant de qualités et tant de dangers réunis dans une même personne ! Evidemment, tout cela crée vite une sélection naturelle autour de vous : ceux qui vous résistent et vous apprécient ou vous admirent, et ceux qui ne vous supportent plus ! Mais c'est justement ce que vous souhaitez. Vous êtes ce que vous êtes et vous ne vous transformerez pas pour plaire, vous êtes fier, et l'affrontement, vous n'en n'avez jamais eu peur, même si votre façon de combattre est secrète, tout comme l'est votre nature que mystérieusement, vous rechignez toujours à dévoiler même à vos proches, qui d'ailleurs ne vous comprendront pas toujours. Mais cela dit... Quel charme d'enfer vous avez !

Les maisons 8, 10 et 11 sont les plus occupées de votre thème natal, cette occupation étant calculée en pondérant les planètes et angles en fonction de différents critères astrologiques - rapidité, activité, angularité, maîtrises etc. En analysant les maisons les plus occupées, l'astrologue déduit les champs ou domaines d'activité qui vous « concernent » le plus, que ce soit par ce que vous vivez - ou que vous serez un jour amené à vivre - ou par vos motivations intérieures profondes.

La maison 8 est valorisée dans votre thème natal : cette maison, la plus complexe du zodiaque, est d'abord une maison de passion et de transformation, ce qui va souvent ensemble. Vous avez en effet tendance à aller au bout de vous-même en dépassant les frontières du bienséant car vous voulez tout comprendre, même et souvent... l'interdit. Cette maison est en relation avec les domaines complexes de la sexualité, des possessions et dépossessions qui ne dépendent pas de vous (héritages, dons, pertes financières brutales), de la mort aussi – ne vous inquiétez pas, pas de la vôtre particulièrement ! - et de la compréhension des choses cachées : ce sont des domaines qui a priori vous touchent, que ce soit par intérêt naturel ou parce que la vie se chargera de vous y mêler.

Avec une maison 10 développée, l'accomplissement extérieur de votre destinée a des chances d'être voyante : la maison 10, c'est la carrière, la vie publique, l'extériorisation de vos actes, de vos ambitions. Une bonne partie de votre énergie peut ainsi être utilisée pour réussir concrètement ce que vous avez en tête. Instinctivement, vous aurez à cœur de faire en sorte que vos rêves deviennent réalité, vous vous frotterez tôt ou tard au public, votre épanouissement passera par l'épreuve du feu : les autres, ce qui se voit.

La maison 11 fait partie des trois maisons les plus importantes de votre thème natal et rend de ce fait votre vie amicale et sociale importante pour vous, incontournable ou stratégique ; il faut noter que parfois, c'est seulement votre vie socio-professionnelle qui est très développée plutôt que votre vie amicale : cela dépend du reste de votre thème, et en particulier des éléments liés à votre extraversion, comme par exemple les hémisphères, quadrants, et position et qualité de la Lune et du Soleil.

Vous considérez que les activités de groupe, que ce soit dans le domaine humanitaire, social ou politique, ou les simples réunions entre amis, sont des sources sans fin d'inspiration et souvent de plaisir, si les planètes dans ce secteur ne sont pas en tension. Pour vous, l'humain est important, et souvent davantage que votre propre réussite, à moins que la maison 10 ne soit elle aussi très puissante.

Après ces paragraphes sur les dominantes planétaires, voici maintenant les traits de personnalité de Pierre-Jean Jouve, à lire avec davantage d'attention que les textes précédents car plus spécifiques à l'individu : les textes des dominantes planétaires sont en quelque sorte des éclairages de fond qui ont pour but d'enrichir la description de la personnalité, mais qui restent tout de même assez généraux : ils peuvent amplifier ou au contraire limiter certaines particularités ou facettes du caractère. Un être humain est un tout complexe, et seuls des faisceaux de textes peuvent tenter de réussir le défi de le cerner dans toute sa finesse, ou du moins s'en approcher.

Sa sensibilité

Recherchant l'attention et l'approbation des autres, vous avez besoin Pierre-Jean Jouve d'extérioriser vos émotions, de les interpréter et même de les jouer de façon théâtrale parfois car il est essentiel pour vous d'occuper le devant de la scène et de briller. Vous souhaitez faire toujours plus sinon mieux que les autres et vous vous efforcez donc, quelle que soit la situation, de vous montrer chaleureux, généreux, loyal, honnête, droit et courageux. Vous êtes toujours disponible quand on a besoin de votre aide ou de vos conseils et vous êtes fier et heureux de pouvoir rendre service. Attention toutefois à ne pas trop imposer votre présence légèrement dominatrice ! Vous n'êtes pas toujours indispensable et l'on pourrait vous reprocher de vous comporter de manière quelque peu égocentrique et autoritaire quand vous tentez de prendre les choses en main sans tenir compte de l'avis des personnes qui vous entourent. Il serait dommage de donner de vous cette image alors que, manquant peut-être de confiance en vous, vous cherchez tout simplement à vous rassurer...

Votre émotivité, Pierre-Jean Jouve, est intense, violente même parfois. Vous ressentez les choses et réagissez avec tant de force que cela peut parfois vous tourmenter vous-même ! Mais en contre-partie, vous êtes extrêmement intuitif, imaginatif, chaleureux et possédez une sorte de charme indéfinissable fait de densité d'être et de mystère. Vous avez quelques prédispositions pour la voyance tant votre intuition est développée. Les questions liées à la mort et aux héritages, placements familiaux etc. peuvent jouer un rôle important dans votre destinée. Votre mère a souvent une place privilégiée et influence parfois fortement et jusqu'à l'âge mûr les décisions majeures que vous avez à prendre dans votre vie.

Son intellect et sa vie relationnelle

Vous êtes Pierre-Jean Jouve le type même du chercheur doté de grandes possibilités intellectuelles et imaginatives et d'une curiosité profonde. La recherche, les énigmes et les mystères vous passionnent et grâce à votre flair et votre intuition remarquables, vous cherchez à traquer sans fin la vérité, quels que soient les domaines, comme le feraient un psychanalyste ou un détective. Vous êtes cependant quelqu'un de très secret, plutôt introverti, qui éprouve des difficultés à se livrer et préfère souvent l'auto-analyse. Très lucide pour comprendre les mécanismes de chacun, vous avez pourtant du mal à communiquer : votre esprit critique teinté d'ironie et de causticité peut se montrer destructeur, d'autant que, plus que déterminé et obstiné, vous n'aimez pas céder. Vous aimez provoquer et pratiquez assez bien la contradiction et même si l'on vous trouve de mauvaise foi, il sera difficile de vous prendre en défaut.

Intelligent et brillant dès que vous avez un but et des partenaires pour oeuvrer et travailler avec vous, vous êtes souvent moins disposé à entreprendre des projets purement personnels, Pierre-Jean Jouve. Votre esprit et votre curiosité vous portent plutôt vers vos amis, vers des projets en commun où vous pensez que votre sociabilité particulièrement développée jouera à plein pour vous exprimer. Les oeuvres collectives, la clientèle, le monde public, tout cela vous interpelle et vous sentez que vous avez votre rôle à jouer. Vos talents de négociateur sont en effet plus à l'aise paradoxalement en face d'un groupe où une certaine forme d'anonymat règne, plutôt que lors d'un échange individuel dans l'intimité, peut-être simplement parce que vous n'avez pas trop le souci de vos propres projets pour diverses raisons possibles.

Son affectivité, sa façon de séduire

Dans votre thème, le Soleil est en Balance, Vénus en Vierge. Deux signes aussi différents que la Vierge et la Balance ne sauraient marquer une affectivité monolithique. A l'associativité d'un Soleil en Balance se mêlent les retenues et pudeurs d'une Vénus Vierge. Et vos attentes ne sont parfois pas conformes à vos désirs : ainsi, vous rêvez d'un couple dans lequel s'épanouira à loisir votre idéal d'harmonie par l'échange et le respect mutuel. Mais les différences de l'autre, si soigneusement acceptées d'emblée, ne seront que partiellement admises à terme. Car vous n'aimez que ceux et celles qui ne vous sont pas vraiment étrangers et dont les rythmes s'accordent naturellement avec vos désirs. Si vos aspirations vous portent à admettre la manière d'être de l'autre, vous savez en revanche ce que vous aimez. Et surtout ce que vous n'aimez pas. Le risque est alors d'enfermer votre existence dans des attitudes contradictoires: ce peut être adopter par souci de quiétude un mode de vie dans lequel vous savez ne pouvoir trouver de réel plaisir, ou au contraire vous fermer à une relation pourtant prometteuse par ce qu'un rien heurte vos attachements. Votre partenaire doit faire preuve de tact, d'une délicatesse sans laquelle se réveilleront tôt ou tard vos réserves. Avec le temps, vous vous montrez pourtant apte à maintenir un équilibre indéniable au sein du couple. Vous savez mieux que d'autres gérer vos contradictions, allier sélectivité et ouverture d'esprit, auto-protection et allant relationnel.

Pierre-Jean Jouve, vous avez des sentiments forts et puissants à l'intérieur, mais ce qui est certain, c'est  qu'il n'est pas question pour vous de les montrer sans peser, soupeser et étudier toutes les conséquences de vos discours et de vos actes : la fougue de la spontanéité est atténuée parce que vous ne pouvez vous empêcher de vous discipliner, sans doute en raison de votre pudeur, de votre discrétion ou de votre timidité ; vous êtes terrorisé car vous possédez un tel souci du qu'en dira-t-on que toute forme de passion ou d'expression trop rapide de vos sentiments constitue un danger pour vous. Vous êtes pourtant serviable simple et sans histoire, et même si la raison l'emporte toujours chez vous dans votre façon de considérer votre vie amoureuse, vous avez un coeur qui ne demande qu'à s'enflammer, mais alors dans un cadre bien réglé et où la vie pratique est soigneusement gérée avec bon sens, ordre et propreté. Votre sensibilité vous porte de toute façon à éviter les excès et débordements et selon vous, faire ainsi permet de trouver le bonheur sans aucun risque.

Pierre-Jean Jouve, à vous de choisir : l'amour rencontré au cours de vos voyages à l'étranger ou l'amour des voyages tout court et la focalisation des sentiments dans cet idéal d'évasion vers le lointain ? Ou peut-être les deux, quoi qu'il en soit, vous avez souvent tendance à tomber amoureux ou même à vous marier avec une personne d'origine étrangère, l'exotisme et la différence ayant une attraction presque mystérieuse et contre laquelle vous ne pouvez rien. Vous avez soif d'espace et de changement très tôt et en particulier pour les sentiments : pas question pour vous de vous contenter d'habitudes ou de ne pas vivre quelque chose de fort et de neuf, d'inhabituel et d'inconnu. Vous avez la bougeotte et vous êtes enfin dans vos petits souliers lorsque vous vous retrouvez dans un bateau au bout du monde ou dans un quelconque aéroport où tous vos sens sont aux aguets, prêt à être séduit par le charme insolite de la personne que vous rencontrerez et qui ne vous ressemblera pas. Vos sentiments sont larges et généreux, parfois même sublimés et idéalisés tant le refus des limites est présent chez vous. Vous avez cette soif permanente des hautes connaissances que l'on ne peut acquérir que sur le terrain de la spiritualité ou, au sens propre, par les déplacements dans les contrées lointaines, ou bien encore par analogie, avec le contact avec les personnes de culture étrangère qui ont tant à vous apprendre. Vos sentiments possèdent cette teinte de noblesse et de vision à long terme qui caractérise les personnes suffisamment évoluées pour ne pas regarder les choses avec une simple représentation égocentrique et réductrice. Il est vrai que vue d'avion, l'authenticité des choses importantes se détache finalement avec beaucoup plus de netteté...

Son comportement

Psychologiquement, vous êtes d'une nature extravertie et indépendante, tournée vers les valeurs d'expansion et de sociabilité avec une âme de leader, énergique et actif, parfaitement intégré à la vie collective par votre charisme et votre entrain. En effet, Signe de Feu tout en action, se créant des défis et les réalisant dans la foulée, le Sagittaire est difficile à suivre tant sa fougue et son esprit indépendant le poussent constamment plus loin et plus haut.

Né avec la marque de ce signe, vous êtes charismatique, fougueux, énergique, sympathique, bienveillant, ordonné, jovial, optimiste, extraverti, drôle, direct, démonstratif, charmeur, indépendant, aventurier, franc, audacieux, adaptable, fascinant, intéressant, entreprenant, sociable, expansif, exubérant, épris de liberté mais vous pouvez être aussi colérique, égoïste, autoritaire, inconstant, infidèle, brutal, peu fiable, inconscient, manquant de tact, ou  désobligeant.

Vous êtes, Pierre-Jean Jouve, en amour, le feu mobile dévorant tout sur votre passage. Toujours amoureux, passionné, votre énergie et votre extraversion vous créent une vie amoureuse digne d'un roman à épisodes : mobile et changeant, vous n'êtes généralement pas l'homme d'une seule femme du moins avant de trouver la compagne qui saura vous tenir tête et vous rendre docile par l'amour qu'elle suscitera en vous.

Votre sentiment de liberté et d'indépendance étant si grand vous aurez du mal à vous fixer et nombreuses seront les ruptures pour cause de sentiment d'étouffement que vous ressentirez lorsque votre conquête du moment exigera trop de vous. Cependant, étant également assez instable, il vous arrivera souvent de revenir sur la relation stoppée trop tôt comme si rien ne s'était passé et on vous le pardonnera : un paradoxe dû au mélange détonnant de la fougue, de l'énergie, de la bienveillance et de l'inconstance.

De la même façon qu'en affaires, vous saurez vous ranger après la quarantaine ou la cinquantaine pour être un des meilleurs mari et père de famille, si bien adapté aux bonnes règles de la société, rempli de bonne humeur et de joie dans votre foyer qui aura certainement l'espace dont vous avez besoin pour ne pas vous sentir enfermé.

Le maître de l'Ascendant, souvent appelé gouverneur du thème, apporte certaines nuances intéressantes aux significations apportées par le Soleil et l'Ascendant. Sa position en signe va moduler le style de personnalité décrit par eux, ou parfois l'amplifier s'il s'agit d'un signe identique à l'un ou l'autre.

Le maître de l'Ascendant, Pierre-Jean Jouve, est Jupiter. Il se situe dans le signe du Scorpion et vous fait aimer les mystères et l'Inconnu. Vous aimez comprendre, résoudre les énigmes et agir dans l'ombre, peut-être pour encore plus d'efficacité. Votre sens critique est une arme, mais peut aussi se retourner contre vous, tout comme votre opiniâtreté parfois trop prononcée.

Sa volonté et ses motivations profondes

Psychologiquement, vous êtes d'une nature sanguine et communicative ou bien d'une nature nerveuse et introvertie selon que Vénus, principe d'harmonie, d'extraversion, de désir de plaire, de communication facile et aérienne dans la Balance, ou Saturne, principe de rigueur, d'introversion, de retenue, de concentration, de méditation l'emporte. Vénus étant prédominant dans la plupart des cas sauf si Saturne est très puissant dans le reste du thème, la Balance est délicate, charmante, sait s'adapter facilement en société, notamment par sa recherche perpétuelle du compromis. C'est pour cette raison d'ailleurs que parfois vous pouvez apparaître comme hésitant et faible, n'osant pas trop grossir le trait ou affirmer votre  opinion ; vous préférez agir comme facteur d'entente, de rassemblement, d'équité même si c'est au détriment de votre propre affirmation individuelle. Vous avez horreur de la violence et agissez de toutes vos forces pour pacifier les choses, arrondir les angles, vous adapter en souplesse et avec charme à la situation.

Né avec la marque de ce signe, vous êtes sentimental, charmeur, poli, délicat, raffiné, loyal, pacifiste, équitable, distingué, léger, romantique, cultivé, aérien, sympathique, soigné, perfectionniste, prévenant, doux, calme, ordonné, mondain, artiste, esthète, tolérant, indulgent, sociable, séducteur, élégant, gentil, respectueux, équilibré, mais vous pouvez être aussi hésitant, faible, velléitaire, égoïste, fragile, indécis, peureux, indolent, froid ou même insensible.

Pour vous, Pierre-Jean Jouve, en amour, vous ne pouvez vous empêcher de séduire partout où vous passez et vous y réussissez fort bien. Vous faites des ravages avec un don naturel qui frôle l'impertinence et presque l'injustice pour les autres !

 Si aimable, facile à vivre, attentionné, doué de contacts faciles, souriant, diplomate, vous attirez à vous la plupart des femmes, même celles qui ne vous plaisent pas forcément. Ce n'est pas un jeu, c'est votre nature. Chacune d'elle se croit ainsi l'objet et la cible de vos faveurs alors qu'en réalité, vous êtes comme cela avec tout le monde.

La solitude vous est totalement insupportable : mieux vaut être mal accompagné qu'être seul pour vous et un des dangers pour vous consiste justement à vous retrouver attaché à une compagne qui pourrait ne pas forcément être la mieux adaptée. Avec l'embarras du choix vous devriez normalement trouver chaussure à votre pied et arriver à l'état d'harmonie à deux qui est pour vous le centre de vos motivations profondes.

Perfectionniste, vous êtes un peu comme les Lions, si exigeants sur la qualité de leur compagne. Comme il est rare que la réalité soit aussi belle que votre idéal, vous pourrez parfois être déçu et vous serez particulièrement affecté en cas de destruction de votre couple ; mais vous pourrez plus tard repartir en quête de l'âme soeur avec vos qualités naturelles presque dédiées à cette recherche.

Pierre-Jean Jouve, votre besoin d'affirmation est très fort et s'oriente clairement vers la réussite de votre destin social ou professionnel, ou, du moins, vers une élévation importante par rapport à votre milieu d'origine; vos efforts, votre volonté et vos buts sont parfaitement définis dans votre esprit : vous avez une vision assez concrète du type de destinée qui vous attire et vous ne souhaitez surtout pas rester dans l'ombre ! Le Milieu du Ciel étant symboliquement relié à la mère dans la tradition astrologique, celle-ci peut tout à fait, si d'autres configurations dans votre thème le confirment, favoriser votre ambition ou contribuer à accélérer les choses sur le plan de votre carrière. Il existe en vous un sens inné du commandement et un certain goût (un goût certain… ?) pour les honneurs, le prestige, la reconnaissance par les autres de votre valeur. Vous n'aimez pas le flou et vos objectifs sont bien concrets de façon à bien vite quitter l'anonymat et la tranquillité de l'ombre pour lesquels vous n'avez pas d'affinité. Votre attitude déterminée et votre désir irrésistible de jouer un rôle toujours plus important à la place que vous occupez constituent évidemment des atouts majeurs pour la réalisation effective de votre but de rayonner tout en vous hissant sans cesse plus haut. D'ailleurs, des indices de célébrité existent réellement pour vous, à condition que d'autres facteurs dans votre thème aillent également dans ce sens. Mais, même si vous ne l'obtenez pas, vous jouirez vraisemblablement dans votre domaine d'une certaine aura qui ne sera pas sans vous déplaire. Efficace et aidé par vos talents d'organisation, vous n'aurez pas de mal à vous faire une place au soleil. Dans de rares cas, votre ascension, qui dépasse celle de la moyenne des gens, pourra se manifester sur le plan spirituel et non sur le plan social ou de la carrière. Vous pouvez ainsi être amené à jouer un rôle solaire et d'autorité par vos convictions et votre engagement sur la voie que vous aurez choisie et dans laquelle vous pourriez devenir un leader ou un maître. Ce goût forcené pour la réussite, même si souvent il ne dit pas son nom et que vous ne voulez pas l'avouer aux autres, et à vous-même d'ailleurs…, amène forcément à certaines occasions de la vie des conflits d'autorité; à vouloir se hisser trop haut et trop vite à un niveau si différent de celui que vous occupiez il y a peu, les heurts sont possibles avec votre hiérarchie ou avec ceux que vous dépassez régulièrement au cours de votre périple ambitieux et qui peuvent de pas l'entendre d'une oreille si complaisante. De même qu'existe à l'état latent le piège redoutable de l'ivresse de puissance et de ses conséquences néfastes; mais peut-être n'êtes-vous pas obligé de tomber à pieds joints dedans, un peu de détachement et de méditation pourraient par exemple vous éviter bien des désagréments.

Sa capacité d'action

Quelle énergie Pierre-Jean Jouve ! Que d'initiatives et de force pour agir, construire ou combattre ! Vous faites partie des conquérants, loyaux et soucieux du panache et votre vitalité est telle que vous pourrez l'utiliser sans peine pour arriver à vos objectifs et exercer toute votre créativité. Vous êtes cependant si fier et si entier qu'il n'est pas question pour vous de distinguer chez autrui une once de contrariété sur votre route : vous risqueriez alors, si vexé, de courir dans la direction opposée par réaction. Sexuellement, votre magnétisme et votre énergie font des merveilles et en plus vous n'êtes pas compliqué, il suffit pour que tout se passe au mieux que l'on  respecte votre nature un peu dominatrice et que l'on vous porte un minimum d'admiration. Vous avez en général confiance en vous et en votre réussite et c'est ce trait de caractère particulier qui parfois peut faire de vous un vrai héros à la force herculéenne et au charisme solaire.

Pierre-Jean Jouve, cette configuration atypique de votre thème natal est une des plus complexes à décrire en raison de la nature même de la maison 8, maison de transformation, maison des crises débouchant sur une reconstruction personnelle mais aussi maison de la sexualité, des domaines cachés de la connaissance et des biens placés, héritages etc. De plus, la maison 8 intensifie toujours les émotions et génère rapidement de la passion dans les domaines considérés. Mars y est ici donc souvent dépendant, pour la forme que prendra son épanouissement, du reste du thème natal. Ainsi, pour ne pas se tromper, il est plus sage de parler d'une panoplie possible de domaines d'activité de prédilection : votre énergie peut s'exercer dans les domaines ayant rapport avec les placements financiers, les questions liées à la mort, les possessions, la sexualité. Ou tout simplement, cette configuration peut vous apporter un accroissement d'émotions concernant tous ces domaines un peu cachés, accroissement qui peut ou non se manifester par des atouts pour votre vie en fonction des autres caractéristiques de votre thème. Plus que tout autre configuration, vous pouvez être amené à renaître de vos cendres tel le phœnix après une ou plusieurs épreuves majeures dans votre vie, et vous en aurez vraisemblablement la force et le courage.

Conclusion

Ce texte n'est qu'un extrait du portrait de Pierre-Jean Jouve, qui nous l'espérons vous donnera le goût d'approfondir vos connaissances en astrologie.

Si vous souhaitez obtenir votre propre portrait astrologique, bien plus complet que celui de Pierre-Jean Jouve, il vous suffit de le commander votre Portrait astrologique complet : êtes-vous plutôt du type Jupitérien, bienveillant et généreux ? Du type Martien, actif et fonceur ? Du type Vénusien, charmeur et séducteur ? Du type Lunaire, imaginatif et sensible ? Du type Solaire, noble et charismatique ? Du type Uranien, original, sans concession et épris de liberté ? Du type Plutonien, dominateur et secret ? Du type Mercurien, cérébral, curieux et rapide ? Du type Neptunien, visionnaire, empathique et impressionnable ? Du type Saturnien, profond, persévérant et responsable ? Etes-vous plutôt du type Feu, énergique et intuitif ? Ou du type Eau, sentimental et réceptif ? Ou du type Terre, concret et efficace ? Ou encore du type Air, doué pour la communication et tout en cérébralité ? 11 dominantes planétaires avec 57 caractéristiques sont passées en revue, chiffrées et interprétées; vient ensuite un portrait psychologique détaillé; pour vous apporter, dans un document complet d'environ 35 pages, des informations captivantes et inédites sur... vous-même ! Nouveauté sur ces portraits astrologiques : diagrammes couleur de répartitions et dominantes planétaires avec interprétation complète, nombreux compléments de textes, étude karmique avec interprétation des noeuds lunaires en maisons et signes astrologiques, des planètes rétrogrades, de la Lune Noire, de la Part de Fortune...

Les études astrologiques permettent de cerner beaucoup de traits de caractère et parfois d'aller assez loin dans la compréhension d'une personnalité. Il ne faut jamais oublier cependant qu'une personne est un être en évolution, et que certains pans de la structure psychologique ne se découvrent que sur le tard, après avoir vécu certaines expériences fortes de la vie. Il faut savoir prendre du recul pour mieux apprécier un portrait astrologique. A cette condition, on peut profiter au mieux de la lecture de ce type d'études.

L'analyse d'un portrait par l'astrologie est basée sur une compréhension de quatre types éléments présents dans un thème natal et qui interagissent entre eux : les dix planètes, les douze signes astrologiques, les douze maisons astrologiques, et les jeux de forces - appelés aspects astrologiques (il en existe principalement 11 qui sont utilisés largement, la conjonction, l'opposition, le carré, le trigone, le sextile, le quinconce, le semi-sextile, le sesqui-carré, le semi-carré, le quintile et le biquintile, les 5 premiers étant les aspects dits majeurs - entre ces planètes, qui correspondent à certaines positions privilégiées les unes par rapport aux autres sur le zodiaque, géométriquement.

Les planètes représentent certaines typologies du fonctionnement humain : la sensibilité, l'affectivité, la capacité d'entreprendre, la volonté, le fonctionnement mental, l'aptitude et le goût pour la communication etc.: toutes les facettes indépendantes du caractère, du moins, une découpe possible. Les douze signes qui constituent l'espace dans lequel se meuvent les planètes vont pour ainsi dire colorer ces typologies, chaque planète étant localisée dans un signe particulier du zodiaque. Ils vont donc enrichir la qualité de ces typologies exprimées par les planètes. Le zodiaque est également séparé en douze maisons astrologiques - ce qui n'a de sens que si l'heure de naissance est connue car en quelques minutes de temps, ces douze maisons (dont l'Ascendant qui est le début de la première maison astrologique et le Milieu du Ciel qui est le début de la dixième) se déplacent déjà beaucoup - qui correspondent aux douze domaines de la vie, par une découpe traditionnelle : le comportement apparent, la vie matérielle, le relationnel, la famille et le foyer, la vie sentimentale, le travail au quotidien, les unions etc. Chaque planète se trouvant dans une maison va agir alors conformément à la signification de celle-ci, et une seconde coloration va ainsi enrichir une seconde fois ces agents actifs que sont les planètes, sortes de personnages élémentaires chargés de symboliser la personnalité, de décrire les typologies qui fondent notre façon de fonctionner. Enfin, des jeux de forces vont apparaître entre ces planètes et assurer une troisième structure pour nourrir et rendre plus complètes encore les significations élémentaires des planètes positionnées à la naissance, à une certaine heure et en un certain lieu. Un certain nombre de règles souvent très anciennes et vérifiées par l'expérience depuis des centaines d'années (l'astrologie est en évolution mais seuls les éléments fiables parce qu'étudiés depuis très longtemps ne sont intégrés aux études classiques astrologiques) sont ensuite appliquées pour hiérarchiser le tout et assurer ainsi une possibilité d'interprétation de la personnalité par des textes. Les planètes habituellement interprétées sont le Soleil, la Lune, Mercure, Vénus, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et Pluton, soit deux luminaires (Soleil et Lune), et huit planètes, dix corps en tout. Il est possible de tenir compte de certains autres éléments secondaires comme les astéroïdes Chiron, Vesta, Pallas, Cérès (principalement Chiron, un peu mieux connu), les noeuds lunaires ou noeuds de la Lune, la Lune noire ou Lilith, voire d'autres corps : l'astrologie est une discipline en mouvement. Les études astrologiques c'est-à-dire les portraits astrologiques, les études de compatibilité de couples, les études prévisionnelles dont les horoscopes, évoluent et s'enrichissent au fil du temps.

Précision : concernant les thèmes astraux dont l'heure de naissance est connue, conformément à la tradition, nous considérons qu'une planète proche du début (appelé encore cuspide ou pointe) de la maison astrologique suivante (à moins de 2 degrés pour l'Ascendant et le Milieu du Ciel et à moins de 1 degré pour les dix autres maisons astrologiques) fait partie de cette maison : les textes et calculs de dominantes en tiennent compte. Vous avez aussi le choix de ne pas tenir compte de ces seuils de sauts en maison suivante en cochant l'option correspondante dans le formulaire, et aussi d'utiliser la domification Placidus, maisons égales ou Koch.

Remarques : afin d'éviter toute confusion et toute polémique possible, nous attirons votre attention sur le fait que notre échantillon de célébrités est vaste, et contient forcément des personnages peu recommandables, puisque toutes les catégories possibles y sont représentées : à côté des artistes, musiciens, politiques, juristes, militaires, poètes, écrivains, chanteurs, explorateurs, scientifiques, académiciens, religieux, saints, philosophes, sages, astrologues, mediums, sportifs, champions d'échecs, victimes célèbres, personnages historiques, familles royales, top-modèles, peintres, sculpteurs, auteurs de bandes dessinées ou autres célébrités naturelles, sont présents également des assassins célèbres, des tyrans ou dictateurs, des serial-killers ou autres personnages dont l'image est très négative, souvent à juste raison.

Pour ces derniers cas, il faut intégrer que même un monstre ou du moins un personnage ayant commis des actes odieux, possède en lui des qualités humaines, souvent visibles par son entourage proche : ces extraits de textes qui viennent de nos programmes astrologiques sont volontairement dénués de propos polémiques et peuvent donc sembler trop doux ou complaisants pour certains lecteurs, en mettant l'accent sur le côté positif de chaque personnalité. Ceci est normal et voulu, et les traits négatifs qui peuvent effectivement se voir en astrologie ont été gommés ici - contrairement à nos études en vente - pour ne pas faire de tort aux familles des personnages rentrant dans ce genre de cas et éviter dans tous les cas la polémique, en espérant que celle-ci ne rejaillira pas de l'autre côté, du côté des victimes ou des indignés.

Numérologie : le chemin de vie de Pierre-Jean Jouve

On retrouve la trace de la numérologie dans les civilisations les plus anciennes, antérieurement même à l'astrologie. Cette discipline donne une signification aux lettres d'après les nombres qui les symbolisent, à partir du nom, du prénom et de la date de naissance.

Le chemin de vie donne des indications sur le type de destinée que le sujet est amené à vivre, à partir de sa date de naissance. C'est un des éléments à prendre en compte, tout comme le nombre d'expression, le nombre actif, le nombre intime, le nombre de réalisation, le nombre héréditaire, les nombres dominants ou les nombres manquants, ou encore le plan d'expression etc.

Votre chemin de vie est le

Votre chemin de vie est lié au nombre 9, Pierre-Jean. C'est le chemin du voyage, du dépassement de soi. Vous savez vous remettre en question, élargir votre horizon et, guidé par une soif d'achèvement, vous cultivez le sens du sacré et du sacrifice. La vie vous apprend à repousser sans cesse les limites de votre ego. Ainsi, votre destin se fonde sur l'altruisme et le dévouement. Il y a en vous beaucoup de générosité et une capacité d'écoute - qui fait souvent de vous quelqu'un d'apprécié -, mais également un indéniable détachement vis-à-vis des mondanités ou des futilités sociales. Votre évolution spirituelle vous importe plus que les frivolités de ce monde, quitte à avoir parfois du mal à garder les pieds sur terre dans les moments difficiles ! Votre chemin de vie vous incite à vous instruire, à multiplier les expériences enrichissantes et à progresser sans cesse. Sensible aux "choses de l'esprit", vous vous créez des buts élevés. La méditation et le recueillement seront pour vous de précieux atouts.

N. B. : lorsque l'heure de naissance n'est pas connue, ces extraits ne tiennent pas compte des paramètres liés à l'heure c'est-à-dire de la domification, les textes sont donc exacts dans tous les cas. Concernant les sources d'information des données de naissance, notez bien que ces pages publiées ne sont qu'un point de départ pour des recherches approfondies, même si elles nous semblent utiles en elles-mêmes : pour les rares cas de sources conflictuelles, nous choisissons celle qui nous paraît la plus fiable ou, dans certains cas, simplement parce qu'elle a le mérite d'exister, sans prétendre en aucune façon qu'elle soit la meilleure.

Boutique Astro
Bélier · Taureau · Gémeaux · Cancer · Lion · Vierge · Balance · Scorpion · Sagittaire · Capricorne · Verseau · Poissons

Pour ajouter cette célébrité à vos favoris, veuillez créer un compte.

initialiser(); function basculerBiographie() { var basculeBiographie = document.getElementById('basculeBiographie'); if (biographie.style.overflow == 'visible') { biographie.innerHTML = complet.substr(0, 1250) + '...'; biographie.style.overflow = 'hidden'; basculeBiographie.innerHTML = 'Afficher la biographie complète...'; } else { biographie.innerHTML = complet; biographie.style.height = 'auto'; biographie.style.overflow = 'visible'; basculeBiographie.innerHTML = 'Réduire la biographie'; } } //]]>